Marguerite Yourcenar Nouvelles orientales

Nouvelles passionnelles

Couverture des "Nouvelles orientales" de Marguerite Yourcenar

Note :
4/5
Note des Lunemauviens : 0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 0 vote(s). Moyenne : 0,00 sur 5.
Loading...

En Chine, le peintre Wang-Fô cherche à trouver le salut dans ses peintures ; en Albanie, une jeune veuve protège son enfant au-delà des pires épreuves ; le terrible Gengis Khan se révèle avoir un coeur tandis que la déesse Kâli connaît un sort tragique. Dans ses dix nouvelles situées en Orient, qu’il soit proche ou lointain, Marguerite Yourcenar évoque avec justesse toute l’impétuosité des passions humaines, qu’elles soient violentes ou empreintes d’amour, qu’elles soient sereines ou faites de souffrance, nées d’un mortel ou d’un dieu, le tout empreint parfois d’un peu de magie. Dix nouvelles rédigées dans une écriture qui emporte nos âmes et provoque le frisson.

Editions Gallimard, collection L’Imaginaire, 2002, 149 pages.