Peter Bjärgö A Wave of Bitterness

Dark ambient

Note :
5/5
3 votes, average: 3,67 out of 53 votes, average: 3,67 out of 53 votes, average: 3,67 out of 53 votes, average: 3,67 out of 53 votes, average: 3,67 out of 5 (3 votes, average: 3,67 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...

Peter Bjärgö nous offre ici un disque solo qui ne dépayse pas d’Arcana, un des projets qu’il dirige. Car on retrouve là un univers sonore plein de rêverie amère, d’exotisme et d’éternité. Il rappelle Arcana par ses plus beaux aspects. Ces voix brumeuses, ces claviers étranges, ces percussions envoûtantes, ces touches de piano pleines de larmes. A Wave of Bitterness est une œuvre d’une beauté noire qui nous enveloppe de son charme.

L’ouverture se fait avec Ianua, un titre fantomatique, fait uniquement de piano lointain et de claviers venteux. Un titre automnal plein de mélancolie qui évoque un rêve oublié. Un présage d’une œuvre envoûtante. Les neuf titres se mêlent en alternant mondes orientaux, avec leurs percussions cérémonielles, et rêveries atmosphériques. Parmi les plus belles compositions, je citerais A Choice of Silence, à la rythmique entêtante et au chant magique ; Insomnia, titre doux qui apporte un souffle calme et lumineux au milieu du disque ; Imprisonment of Mind aux percussions magiques ; ou encore le triste Withdrawal qui clôt magnifiquement l’album.

Peter Bjärgö est un magicien. Il distille une musique précieuse pour qui aime les ombres et la rêverie. Artiste aux talents multiples, il a composé, écrit, enregistré et joué tout à lui seul. Son projet solo est une nouvelle preuve de son talent.

I’m drawn into silence
I’m drawn back inside
Because silence means safety
So I crawl back inside
« Withdrawal »

Pour aller plus loin