Après Yule, voici venue l’heure d’Imbolc, qui a lieu le 1er février, soit la veille de la Chandeleur.

Imbolc marque le retour de la lumière et du soleil. C’est pourquoi il est coutume d’allumer des bougies blanches à cette occasion. Il ne faut pas confondre Imbolc avec la Chandeleur, même si le nom de cette dernière signifie « fête des chandelles ».

Imbolc est également un symbole de purification et de renaissance. C’est le moment idéal pour faire du tri autour de soi, tant dans ses possessions matérielles et numériques que dans ses relations. Profitez du souffle d’Imbolc pour prendre un nouveau départ, recharger votre réservoir à énergie, mettre un terme à une ancienne querelle, ou mener à bien un projet laissé trop longtemps de côté !

Pour en savoir plus sur Imbolc, allez faire un tour chez La sorcière enquête.

De mon côté, c’est en faisant des recherches sur Imbolc que j’ai découvert Brigid, une déesse païenne récupérée par l’Église catholique (on se demande ce que le christianisme n’a pas récupéré, soit dit en passant).

Aussi, j’ai hésité à fabriquer une croix de Brigid pour illustrer ce billet. Mais, outre le fait que je n’avais pas de brins de paille sur moi, ni rien qui aurait pu s’y substituer, j’ai surtout eu envie d’honorer la « super Lune bleue de sang » qui se dévoilera dans la nuit du 31 janvier.

Hélas, il est peu probable qu’on voie quoi que ce soit depuis la France métropolitaine. N’empêche, la couleur « bleue de sang » risque de continuer à me hanter encore longtemps… ♥︎

À noter : Hellgy organise un concours pour gagner 5 tirages de ses gravures « lune », vous avez jusqu’au 31 janvier pour participer !

Revue de web

Et c’est parti pour la première lovelist de l’année !

Adieu 2017 : je suis friande des bilans ! J’ai adoré celui de Laurence (tatouages, expatriation), celui de Anne sur Lorliaswood (artisanat, nature), celui d’Hélène (dessin, voyage), et puis les paillettes, pour ne citer qu’eux. De mon côté, j’ai publié mon bilan lunemauvien 2017.

Authenticité : Be yourself and fuck the rest : pourquoi l’authenticité paye, sur Twitter et ailleurs.

#BalanceTonPorc, #MeToo : l’affligeante tribune antiféministe pour une « liberté d’importuner » publiée dans Le Monde a suscité une forte et légitime levée de boucliers. Parmi les réponses qui m’ont marquée, je retiens Les féministes peuvent-elles parler ? et la très bonne réponse de Geneviève Fraisse, philosophe et historienne de la pensée féministe, directrice de recherche émérite au CNRS.

Pérou : le visage d’une reine huari reconstitué 1200 ans après sa mort. (Via Didier.)

Bijoux : attention aux bijoux bon marché en métal (article en anglais), certains sont très toxiques !

Afrique : les Nigérianes en marche pour le droit de vote. Un entretien passionnant avec Sara Panata, doctorante en Histoire, et dont les recherches, inspirées des études de genre et de la sociologie de mouvements sociaux, prennent pour objet les mouvements féminins et féministes au Nigeria.

Handicap : « On réduit davantage les femmes à leur handicap que les hommes ». Entretien avec Maudy Piot, présidente et fondatrice de l’association « Femmes pour le dire, femmes pour agir » (FDFA), qui est décédée fin décembre.

Kawaii : une jolie papeterie d’inspiration japonaise, où il ne faut pas trop traîner au risque de craquer… (Via Oh Junk Flood.)

Numérique : La science contaminée par les croyances numériques. Un article brillant qui dégomme le mythe tenace selon lequel l’innovation technologique vise à un mieux-être social :

le déterminisme de l’innovation (…) affirme que ce sont les «nouvelles technologies» qui transforment nos sociétés. Cette théorie (…) n’a qu’une fonction politique : freiner les revendications sociales, en invitant les pauvres et les exclus à attendre des jours meilleurs, une fois que ces nouvelles technologies nous auront apporté bonheur, richesse, démocratie et savoirs.

Amitié : Comment prendre doucement ses distances avec des ami·e·s ? (en anglais). Cela dit, actuellement, je suis plutôt dans la phase inverse ; or, il n’existe pas à ma connaissance d’article sur « comment se réapprivoiser en tant qu’ami·e·s après un gros froid ». Mais c’est pas grave, on va inventer !

Interstellaire : au détour d’une publicité sur Instagram (si, si), j’ai découvert le livre Un autre monde écrit et illustré par Jean-Jacques Grandville, le grand-père du surréalisme, en 1844. Il est aussi disponible sur Gallica. N’est-ce pas magnifique ? 😱

Pérégrinations d'Une Comète
Pérégrinations d'Une Comète, tiré de Un Autre Monde écrit et illustré par J.J Grandville (1844).

Blog : je découvre The Quiet Cold, le blog personnel de Jantine Zandbergen, la créatrice de Bleaq. Je suivais son compte Instagram depuis un moment, car j’adore son univers. Aussi, apprendre qu’elle vient d’ouvrir un blog personnel illumine totalement ce début d’année ! Si vous aimez les univers nordiques feutrés et la musique, cela devrait vous plaire.

Aussi effrayant que fascinant : 62 films rares d’essais nucléaires déclassifiés mis sur Youtube.

Santé : Cette consultation gynécologique qui a tout changé (en bien). D’ailleurs, si vous n’êtes pas à l’aise avec votre gynéco, faites un tour sur l’annuaire Gyn&Co qui recense des soignant·e·s féministes en France et ailleurs, pour trouver quelqu’un d’autre. À Paris, le cabinet médical Ipso, où exercent notamment deux sages-femmes, est paraît-il bien et pas trop cher (et en plus on peut réserver en ligne). (Merci Sara pour le tip !)

