Natalia Pierandrei Illustrations ambivalentes

Illustration

"Tale of a Butterfly", Natalia Pierandrei (2008)

Natalia Pierandrei est une artiste que je suis depuis plusieurs années. Tellement longtemps que je ne me souviens plus vraiment comment je l’ai découverte. Peut-être par ses illustrations féeriques, dans un livre réunissant divers artistes du genre.

Cette illustratrice italienne possède un style bien particulier et aisément reconnaissable. Il se situe pourtant à la croisée de plusieurs influences, dont celles de l’Art Nouveau, du manga et des comics. Chez Natalia, la féerie se mêle au monde urbain, le détail morbide aux fleurs gaies, le gris tout en nuances aux couleurs les plus vives.

Un mélange d’innocence et de maturité, de gaieté et de noirceur, de rêve et de cauchemar. Sous les marqueurs de Natalia, même les nymphes les plus mutines peuvent dissimuler tristesse ou danger.

Les outils de prédilection de cette artiste sont les marqueurs, le crayon et l’aquarelle. Ses dessins offrent souvent un mélange de ces trois techniques. Récemment, Natalia s’est aussi essayée à l’encre de Chine, toujours mêlée à l’aquarelle monochrome. Ou quand la noirceur de l’encre se marie au rose ou au vert d’eau.

Avec Natalia Pierandrei, on pénètre dans un royaume où les apparences sont trompeuses et les personnages ambivalents. Où la magie règne en maîtresse, qu’elle soit tissée de lumière… ou de ténèbres.

En savoir plus sur Natalia Pierandrei