Un deux trois Larry Clark

Wassup Rockers de Larry Clark Quel sera le prochain film de Larry Clark dans les salles? Les projets du réalisateur et photographe, généralement associé à la trinité jeunesse-drogue-et-sexe avec supplément skateboard, commencent à s’accumuler, dans des états d’avancement variables.

D’abord le régulièrement annoncé et impatiemment attendu Blood of Pan, Pan comme Peter Pan en ado vagabond dans les rues de New York, collectionnant les filles et en quête de sa Wendy sous drogue (et je ne rajoute rien) ; un peu plus récemment c’était Shame, une adaptation de Mona Lisa de Neil Jordan qui devait se faire, avec Mickey Rourke et très probablement Eva Green (en remplacement de Rosario Dawson longtemps pressentie).

Et la dernière encore toute chaude c’est la préparation d’un film intitulé Wild Child – Larry tu te mets aux enfants maintenant ou c’est juste pour ne pas faire un autre titre avec Kids dedans? – dont le tournage devrait commencer dans trois mois. Ce nouveau film met en scène une histoire de fugue pour cause de conflit familial. Quand les parents sont présents dans les films de Larry Clark c’est plus souvent pour distribuer des mandales que des bonbons.

Dans l’attente de son successeur, pourquoi ne pas aller voir ou revoir le dernier film de Larry Clark sorti en salle. C’était en 2006 pour Wassup Rockers, qui raconte une virée skate d’une bande de latinos de South Central à la moustache naissante en plein Beverly Hills. Véritable épopée, drôle et triste, à grande vitesse, pleine de couleurs et bien moins tendancieuse que d’ordinaire.