Isabelle Dethan Mémoire de sable

BD orientale mythique

Couverture de "Mémoire de sable" tome 1 d'Isabelle Dethan

Note :
5/5
1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...

L’argument

Dans des contrées désertiques, le redoutable empereur Shemenit VII commande des fouilles dans la Nécropole des Rois Divins afin d’y exhumer la preuve de ses ascendances royales et ainsi faire taire toute rébellion. Mais Naomi et le Conteur connaissent une légende : celle de la Tour du Savoir, détentrice de la preuve que Shemenit a usurpé le pouvoir. Le couple part à la recherche de cette Tour, poursuivis par les sbires de l’empereur, et leur quête les conduira sur les pas d’une légendaire déesse…

ça commence comme ça

Voir le scan de la première page.

Mémoire de sable - extrait

Avis personnel

Mémoire de sable est une BD dans la lignée des contes des Mille et une Nuits. Dès la première page, on est captivé par la voix du Conteur lorsqu’il mentionne la Tour du Savoir. On s’attache aux pas de ce personnage flegmatique et de sa compagne au caractère bien trempé, on frémit avec eux lorsque les gardes de Shemenit les poursuivent.

Mais la légende de la Tour du Savoir, les aventures de Naomi et du Conteur ne sont que le début de l’enchantement : au fil des pages, d’autres mythes, d’autres légendes se profilent, parfois seulement entraperçues et parfois, comme celle de la déesse Morgane, elles prennent vie. On est émerveillé, on se perd dans ce désert mythique pétri de magie, on savoure chaque mot et chaque image tout en tremblant lorsque les événements prennent mauvaise tournure. On referme le dernier tome avec la sensation étrange d’être resté longtemps au soleil et d’avoir découvert des légendes millénaires que Shéhérazade a omis de nous raconter.

Le grain de sable

Isabelle Dethan a été invitée à un salon d’égyptologie après avoir fait paraître les premiers tomes de la série Sur les terres d’Horus.

Gramophone

Zmiya – Album Solmamdenlo

Sur le mur

Stephanie Pui-Mun Law – Eridani Knight

Stephanie Pui-Mun Law - Eridani Knight

Dans la même veine

Si vous avez aimé Mémoire de sable, vous aimerez Le Dit de la terre plate de Tanith Lee (Pocket, 1988-1989) et Les Mille une nuits (Gallimard, 2004).

A propos d’Isabelle Dethan

Née en 1967, Isabelle Dethan a un peu de sang allemand dans les veines, d’où son aisance dans cette langue. Son premier récit paraît d’ailleurs dans une revue allemande. Titulaire d’une maîtrise de lettres et d’un CAPES de documentation, elle se passionne pour l’imaginaire et pour l’Histoire. C’est donc tout naturellement que son premier album, La Tour du savoir (1992), mêle légende et Histoire. Ce premier tome de la série Mémoire de sable lui vaut les Grelots d’Or 1993 du meilleur premier album.

La série se termine en 1995 et Isabelle Dethan entame aussitôt une autre série en trois tomes, Le Roi cyclope (1997-1999). Elle collabore également avec des scénaristes pour deux récits parus dans la revue Je Bouquine. En 2000 paraît Tante Henriette ou l’Eloge de l’avarice, album en noir et blanc dans lequel elle fait preuve d’humour. Puis elle s’attaque au difficile sujet de l’Allemagne des années 40 en décrivant le quotidien d’une famille allemande dans la série Ingrid (2001).

Elle a également réalisé une série en plusieurs tomes, Sur les terres d’Horus (2001-2007), où elle renoue avec l’Histoire orientale. Le premier tome lui a permis d’obtenir le prix Jeunesse France Télévision. Elle poursuit avec Kheti (2006) son travail sur l’Egypte ancienne et légendaire, tout en s’essayant à la description de l’adolescence avec Eva aux mains bleues (2004) et au fantastique avec La Maison aux 100 portes, dont le premier tome est paru en 2006. Tous ses albums sont édités par Delcourt.

Isabelle Dethan

Références

Editions Delcourt, 1993-1994, 3 volumes

Liens et sources

Site des éditions Delcourt, qui contient une biographie détaillée de l’auteur ainsi que sa bibliographie.