Harvey Milk, le nouveau Gus Van Sant en salle le 4 mars

Le 4 mars sortiront deux films très attendus par nous autres Lunemauviens: Watchmen de Zack Snyder, dont on vous a déjà parlé, mais aussi Harvey Milk de Gus Van Sant.

Ce film, pour lequel Sean Penn a reçu l’Oscar du meilleur acteur dimanche dernier, retrace les huit dernières années de la vie d’Harvey Milk, premier homme politique américain ouvertement gay à avoir été élu à des fonctions officielles à San Francisco (Californie), et militant pour les droits civiques des homosexuels.

Un combat qui lui coûta la vie : en effet, Milk fut assassiné, ainsi que le maire George Moscone, le 27 novembre 1978 par Dan White.

Dan White est arrêté immédiatement après les assassinats et son procès, qui se tient en 1979, est célèbre dans les annales judiciaires américaines pour avoir illustré la « défense du Twinkie » (Twinkie Defense). Les avocats de White mettent en avant ses problèmes domestiques, qui l’ont selon eux mené à l’ingestion immodérée de nourriture de grignotage (junk food). Cette défense est perçue par l’opinion publique comme l’invocation d’une consommation excessive de sucreries pour expliquer le comportement irrationnel de White (un Twinkie est une gourmandise populaire aux États-Unis).

Le jury déclare Dan White coupable d’homicide involontaire au lieu de meurtre au premier degré, malgré l’évidente préméditation des assassinats (…) (source)

A l’issue de ce procès, Dan White fut condamné à sept ans et huit mois de prison : la communauté LGBT, indignée à l’annonce du verdict jugé trop clément, réagit violemment et les émeutes éclatent dans le quartier rose de San Francisco.

Harvey Milk avait souvent envisagé un possible assassinat, et avait enregistré plusieurs cassettes audio qui devaient être écoutées si cela devait se produire. Une de ces cassettes contenait la célèbre phrase :

« Si une balle devait traverser mon cerveau, laissez-la briser aussi toutes les portes de placard » (« If a bullet should enter my brain, let that bullet destroy every closet door »)

Bande-Annonce de Harvey Milk

A noter que c’est Danny Elfman, célèbre pour avoir souvent collaboré avec Tim Burton, qui a signé la bande originale de Harvey Milk. Par ailleurs, on retrouvera Emile Hirsch au casting, l’acteur principal de Into the Wild, film d’ailleurs réalisé par… Sean Penn.

En savoir plus