Histoire de La Lune Mauve

Visuel de la v14 de La Lune Mauve

Il était une fois un prisme, ou un miroir. Un anneau bénéfique. Un jardin secret partagé. Une communauté 2.0 passionnée. Un site web doté d’une âme. Voire un projet un peu barré. En fonction de la personne que vous interrogerez, les définitions de ce qu’est La Lune Mauve seront différentes. Elles seront aussi complémentaires puisque, à vrai dire, La Lune Mauve, c’est un peu tout ça à la fois.

Le site que vous visitez aujourd’hui est le résultat de beaucoup de travail et de nombreuses rencontres. C’est le fruit d’une passion commune pour les belles histoires et les belles images. Et quand on dit « belles », on ne veut pas nécessairement dire « heureuses ». Même si l’histoire de La Lune Mauve l’est, elle.

Pour comprendre tout ça, et pour qu’au final, ça soit vous qui nous donniez votre propre définition de La Lune Mauve, nous vous convions à un petit voyage dans le temps…

Les origines de La Lune Mauve

J’ai créé La Lune Mauve par un après-midi printanier, en 2000. J’avais dix-sept ans, et je m’ennuyais à mourir dans une petite ville où il n’y avait pas grand chose à faire.

Il y a d’abord eu le nom: La Lune Mauve. J’en ai eu l’idée au contact d’une amie qui s’était elle-même créé un monde céleste, dirigé par une déesse nommée Algora. A ses délires de nuages colorés, j’ai greffé ma petite planète empourprée. Comme beaucoup de rêveurs, je suis fascinée par la lune, la vraie, car elle offre tant d’espoirs et de consolation à qui sait la contempler. La couleur mauve quant à elle a toujours été ma préférée, plus mystérieuse que le rose vénéré à l’âge des rêves d’enfant, plus mixte aussi. C’est aussi à cette époque que je découvrais IRC et que je choisissais « kReEsTaL » comme pseudonyme. Une naissance synchronisée, ou presque.

Quelques mois plus tard, mes découvertes musicales et cinématographiques, ainsi que certaines rencontres, me firent tomber amoureuse de l’underground teinté de noir. Ma curiosité naturelle, dopée par mon ennui, me donna rapidement envie de partager ce choc culturel et esthétique avec quelqu’un – ou plutôt avec des quelqu’uns.

La Lune Mauve devint alors un concept, une idée. A mes yeux, ça a toujours été le Jardin Secret par excellence: au départ solitaire, il finit par réunir de plus en plus d’Êtres ambivalents, issus de différentes obédiences. Que voulez-vous, le mélange, c’est sexy.

J’avais donc le nom, ainsi que le concept. Il me manquait encore un support. Après qu’une mouche m’a piquée, je me suis mise à la fabrication de ma première page web. Comme je n’avais aucune connaissance particulière en informatique, le résultat fut assez pittoresque. Mais je ne m’en préoccupais pas: ce qui comptait, c’était de pouvoir m’exprimer sur le WWW.

Chaque semaine, ce premier jet prenait une forme de plus en plus lunemauvienne. La toute première version du site réunissait quelques photos de cimetière que j’avais piquées à droite à gauche, ainsi qu’une grosse photo de lune, photoshoppée en mauve. Grâce à ce machin, j’avais quand même récolté une petite centaine de visite – mes copains de lycée s’étant passé le mot.

J’aurais pu me contenter de ce petit bidouillage de site web improvisé, et le fermer quelques mois plus tard, la lubie étant passée – mais quelque chose a germé. Bien que cette première mouture était très mal foutue techniquement (HTML de papa, aucune notion de typographie, de lisibilité, d’ergonomie…), ça a plu à quelques personnes, puis à quelques autres, en tout cas suffisamment pour qu’elles m’écrivent et me donnent envie de continuer. Ces encouragements, les rencontres que La Lune Mauve m’a permis de faire, ainsi que ma passion pour cette culture-là, sont la raison pour laquelle j’ai continué mes petits bidouillages, et que je n’ai plus jamais arrêté depuis :-)

Ce que (presque) personne ne sait

Ce que (presque) personne ne sait, c’est que La Lune Mauve existe vraiment, aux coordonnées Cassiopeia Ra 00h51m Decl. 77°16′.

