Sidney Sime Mystères et fantaisies monochromes

Illustration

« Hish » de Sidney Sime

Né en 1867 (la même année qu’Arthur Rackham) à Manchester, Sidney Sime, issu d’un milieu modeste, exercera plusieurs métiers (dont celui de mineur) avant de pouvoir se consacrer à sa carrière artistique. Son travail original est à rapprocher de celui de Kay Nielsen et Aubrey Beardsley.

Le progrès technique et le coût de l’imprimerie évoluent. De nombreux magazines voient le jour et les illustrateurs, en particulier ceux travaillant en noir et blanc, sont prisés. Ainsi, les illustrations de Sidney Sime apparaissent notamment dans The Strand, Pall Mall et The Idler. Satire et humour sont de bon ton.

En 1904, il entre en contact avec l’auteur irlandais Lord Dunsany. Ce dernier souhaitait voir deux artistes illustrer ses livres : l’un était mort, il s’agissait de Gustave Doré, et l’autre était Sidney Sime. Il illustra alors le premier livre de l’auteur, Les Dieux de Pegana.

D’autres suivront et cette complicité durera 15 ans. Les deux artistes allèrent même jusqu’à inverser leur travail : Lord Dunsany demanda à Sidney Sime de réaliser des illustrations à partir desquelles l’auteur écrivit ses histoires. Ainsi naquit Le livre des merveilles. Sidney Sime illustra également des livres d’Arthur Machen et de William Hope Hodgson.

Mais c’est dans son travail avec l’auteur irlandais que l’œuvre de Sidney Sime revêt son caractère le plus onirique et mystérieux. Des traits descriptifs qui sied tout autant à l’œuvre de Lord Dunsany.

En savoir plus sur Sidney Sime

Deux livres :

  • Sidney H. Sime: Master of Fantasy (1978) de Paul W Skeeters, avec une introduction de Ray Bradbury (édité par Ward Ritchie Press) ;
  • Sidney Sime: Master of the Mysterious (1980) de Simon Heneage et Henry Ford (édité par Thames & Hudson)

Mais aussi Une page web comprenant une petite biographie et quelques illustrations.