Graffet & Mauméjean Steampunk, De vapeur et d'acier

Patchwork steampunk de grands classiques

Note :
5/5
Note des Lunemauviens : 0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 0 vote(s). Moyenne : 0,00 sur 5.
Loading...

L’Argument

Et si toutes les histoires que nous connaissons, la nôtre et celles des livres que nous avons lu, avaient eu lieu dans un monde parallèle où le steampunk est largement ancré? Mêlant Histoire et histoire, les auteurs racontent des anecdotes d’un autre ailleurs qui ressemble étrangement au nôtre.

Ça commence comme ça

Il existe des mondes séparés du nôtre par un voile fragile, presque transparent. Parfois, au travers, nous pouvons apercevoir ce qui aurait pu être, ou arriver autrement, pour le pire ou pour le meilleur.

L’univers est riche de possibilités  qui ébranlent nos certitudes et réveillent notre capacité d’étonnement. L’univers est multiple.

Avis personnel

Chaque double page est une invitation à imaginer notre monde différemment, à réécrire ce qui a existé ou a déjà été inventé. Et si le Titanic avait été vraiment insubmersible? Et si la créature de Frankenstein avait eu le choix de son existence? Mêlant le réel à l’imaginaire, le steampunk au monde que nous connaissons, Graffet et Mauméjean créent quelque chose de tangible et de touchant.

Les illustrations amènent une vision réaliste et l’unité graphique rend la chose encore plus palpable. On ne saute pas d’un style à l’autre en abandonnant toute cohérence, au contraire, on entre dans un univers, un possible dans lequel on peut se projeter.

Un coup de cœur particulier pour Quasimodo, devenu robot pour l’occasion, actionnant les cloches de l’immense cathédrale. Le texte est très court, pourtant. Mais en quelques mots et une illustration faite d’étrangeté et de douceur, on s’attache et on aimerait savoir, connaître son histoire. L’imagination s’ouvre, les sensations se décuplent.

Le grain de sable

Fin 2012, les illustrations steampunk de Didier Graffet ont fait l’objet d’une exposition, dont a été tiré un catalogue, disponible pour la modique somme de 65€.

Sur le mur

graffet-vapeur-acier-exposition

L’affiche de l’exposition « De vapeur et d’acier ».

Gramophone

The Electric swingers – Clockwork

Dans la même veine

  • Steampunk! d’Etienne Barillez, pour approfondir le sujet

A propos de Didier Graffet

Illustrateur du tandem, Didier Graffet a laissé sa patte sur Monde et voyages, son artbook, ainsi que sur une version illustrée des célèbres Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne, et sur l’album L’anneau des Nibelungen avec Nicolas Jarry.

A propos de Xavier Mauméjean

Il est l’auteur de ce binôme, on lui  doit entre autres La Ligue des héros, Car je suis légion et La Reine des lumières. C’est également un directeur de collection prolifique (chez Les Moutons Électriques).

Références

  • Editions Le Pré aux clercs, 2013
  • Préface de Philippe Druillet

Liens