Ce fut un cadeau, une étoile de la part d’une étoile, il y a de cela très, très longtemps.

Anciennes versions de La Lune Mauve

Malheureusement, peu d’archives ont survécu à mes formatages successifs et autres changements d’ordinateurs. J’ai récupéré ce que j’ai pu, préférant mettre en ligne de toutes petites images que rien du tout. Merci pour votre compréhension!

Versions 2 et 3

V2 et V3 de La Lune Mauve

V2 et V3, intitulées Etoiles, en ligne de décembre 2000 à février 2002.

Composé uniquement d’un papier peint étoilé et d’une image retouchée de Lune, cette version est restée plus d’un an en ligne. La construction du site était alors très simple, basée sur des cadres, et m’a permis de me faire la main en matière de HTML, même si à l’époque, mes compétences graphiques et techniques étaient très limitées. Rares sont les Lunemauviens qui ont connu cette version.

Version 4

V4 de La Lune Mauve

V4, intitulée Muse, en ligne en février 2002.

Cette version avait pour fond un de mes dessins, que j’avais fait pour l’occasion. Bien que cette version ne soit restée q’un mois en ligne, le dessin a servi pendant quelques temps d’arrière-plan au Livre d’or. Est-ce bien utile que je m’étende sur le caractère anti-ergonomique, anti-lisible, et anti-tout d’une telle interface?

Version 5

V5 de La Lune Mauve

V5, intitulée Dusk and Her Embrace, en ligne en mars 2002.

Cette version était transitoire. Comme l’indiquent les dates de mise en ligne, je changeais de version comme de chemise, m’amusant à photoshopper des photos que j’aimais et à en faire des arrières-plans… J’imagine que c’est comme ça qu’on apprend les trucs à ne pas faire. Bref, j’adorais cette photo (tirée de l’album Dusk And Her Embrace de Cradle Of Filth). Elle s’est imposée d’elle-même, sorte de parabole de La jeune-fille et la mort dans laquelle je me reconnaissais assez à cette époque, mal à la vie adolescent oblige. Néanmoins cette version n’est restée en ligne qu’un mois, dans un souci d’originalité mais aussi pour éviter que La Lune Mauve soit assimilée à un fan site de Cradle…

Version 6

V6 de La Lune Mauve

Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand!
V6, intitulée Purple Clouds, en ligne de mars à novembre 2002.

Ce design était parfaitement représentatif de ce qu’était alors La Lune Mauve: une ôde au rêve et à la beauté de la nuit. Pour les Lunemauviens les plus anciens, la version 6 est une version assez « culte ». Peut-être parce que c’était la première fois que je créais quelque chose de vraiment personnel?

Quoi qu’il en soit, c’est sur la version 6 que j’ai construit mes pages avec un iframe central, abomination technique qui durerait jusqu’à la V14…

Version 7

V7 de La Lune Mauve

V7, intitulée Dark Aeons, en ligne de novembre à décembre 2002.

En introduisant de l’abstraction, cette version a, je crois, marqué un changement important pour La Lune Mauve. Le flou me paraissait alors essentiel, tant pour la signification de la Planète que pour la mienne. A cette époque, je ne me souciais pas vraiment de la lisibilité de mon site, et j’utilisais sans vergogne du violet sur du noir, ce qui, logiquement, a pas mal freiné les Lunemauviens dans leur exploration du site. Je ne prendrais conscience de l’importance du contraste que bien plus tard. Ah, nos jeunes années!…

Version 8

V8 de La Lune Mauve

V8, intitulée Ceci est l’essai d’une autre réalité, en ligne de décembre 2002 à février 2003.

