Collectif Or et sang

Nouvelles vampiriques précieuses

Couverture de l'anthologie "Or et sang"

Note :
4/5
Note des Lunemauviens : 7 votes, average: 3,71 out of 57 votes, average: 3,71 out of 57 votes, average: 3,71 out of 57 votes, average: 3,71 out of 57 votes, average: 3,71 out of 5 7 vote(s). Moyenne : 3,71 sur 5.
Loading...

L’argument

Un homme monnaye à des vampires ses nectars de sang humain (Commersang d’André Samie), un vampire orgueilleux demande la fabrication d’un orbe en or afin d’obtenir un faux soleil (L’Orbe d’or d’Elie Darco), un autre recherche le souvenir des trois femmes qui ont marqué sa vie via leurs pendentifs (Trois ors d’Audrey Herreman), un vampire obsédé par l’or engage un mercenaire pour récupérer une statuette d’or dérobée par son ex-petite amie (Mercenaires, larmes divines et ex-petites amies rancunières de Lucile Garrigoux)… Seize auteurs mêlent le vampirisme à l’or.

ça commence comme ça

Sacrifice de sang de Bettina Nordet

Paris, 1770

Une gerbe de sang éclaboussa les murs et le plafond voûté de la sinistre cave ; l’homme se pencha en ricanant au-dessus de la créature effondrée sur les dalles de pierre.
– Je constate que tu es plus docile que tout à l’heure.
– Allez vous faire foutre…
La voix profonde et hypnotique n’était plus qu’un souffle. Zacharia eut un gloussement satisfait ; grâce au sort sur le poignard, il avait pu le saigner sans qu’il y ait régénération.
– Tuez-moi, maudit sorcier… Qu’on en finisse.
– Oh non, ce n’est pas du tout ce que j’ai en tête!
Le visage exsangue de l’être étendu au milieu d’une mare de son propre sang se leva péniblement vers lui. Sous le feu argenté de son fascinant regard, Zacharia sentit un frisson glacé le traverser comme une lame.

Avis personnel

Les éditions du Petit Caveau, spécialisées dans l’édition de textes vampiriques, nous livrent une anthologie sur le thème de l’or et du sang, du métal précieux et des vampires.

Le résultat est une réussite! Les seize textes proposés varient dans leur ton, leur ambiance, le lieu et l’époque de l’action tout en tournant toujours autour du thème donné. La plupart sont signés d’auteurs qui m’étaient inconnus, mais la découverte de ces plumes fut agréable. J’ai savouré le romantisme de Trois ors d’Audrey Herreman ou celui de Confessions nocturnes de Stéphane Soutoul. Je me suis amusée à la lecture de Mercenaires, larmes divines et ex-petites amies rancunières de Lucile Garrigoux qui est un petit bijou d’humour. Un autre texte, Les deux orfèvres de Cécile Duquenne, m’a beaucoup plu par son atmosphère florentine, son sujet (les vampires ont-ils une âme?),  ses personnages et son écriture. Parmi les auteurs, Franck Ferric, bien connu pour avoir déjà fait paraître plusieurs nouvelles et roman, nous livre un texte, Le Transformateur, où le personnage principal se voit infliger une bien cruelle (mais méritée!) leçon.

Or et sang est une excellente anthologie dont les textes tantôt reprennent le mythe du vampire de façon classique mais réussie, tantôt s’en éloignent pour livrer des histoires originales, et toujours mêlés à l’or.

Seuls bémols : le texte d’introduction, un peu faible, et celui de Lia Vilorë qui à mes yeux ressemblait beaucoup à l’épisode d’une quelconque série télévisée américaine couchée sur papier, sans grand succès. Mais ce ne sont que deux points mineurs face aux nombreuses et délicieuses pépites d’or qui parsèment cette anthologie!

Le grain de sable

Plusieurs auteurs de cette anthologie  sont également au sommaire de l’anthologie Pouvoir et puissance des éditions Sombres Rets. Un effet secondaire de l’or serait-il le pouvoir?

Gramophone

Le tintement des pièces de monnaie.

Sur le mur

Un objet : une bourse de cuir.

Dans la même veine

Si vous avez aimé cette anthologie, vous aimerez sans doute ces autres anthologies vampiriques que sont Vampyres (dirigée par Léa Silhol, Editions de L’Oxymore, 2001) ou La Solitude du vampire (dirigée par Barbara Sadoul, Editions Librio, 2003) ainsi que le recueil Ecrit avec du sang de Tanith Lee (Editions de L’Oxymore, 2002).

Références

Editions Le Petit Caveau, 2009, 276 pages.

Liens et sources

Le site des éditions du Petit Caveau