Amoureux d'une statue

Amoureux d'une statue.

Résistez, combattez, ne vous laissez pas gêner, avancez, libres.

Parce qu’il y a toujours un boulet quelconque qui vous attend au coin de la rue, quoi que vous fassiez. Un ronchon jamais content, un nain qui vous observe de haut, ou encore, des rumeurs qui parviennent jusqu’à vous.

Laissez couler… si ce n’est pas important. Autrui a toujours raison, de son point de vue.

L’imagination fera le reste. Une goutte de rosée prisonnière d’une aile desséchée, de larges mains qui balaient un visage statuaire, des paillettes au bout des doigts… Infra-imagination, méta-explosion, et toujours l’introspection.

Quant à moi je m’envole, redécouvre des sensations laissées de côté, m’obstine et m’évade…

Hi, bones.