Peu de temps après le lancement de la version 7, j’ai eu envie de continuer le même genre d’expérimentations graphiques. On peut dire que c’est à ce moment-là que la musique de Tori Amos a réellement commencé à m’inspirer, passionnément. Les clips poétiques de son album Scarlet’s Walk, ainsi que la musique d’Opeth (en particulier Deliverance), sont à l’origine de cette version. Je voulais donner un aspect plus fantômatique à La Lune Mauve, un spectre prog – progressif, progressiste -, et qui regarderait, une dernière fois, le chemin qu’il a parcouru jusque là. Encore aujourd’hui, la v8 est une de mes préférées. Là encore, ne nous attardons pas sur la lisibilité du contenu…

Version 9

V9 de La Lune Mauve

Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand!
V9, intitulée Vitriol Behind, en ligne de février à mai 2003.

Hantée par des phénomènes surnaturels et cinématographiques, je voulais que la version 9 soit la plus claustrophobe possible. Ratures et éclats de miroirs. Je voulais regarder en face ce que je nétais pas – ou plutôt, ce que j’espérais ne pas être. Le problème, c’est qu’à trop regarder dans un miroir déformant, on risque de finir par se déformer soi-même…

La lisibilité sur le site continua à poser problème, sans que je m’en soucie outre mesure. En effet, cela ne me gênait pas de savoir que l’accès à La Lune Mauve était ardu. Je ne comprendrais que plus tard qu’on peut créer un site complexe sans pour autant mettre des bâtons dans les roues des internautes.

Version 10

Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand!
V10, intitulée Broken Promises, en ligne de mai à juillet 2003.

Ce design évoque des promesses oubliées et des serments brisés. J’ai travaillé à partir d’une photo des Smashing Pumpkins, tirée de leur album Adore. Après la version 9 qui était une délicate tentative d’exorcisme(s), j’ai ressenti le besoin de faire entrer la lumière – même si celle-ci était encore brouillée par ce fameux grain mi-photographique, mi-cinématographique. En affichant le site en plein écran, on plongeait littéralement dans une espèce de film bizarre. Et c’était cool. A noter qu’il existait aussi une version alternative du design.

Version 11

V11, intitulée Stigmata, en ligne de juillet à septembre 2003.

Un clin d’oeil à Stigmata Martyr de Bauhaus et au groupe français Violet Stigmata. Autant j’avais adoré la version 10, autant le désir d’en changer a été fort. Je m’étais inspirée de la musique gothique des années 1980, et de mes recherches sur le sujet. Je voulais revivifier mon violet, qui avait un peu tendance à s’affadir sous le poids de la mélancolie.

Cette version était très orientée « portail », mais finalement, elle n’a pas duré longtemps, car ce n’était pas là la réelle vocation de l’Astre pourpre. Les douze carrés du menu se pixellisaient au passage de la souris: c’était l’âge d’or des scripts propriétaires de Microsoft.

Version 12

Cliquez sur les images pour les voir en plus grand!
V12, intitulée Everything You Know Is Wrong, en ligne de septembre 2003 à avril 2004.

Retour aux sources pour La Lune Mauve, puisque je renouais avec les Planètes immenses de mon imagination. Le titre de la version 12 provient de l’excellent deuxième album du groupe anglais Antimatter, Lights Out. Everything You Know Is Wrong est le deuxième titre de l’album: autant dire que le chiffre deux a de l’importance. Comme ces deux lunes, se suivant pas à pas…

Version 13

Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand!
V13, intitulée Jewels from the Past, en ligne d’avril à juin 2004.

Rien ne laissait présager que La Lune Mauve changerait d’atours du jour au lendemain, et pourtant… Je voulais montrer un aspect de La Lune Mauve plus mature, tout en conservant les éléments de la v12 – comme cette Lune immense. J’ai toujours considéré l’Astre pourpre comme un refuge féminin et romantique, en dehors du temps.

