Miel, or, météores

« The Portrait's Box » de Ridolfo Ghirlandaio

Une opale monstrueuse, et son éclat fiché en plein cœur – mon cœur transpire un miel amer, j’en ai bien peur. Sous les gravures, je caresse les os patinés par les siècles, des siècles passés à murmurer dans les fourrés.

L’œil était dans la tombe, et regardait Caïn.

Victor Hugo, La Conscience, in La Légende des siècles