Hideo Azuma Journal d'une disparition

Autobiographie burlesque

Couverture de Journal d'une disparition de Hideo Azuma

Note :
4/5
Note des Lunemauviens : 5 votes, average: 4,20 out of 55 votes, average: 4,20 out of 55 votes, average: 4,20 out of 55 votes, average: 4,20 out of 55 votes, average: 4,20 out of 5 5 vote(s). Moyenne : 4,20 sur 5.
Loading...

Le mangaka Hideo Azuma raconte deux périodes de sa vie où, alcoolique et dépressif, il « disparaît ». Coupant les ponts avec son travail et son entourage, il devient SDF. Ce Journal décrit son apprentissage de la survie aux périphéries des villes et de la société, puis dans ces zones précaires où fleurissent les emplois mal payés et dangereux.

Azuma a pris le parti d’un dessin et d’une narration humoristique, faussement détachée et véritablement cruelle. Si le dessin peut évoquer le style « Pim Pam Poum », le contenu est sans pitié ; et le décalage entre les deux met souvent mal à l’aise. Un entretien avec Hideo Azuma clôt le Journal, mais il y a un bonus caché…

Éditions Kana, 2005, 199 pages.