En juin 2004, je mis un terme à ce cycle lunaire pour en commencer un nouveau. La v14 était en gestation…

Version 14

Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand!
V14, intitulée V.I.T.R.I.O.L, en ligne de septembre 2004 à juin 2005.

Mon objectif pour cette version était double : d’une part, me réapproprier totalement La Lune Mauve, son concept et ses orages; d’autre part, rendre le site compatible aux normes W3C, en supprimant tous les cadres, les tableaux, et autres choix techniques peu judicieux.

Cette version marque une étape importante pour La Lune Mauve, univers qui se décline à l’infini sur son propre sol. Les mirages et les énigmes y étaient nombreux. C’est aussi la première version où le mauve s’accompagnait d’une autre couleur: le bleu.

A noter que le site changeait déjà de design en fonction de la rubrique affichée :

…ce qui, je vous l’accorde, faisait pas mal d’images différentes! :’D

3 ans et demi d’éclipse

Et soudain, presque sans prévenir, La Lune Mauve s’éclipsa alors pendant trois ans et demi…

Plusieurs pages de hiatus se sont succédées, notamment:

Version 15

Cliquez sur les images pour les voir en plus grand!
V15, intitulée Crystalline Sphere of the Primum Mobile, mise en ligne le 24 janvier 2009.

Rien à voir. Ou bien tout à voir? Début 2009: La Lune Mauve rouvre enfin ses portes.

C’est difficile de prendre du recul par rapport à une création récente, à plus forte raison lorsque celle-ci a accompagné plus de trois ans de votre vie.

Pour faire court: la v15 est volontairement rétrofuturiste. Elle fait le lien non seulement entre le passé de La Lune Mauve et son avenir, mais aussi entre les différentes étapes d’une vie, voire entre plusieurs vies (où l’on croise Déméter). C’est une version existentialiste et alchimique, dont les visuels changent le jour et la nuit. Chaque rubrique est associée à une couleur principale, ayant pour but de guider l’internaute dans le dédale d’articles publiés sur le site. Un soin tout particulier a enfin été apporté à l’ergonomie et à la lisibilité, et les aspects techniques du site ont encore été améliorés et automatisés, notamment grâce à WordPress, notre outil de publication.

Le Forum de La Lune Mauve

La Lune Mauve s’est très rapidement dotée d’un Forum, qui réunit les Lunemauviens les plus passionnés depuis 2002. Rebaptisé LaLuneMagora en janvier 2009, le Forum a lui aussi connu des designs successifs, notamment:

La Lune Mauve aujourd’hui

Pour vous faire une idée encore plus précise de ce qu’est La Lune Mauve aujourd’hui, je vous invite à lire les articles suivants:

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question! Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

L’avenir de La Lune Mauve

Après cet imposant état des lieux, l’heure est venue d’esquisser l’avenir de La Lune Mauve. Même s’il est difficile de prédire de quoi demain sera fait, on peut d’ores et déjà vous révéler quelques-uns de nos grands projets.

D’une part, nous avons comme projet de créer une association loi 1901 d’ici 2010, afin de nous appuyer sur une structure légale pour soutenir davantage les artistes et créateurs dont le travail nous touche, organiser des évènements lunemauviens voire en sponsoriser, ainsi que pour développer de nouveaux partenariats. Nous souhaitons également mettre en place une petite boutique dont les bénéfices nous permettront de garantir notre indépendance éditoriale en nous passant de la pub le plus longtemps possible, et ceci ne sera possible qu’en étant raccord avec la loi.

D’autre part, je travaille actuellement avec Julien, de Spleen Arcana, afin de créer la bande-son de La Lune Mauve. A la façon d’une bande originale de film, cet album instrumental sera le compagnon idéal pour visiter l’Astre pourpre, de jour comme de nuit. Je ne manquerai pas de parler de la progression de ce projet dans les News lunemauviennes.

En somme, l’aventure La Lune Mauve ne fait que commencer… :-)