On a marché sur la lune

Il y a quarante ans, l’homme marchait pour la première fois sur la lune. L’homme, symbolisé par Neil Armstrong, symbolisant lui-même la conquête spatiale américaine, fit ce jour-là un petit pas qu’il qualifia lui-même de « grand pas pour l’humanité ». Pendant ce temps-là, 600 millions de Terriens observaient l’exploit sur un poste de télévision, alors en noir et blanc – le leur ou celui d’un voisin.

Photographie du sol lunaire

Au total, six missions de la NASA auront aluni et douze hommes auront foulé le sol de la lune après Armstrong, avec pour objectif d’étudier la géologie, la météorologie, le climat, les champs magnétiques et toutes les autres spécificités lunaires, tout en prélevant maints échantillons. Nulle trace d’eau ni donc de Sélénites, sur cet astre blanchâtre.

Néanmoins, le vieux rêve de Jules Verne était devenu réalité…

La Lune est l’unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3474 km. La distance séparant la Terre de la Lune est de 384 400 km, c’est-à-dire environ trente fois le diamètre de la Terre. (…) Avec la Terre, elle est, à ce jour, le seul astre que l’Homme a pu explorer en personne.

Du latin luna, la forme latine luxna rapproche luna de lux, « lumière » dont la racine serait leuk, mot indo-européen signifiant être lumineux. Le mot « lune » aurait été utilisé en France en 1080 pour « astre satellite de la Terre ». (source)

La lune est également l’astre qui a le plus fasciné l’humanité. Présente dans de très nombreuses mythologies et folklores, la lune a souvent été associée à des personnages féminins, telle Séléné ou Artémis.

Séléné, fille des Titans Hypérion et Théia, sœur d’Hélios (le Soleil) et d’Éos (l’Aurore), est une déesse de la Lune — plus spécifiquement de la pleine lune, second membre de la triade composée d’Artémis (nouvelle lune) et d’Hécate (lune décroissante). (…)

Elle est généralement décrite comme une belle femme au visage pâle ou blanc, vétue de longues robes fluides blanches ou argentées et portant une lune en croissant retournée sur sa tête. D’autres sources racontent qu’elle porte également une torche et d’autres encore lui prêtent deux grandes ailes blanches dans le dos.

Après s’être baignée dans l’océan, elle mène un char argenté à travers le ciel obscur, tiré par des chevaux blancs dans certains contes et par des bœufs blancs dans d’autres. Elle est également souvent dépeinte montant un cheval ou un taureau. Elle luit d’une douce lumière argentée pendant qu’elle voyage à travers les cieux, renvoyant sa douce lumière sur la terre ensommeillée.

Elle eut plusieurs amants, parmi lesquels :

* Pan, qui la séduira en lui offrant un troupeau de bœufs blancs ;
* Zeus, de qui elle aura deux filles, Hersé et Pandia ;
* Endymion, un jeune et beau berger, qu’elle plonge dans un sommeil éternel pour qu’il conserve sa beauté.

(source)

Muse des artistes, des poètes et des amoureux, la lune ne cesse de fasciner. Sa croûte martelée par les chutes successives de météorites est reconnaissable entre mille, et a titillé l’imagination de l’homme, qui en a établi une géographie précise:

Carte de la lune: mers et cratères

Longtemps encore, continuerons-nous de prendre l’Astre étincelant à témoin de nos rêveries clandestines, et longtemps nous entêterons-nous à vouloir la saupoudrer de sable pourpre, étendues cassis et mauves comme autant de refuges romantiques…

Pour en savoir plus