Gloomy new year

« Rogomelec » de Leonor Fini

J’aurai toujours les ongles violets, les cheveux cuits, l’oripeau sombre et la peau lactée. Je serai toujours un ange fêlé, une statue vivante, un loup à pas chassés, une dame des torrents glacés. J’ai été d’ors et de brume, emmurée vivante dans quelque pensée sombre.

Maintenant, mains tenant, je sais qui je suis, je sais où je vais, je sais qui m’écrit. Ce n’est qu’une année de plus à passer, une bien belle année, une année alambiquée, une année noire de suie.