Le plus étrange des petits rêves

« Body » de Koori Lilly

Reste, pour une fois. Ne pars pas.

Tu t’es dissout dans les volutes de fumée.

Si j’ai besoin de toi, tu disparais ; si je jette l’éponge, tu réapparais. Va-et-vient incessant entre toujours et jamais.

Trace de vapeur sur le carreau – des lambeaux de peau marbrée.

Ne pars pas, et reste à moi, petit rêve.