Catherine Dufour L'Accroissement mathématique du plaisir

Note des Lunemauviens : 2 votes, average: 4,50 out of 52 votes, average: 4,50 out of 52 votes, average: 4,50 out of 52 votes, average: 4,50 out of 52 votes, average: 4,50 out of 5 2 vote(s). Moyenne : 4,50 sur 5.
Loading...

Accroissement mathematique du plaisir

Catherine Dufour avait auparavant émergé dans le paysage littéraire SFF&F français grâce à des romans ; Le Bélial nous permet de découvrir un peu plus cet écrivain dans l’exercice de la nouvelle, à travers ce recueil versicolore écrit avec autant de plumes (bien) trempées – dans des encres de diverses natures : verte-surréaliste, pourpre-fantastique XIXe, acidulée-parodique, blanche-psychopathe, etc. – que de nouvelles. Le polymorphisme comme fil directeur.

Le Bélial, 2008, 443 pages.