Profanation de l'ossuaire du cimetière de Saint-Hilaire, à Marville

L’ossuaire de Marville, situé dans le cimetière médiéval de la commune lorraine, a été profané dans la nuit de samedi 24 à dimanche 25 mars. Ce lieu classé est surtout réputé pour ses « horloges de la vie », des boîtes en bois peint qui contiennent chacune un crâne.

15 à 20 de ces « horloges » funéraires ainsi que les crânes qu’elles contenaient ont été dérobés hier, selon France 3 Lorraine. Il s’agit en effet de pièces rares, dont le charnier de Marville possédait la plus grande collection.

Les boîtes à crânes du cimetière de Saint-Hilaire, à Marville

Profanation du cimetière de Saint-Hilaire, à Marville

Comme on l’apprend dans le sublime ouvrage L’Empire de la Mort, de Paul Koudounaris – dont vous pourrez prochainement lire la chronique ici même –, chaque boîte porte le nom du défunt dont elle abrite le chef, la date de son décès ainsi que, parfois, celle du conjoint ou des parents. Il n’est pas rare que ces boîtes soient peintes, en représentant un memento mori ou une inscription funéraire.

Flaubert évoque cette pratique dans la région de Quiberon, ce qui laisse penser que cette tradition était répandue dans toute la France.

Apparemment ces « horloges de la vie » étaient réservées à des personnes de haut rang. Elles étaient placées bien en vue sur une étagère de l’ossuaire, voire sur le rebord d’une fenêtre. C’était une façon raffinée d’honorer les morts. À Marville, l’inscription suivante encadre l’ossuraire :

Nous avons été comme vous. Vous serez comme nous. Priez Dieu pour nous.

Quoi qu’il en soit, cette profanation témoigne d’un irrespect total pour le patrimoine historique ainsi que pour la mémoire des défunts. C’est un acte inexcusable.

Horloges de la vie

Pour en savoir plus sur le cimetière de Saint-Hilaire, à Marville

  • L’article sur France 3 Lorraine, qui dresse un potentiel précédent dans la profanation de l’ossuaire de Douaumont ;
  • Un article très riche sur le cimetière de Saint-Hilaire à Marville, avec de nombreuses photos et anecdotes ;
  • Plus de photos du cimetière médiéval de Saint-Hilaire et .
  • La page Facebook dédiée à l’ouvrage L’Empire de la Mort, de Paul Koudounaris, paru aux Éditions du Regard (3e trimestre 2011).