Encore un vendredi chargé en images, celui-là !

Et la Friday LoveList devient de plus en plus barrée, parce qu’on m’envoie de plus en plus de liens qui partent dans tous les sens, et parce que j’ai le Tumblr qui recommence à me démanger. Pas que ça vous déplaise, si ? ;-)

Les illustrations eighties de Eero Johannes

Il y a des gars, comme ça, qui font de la funk synthétique, illustrent pour Wired et ont 426 000 résultats dans Google. Eero Johannes, artiste finlandais multidisciplinaire, est de ceux-là. Groumpf.

(Via kaneel.)

Tokyo, post Apocalypse

Tokyo Genso s’est amusé à imaginer un Tokyo post-apocalyptique, vidé de sa population et recouvert d’eau et de verdure. Le résultat nous fait plonger dans un futur totalement imaginaire, et pourtant étrangement familier

Ne manquez pas les autres scènes !

(Via Cyril.)

Les crayons magiques de Dalton Getty

De la sculpture sur mine de crayons ! On m’aura tout fait ! Sérieusement, avez-vous déjà vu quelque chose de plus fragile, de plus précis, et de plus étonnant que ça ?

(Via Pierre, décidément !)

Simon Foster, le petit génie de la semaine

Au beau milieu de mon Google Reader, je suis tombée sur le dernier site web conçu par Simon Foster, web designer freelance vivant à Londres. For the record est une simple page que Simon a mise sur pied pour le plaisir, avec l’aide de HTML5 et CSS3. C’est simple et diablement design, mention spéciale pour la texture papier et la simplicité tellement sexy de l’ensemble !

For the record, une création de Simon Foster
For the record, une création de Simon Foster

Au passage, on notera l’implacable cohérence graphique entre chaque site de son domaine. Par exemple :

Site de Simon Foster
Site de Simon Foster

Je veux dire… voilà, on sent bien que le mec s’éclate à faire ce qu’il fait ! Qu’on aime ou pas le style, on ne peut qu’admirer la cohésion de chaque interface, le soin accordé à la typographie (ah, @font-face quand tu nous tiens) et la recherche en matière de design, qui semble démontrer qu’en matière de web design et de création numérique en général, il faut aussi avoir de bonnes bases théoriques.

La forme ramenée à sa dimension presque la plus élémentaire, et pourtant ça en met plein la vue ! Vous le savez, j’admire les créatifs capables de mettre en forme leur identité avec tant de force. Le site de Simon rejoint direct mes muses du web design, que j’invoquerai lorsque je serai décidée à donner un vrai visage à mon domaine.

Dans le même genre, il y a aussi David DeSandro qui déboîte ! Allez voir son site avec Safari pour apprécier les transitions CSS3 du tonnerre :-)

Chouettes chouettes !

La palme du Tumblr le plus chouette cette semaine revient à Hungover Owls, qui ravira les fans de hiboux et autres chats huants.

[Private joke : j’ai choisi cette chouette car elle me rappelle une de mes profs d’allemand – Tatiana saura qui ;-)]

(Via kaneel, encore lui !)

Billets adjacents