Kris Kuksi Récup' rococo

Sculpture baroque

"Eros At Play" de Kris Kuksi (2010)

Une église fusionnée avec un char d’assaut. Une divinité grecque enlacée par un soldat napoléonien. Des squelettes incarnations de péchés, dont celui de la chair. Le tout sculpté dans une matière étrange, blanche et dure comme le marbre, mais dont les multiples petits picots contredisent cette impression.

Vous voici devant les oeuvres de Kris Kuksi, un artiste américain qui a choisi, pour ses sculptures, de travailler avec un matériau des plus originaux : des jouets recyclés. Le tout est découpé en multiples petits morceaux qui seront ensuite ré-assemblés pour former ces pièces. Des oeuvres qui font penser au mouvement baroque, plus particulièrement au foisonnement du rococo.

Car Kris Kuksi ne lésine pas sur les détails : autour des éléments principaux, de multiples personnages, animaux et objets, minuscules, participent à la scène et apportent richesse et complexité à l’ensemble de la sculpture.

Le résultat est dérangeant tout autant que fascinant. Difficile de rester de marbre face à ces oeuvres qui tiennent tant du mausolée que de la sculpture classique et qui évoquent les aspects les moins reluisants de l’humanité, non sans une certaine forme d’humour cynique. Comme dans Venus Admiring Mars’ Gun, où la déesse de l’amour est intéressée par l’arme à feu de son amant Mars, dont le sous-entendu phallique est très clair.

Des oeuvres complexes qui méritent une observation minutieuse et qui ne livrent pas leurs secrets aussi facilement.

En savoir plus sur Kris Kuksi