Réouverture de La Lune Mauve

La lune aura fait 46 fois le tour de la Terre avant que notre Lune à nous, la Mauve, ne renaisse de ses cendres. Soit trois ans et demi de reconstruction, de remaniements, d’interrogations. « Pourquoi tant de temps ? » m’a-t-on souvent demandé. Pour répondre, il nous faut activer la machine à remonter le temps.

La première année : redéfinir les objectifs

Pour schématiser, une année aura été nécessaire pour redéfinir ce qu’était La Lune Mauve. Depuis sa naissance en 2000 jusqu’en 2005, date de sa fermeture pour travaux, le site était passé de la mono-page Web simpliste au site perso amélioré, sur lequel étaient venus progressivement se greffer quelques rédacteurs – dont la plupart est toujours là aujourd’hui. Il fallait trouver une nouvelle formule pour accueillir une communauté croissante, atteindre des objectifs ambitieux, et toucher davantage d’internautes.

Techniquement, le site tel qu’il était en 2005 n’avait pas la capacité de supporter de tels objectifs : il était long à mettre à jour car tout était manuel ; il était pénible à visiter car il ne respectait aucune règle de navigation et d’ergonomie. Et graphiquement, il était plus que perfectible.

Les discussions passionnées sur le Forum, qui continua à abriter les Lunemauviens les plus hardcore pendant ces 46 cycles lunaires, dessinèrent progressivement l’ébauche d’un nouveau projet commun. Nous voulions voir l’Astre pourpre étendre son enracinement culturel et émotionnel, et utiliser une palette plus vaste de sons, de mots, d’images et de personnages. Le choix se porta naturellement sur le format webzine pour donner à La Lune Mauve sa pleine mesure, notamment grâce à des outils favorisant l’interaction entre les artistes, les rédacteurs et les lecteurs.

La deuxième année : réorganiser les contenus

Une autre année fut consacrée à l’organisation des contenus du site. Le rubriquage existant fut totalement remis à plat. Dans la mesure où jusqu’à présent, le site avait été cantonné au seul adjectif « gothique », il fut décidé d’un commun accord d’abandonner la rubrique consacré au mouvement du même nom afin de briser nous-mêmes cette catégorisation qui nous a toujours gênés. Le site se penchant sur des musiques, des livres, des films et des œuvres artistiques issues de pays, d’époques, de cultures et de subcultures très divers, nous voulions en finir une bonne fois pour toute avec le stéréotype du site gothique, pour, au contraire, affirmer notre volonté de couvrir un vaste champ des possibles.

Certes, le point commun des artistes, auteurs, musiciens et cinéastes dont il est question sur le site est leur oscillation constante entre Ombre et Lumière: d’où notre choix de décrire La Lune Mauve comme la « Planète des Cultures en Clair Obscur ».

La troisième année et demi : rédiger, illustrer, développer

Une dernière année a été consacrée à la création graphique et au développement du site à proprement parler. Entre la création du premier vrai logo de La Lune Mauve, réalisé par Llor, la vingtaine de prototypes créés par mes soins au fil des ans, et la déclinaison de la charte graphique finalement retenue, il n’y avait vraiment pas de temps à perdre. D’autant plus que tout cela prend du temps, et qu’aucun des artisans lunemauviens n’a le loisir de se consacrer exclusivement à la Planète…

Ce fut donc un slalom temporel et continu entre d’un côté, la reconstruction du site et tout ce qu’elle a impliqué comme concepts, brouillons, allers-retours, création, spécifications et développement, et d’autre part les études pour certains, le boulot pour d’autres.

Parallèlement, cette dernière phase a également vu les rédacteurs lunemauviens écrire la plupart des articles disponibles aujourd’hui sur le site.

Si la renaissance de La Lune Mauve a nécessité pas moins de trois ans et demi, c’est bien parce qu’il s’agit d’une réelle et profonde métamorphose, et non d’une simple mise à jour de l’existant. Tout a été repensé, redéfini, reconstruit, recréé, réécrit. Des dizaines de personnes ont participé, de près ou de loin, à cette reconstruction majeure de ce site pas tout à fait comme les autres. Des dizaines d’autres ont déserté, nous laissant parfois dans la panade niveau organisation et répartition des tâches. Comme on dit: c’est la vie!

Quant à moi, j’ai enchaîné toutes les tâches imaginables pour mener ce projet gargantuesque à bien, jouant tour à tour le rôle d’architecte, de directrice artistique, d’ergonome, de développeuse, de manager, d’attachée de presse, de consultante en référencement et en marketing, de médiatrice, de prof, de conceptrice-rédactrice et même d’investisseuse. Plus d’une fois j’ai été sur le point de tout abandonner. Plus d’une fois, j’ai cru que ce projet était plus grand que moi et que je n’en verrai jamais le bout. Et pourtant, aujourd’hui, La Lune Mauve est de retour en ligne pour de bon.

Nouveautés

La nouvelle Lune Mauve apporte son lot de nouveautés. Le changement majeur concerne l’interactivité au sein de la communauté: désormais, chaque internaute peut commenter les articles, publier ses propres articles et participer au Forum en se créant un compte utilisateur. Ce compte centralise toutes ses contributions au site, et permet de donner plus de visibilité aux Lunemauviens qui font et feront la différence.

Plus encore, c’est la diversité des points de vue et des sujets abordés qui enrichiront le site et en feront une réelle constellation. Ainsi, tous les articles et toutes les pages du site peuvent être commentées librement, et il est désormais plus facile de rejoindre l’équipe de rédaction.

Un autre changement concerne le remaniement éditorial: le site est divisé en sept grandes rubriques – Planète, Musique, Ecritures, Cinéma, Art, Web sans oublier notre Forum – et chacune d’elle se veut mieux organisée, faisant la part belle aux articles de référence mais ne négligeant pas pour autant les nouveautés. Certaines sont plus développées que d’autres, tandis que les plus récentes – Cinéma et Art – auront encore besoin de grandir un peu avant de rattraper leurs aînées en terme de nombre d’articles. La rubrique Ecritures quant à elle a été complètement remaniée : jadis simple compilation de textes personnels écrits par quelques internautes, elle est désormais une réelle bibliothèque qualitative, écrite, comme toutes les autres rubriques, à plusieurs mains.

Enfin, vous aurez remarqué que l’interface graphique du site a elle aussi beaucoup évolué. La Lune Mauve défend les cultures en Clair-Obscur : à leur image, le site est versatile et revêt un design différent le jour et la nuit. Chaque rubrique est associée à une couleur, symbolisée par un médaillon dans le menu principal, et l’artwork y est décliné en conséquence. La Lune Mauve profite ainsi d’une direction artistique qui se veut à la hauteur de la richesse de ses contenus.

Ainsi, c’est à une véritable aventure que nous vous convions aujourd’hui, une aventure humaniste, intellectuelle et artistique. Nous comptons sur vous pour nous faire part de vos commentaires, ainsi que pour nous signaler tous les bugs que vous rencontreriez sur le site.

La Lune Mauve telle que les plus anciens d’entre vous ont connue est morte. Vive La Lune Mauve!

En savoir plus