Jason Reitman Juno

Comédie satirique

Affiche de « Juno »

Note :
4/5
Note des Lunemauviens : 5 votes, average: 3,80 out of 55 votes, average: 3,80 out of 55 votes, average: 3,80 out of 55 votes, average: 3,80 out of 55 votes, average: 3,80 out of 5 5 vote(s). Moyenne : 3,80 sur 5.
Loading...

Synopsis

« Tout a commencé avec un fauteuil …»

C’est dans ce fauteuil, que Juno, lycéenne de 16 ans décide de dépuceler son copain Paulie, plutôt que de re-regarder une rediffusion de The Blair Witch Project à la télé.

Quelques semaines, et plusieurs litres de jus d’orange plus tard, les tests de grossesse sont formels, Juno est enceinte. Juno ne veut pas garder le bébé. Mais elle ne veut pas non plus avorter. Elle décide alors de chercher les parents idéaux via les petites annonces d’un quotidien gratuit.

Les saisons défilent et Juno apprend à vivre tout en menant sa grossesse et sa vie de lycéenne de front. Juno est loin d’être une fille banale, sa vie ne le sera pas non plus.

Critique personnelle

Juno

Deux ans après Thank you for smoking, une satire sur le tabac, Jason Reitman nous présente donc Juno, comédie satirique sur la famille américaine.

Servit par un casting alléchant (Ellen Page, Jennifer Garner, Jason Bateman) et des dialogues émouvants et réalistes (quand ils ne sont pas à mourir de rire !) écrits par Diablo Cody, Juno  évite tous les clichés du sujet.

Ici la grossesse adolescente est loin d’être taboue, et il n’y a pas non plus de moral anti-avortement. Cette grossesse sert une jolie histoire d’amour entre deux adolescents beaux et touchants.

Le personnage de Juno, ainsi que celui de Paulie son petit ami sont assez peu conventionnels.

Juno manie l’autodérision avec brio afin de grandir, à l’instar de la crevette qu’elle porte dans le ventre, elle aime Dario Argento et Iggy Pop & les Stooges.
Juno est donc un mélange entre cool-attitude et simplicité, entre maturité et naïveté aussi.

La mise en scène est soignée, et l’introduction de style dessin animé est accrocheuse. La musique en fond sert agréablement le film, se faisant ainsi côtoyer Sonic Youth, Velvet Underground ou encore Belle and Sebastian. Le montage et les plans sont fluides, s’enchaînant avec précision.

Et Ellen Page est sublime dans le rôle de Juno, elle porte le film sur ses épaules.

Le film, plutôt que de tomber dans le ridicule, est une comédie belle et délicate sur la vie et les émois adolescents.

Juno irradie, et malgré elle, met en évidence les fêlures de tous les personnages qui l’entourent, y compris les siennes.

Mais toutefois, elle ne fait pas d’ombre aux autres personnages, et chacun a un rôle propre dans lequel il rayonne.

A la fin du film, on a envie de redevenir adolescent, pour se rappeler comment c’était l’époque où l’on avait 16 ans, et où tout semblait incroyable.

Et la dernière scène, le duo guitare/voix entre Juno et Paulie est sublime et délicieusement tendre.

A noter aussi qu’en 2008, le film est candidat aux Oscars dans diverses catégories : meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénario original et meilleure actrice (pour Ellen Page).Il a d’ailleurs décroché l’oscar du meilleur scénario original.

De plus, Juno a été désigné meilleur film au festival de Rome et s’est vu décerner le prix du public au festival de Stockholm entre autre.

Juno Image 2

Références

  • Acteurs: Ellen Page, Michael Cera, Jennifer Garner, Jason Bateman
  • Année: 2007
  • Durée: 1h 32min
  • Pays: Etats-Unis