Jakalope It dreams

Chimère musicale

Pochette de "It dreams" de Jakalope

Note :
5/5
4 votes, average: 4,75 out of 54 votes, average: 4,75 out of 54 votes, average: 4,75 out of 54 votes, average: 4,75 out of 54 votes, average: 4,75 out of 5 (4 votes, average: 4,75 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...

Jakalope? C’est le nom d’une créature imaginaire issu du folklore nord-américain, croisement d’un lièvre et d’une antilope. On le retrouve dans l’artwork de cet album. Et il a été judicieusement choisi comme nom par ce groupe atypique. Car ce n’est pas vraiment un groupe, plutôt le rassemblement de différents musiciens (une quarantaine!) qui ont travaillé conjointement sur l’album.

It Dreams est le premier opus issu de ce projet musical. Il a bénéficié de la collaboration de pointures comme Trent Reznor (de Nine Inch Nails) et Kat Bjellant (de Sloan, Monster Magnet et Malhavoc). La patte de Trent Reznor est un atout majeur, on la reconnaît particulièrement sur « Bad dream », seul titre par ailleurs où le chanteur est masculin, ainsi que sur « House of Trepidition ».

L’album comporte 12 titres, 12 morceaux de rock indus où la voix perchée de la chanteuse tranche singulièrement avec la musique pleine de violence. Un contraste qui fait tout le charme de Jakalope! Beats électroniques, nappes de synthé et guitares portent l’empreinte plus ou moins nette de Nine Inch Nails, un petit côté pop en plus.

Jakalope est un séjour au pays des chimères, un lieu inquiétant où la musique est à l’image de la galerie de créatures présentées dans le livret : chimérique, sombre, inquiétante, poisseuse, étonnante. Un mélange des genres au résultat bizarre mais, d’une étrange façon, séduisant.

« Oh I’m playing you for a fool
You fell for every broken rule
I’m doing what I owe to you
It’s been a long time coming
And I’m coming for you »
Creeper