Lewis Carroll La Chasse au Snark

Épopée de poche

Couverture de « La Chasse au Snark »

Note :
4/5
Note des Lunemauviens : 0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 0 vote(s). Moyenne : 0,00 sur 5.
Loading...

Déjà, souvent et bien plus d’une fois dans ma vie, j’ai croisé des chats tout de sourires, des lapins sur le qui vive et des cartes à jouer, mais jamais tant de chasseurs immanquablement lancés à la poursuite du monstre, la plus bariglouante créature qui nous ai été donné de voir. Non, jamais.

Du navire aux buissons, nombre de mal assortis, un garçon boucher, un aboyeur et un castor expert, entre autres, hument l’air et désirent à l’envie le dangereux fumet du Snark au très vaste visage.

Mots d’ordre : bêtes à comptine, voyages abracadabrantesques, épopée de poche revolver.

Lewis Carroll, La chasse au Snark, Une agonie en huit chants, édition bilingue français-anglais, Lux, 2007, 11 pages.