Auto-édition : Cordélia explique pourquoi il a choisi l’auto-édition pour son roman.

Momie : si vous visitez Moscou, ne manquez pas le mausolée de Lénine, où vous pourrez voir son corps momifié depuis… 1924 ! (Via ce très chouette article.)

Déco : un joli DIY avec de l’origami.

Ma chouchoute : une interview de Myrkur/Amalie Bruun (en anglais). Avec beaucoup de sororité et d’humilité dedans. (Via Jantine.)

Éthique : réflexion sur le fait de porter du cuir lorsqu’on est végane.

Cinéma : I Am not a witch : la réalisatrice Rungano Nyoni filme un camp de sorcières. Pour les femmes dans les pays d’Afrique, être appelée sorcière a des conséquences très sérieuses. La vie d’une femme est en danger quand elle est accusée de sorcellerie. Ce mot devient une menace, elles sont réellement exilées, comme l’ont été les sorcières en Europe à un moment de l’histoire. Sur le même sujet, l’avis d’Angie sur le film.

Planète : Composter en ville, sans jardin ni balcon.

Illustration : je suis toute tourneboulée par cette sirène toute emberlificotée imaginée par Jana Heidersorf. Cette jeune illustratrice de 24 ans s’est donnée pour mission de dessiner 100 sirènes, un projet aussi ambitieux que fabuleux, très loin de l’image de la mignonne petite sirène qu’on peut avoir (moi la première), et que je soutiens désormais sur Patreon.

Sirène de Jana Heidersdorf
Sirène de Jana Heidersdorf
(publiée avec son aimable permission)

Je hais l’humanité : (attention photo très dure) En Inde, les violences contre les éléphants se multiplient.

Blogging : billets rémunérés, tests produits, liens affiliées… Kantutita explique comment elle gère les différents partenariats commerciaux sur son blog. J’en suis à des années-lumière étant donné que je refuse catégoriquement de monétiser La Lune Mauve (j’explique pourquoi dans ma page À propos), mais ça m’intéresse toujours de savoir comment d’autres blogueuses gèrent cette épineuse problématique. Sur le même sujet, voir la vidéo Comment un booktuber gagne de l’argent ? de TwoFaceLizzie.

Russie : étant de plus en plus amoureuse de l’esthétique russe et slave, le billet Russie de gemmes et de joyaux de Louise Ebel a été un véritable petit bonbon visuel, en particulier pour les peintures évoquées.

Santé : le grand malaise des LGBTI face au monde de la santé. D’après l’article, qui cite une étude menée par des sociologues, au moins une personne LGBTI sur deux affirme s’être sentie discriminée lors d’un parcours de soins. Les imaginaires médicaux sont des imaginaires hétéronormatifs où le rapport au corps des LGBTI est inconnu ou passé sous silence.

Allure : comment rester insensible aux vêtements de la collection Lacrimosa créée par Hogan McLaughlin (en anglais) ? Du velours, du tulle, des pièces impeccablement coupées, ainsi qu’un je ne sais quoi de médiéval : me likes.

Design : des pistes cyclables phosphorescentes (vidéo en anglais) et autres trouvailles de design urbain.

Suède : « Là où les putains n’existent pas », un documentaire inédit d’Ovidie à ne pas louper le 6 février, à 23 h 45 sur Arte. Il sera ensuite disponible en replay pendant 60 jours.

Drapeau noir : trois livres pour découvrir l’anarchisme (et plus encore).

Piou piou : recette pour préparer des gâteaux de graines pour les oiseaux. Nickel si vous avez un balcon, une terrasse ou, encore mieux, un jardin ! Sur le même sujet, ne manquez pas le fabuleux billet Ma mésange de balcon.

Bijoux : je ne comprends toujours pas comment j’ai pu passer à côté de la collection « The Witch » de Lorliaswood… Maintenant il ne me reste que mes yeux pour pleurer vu que les pièces qui me plaisaient ont déjà été vendues. 😭

Histoire : Dames-chevaliers, guerres et autres joyeusetés. Contrairement à ce que racontent les livres d’histoire, certaines dames ont lâché leur quenouille au profit de l’épée.

Végane : un concept store 100 % végane a ouvert ses portes à Paris. (Via Anne.)

Passe-temps écolo : found on the beach, ou l’art de ramasser des détritus en plastique coloré sur la page, et les ranger par couleur. Pourquoi pas ?

Bretagne insolite : grâce à HélHorn, j’ai découvert l’existence du Naïa Museum, consacré aux arts de l’imaginaire fantastique et visionnaire, qui se trouve dans le Morbihan. Il faut absolument que j’aille voir ça !

Bonus : le musée Robert Tatin, en Mayenne, a également l’air très intéressant. (Découvert via Tanx.)

Racisme : Comme Michel Leeb, les racistes non racistes refusent de comprendre ce qu’est le racisme. La politologue Françoise Vergès rappelle que le racisme n’est pas une opinion mais un fait structurel.

Chats : saviez-vous que les premiers lolcats datent de 1911 ?

Antiféminisme : ce comics de 1971 est une petite pépite de la peur du féminisme (qui a évidemment totalement disparu…). (Via Klaire fait Grrr.)

Famille : une sélection de conférences TED (en anglais, a priori avec sous-titres) à regarder si votre famille vous tape sur le système.

Eulogies : petite pensée pour les dames disparues ces dernières semaines, j’ai nommé Dolores O’Riordan, France Gall, Ursula Le Guin et Suzanne Citron.

Sorcières : Balance ton sort, un documentaire sur les sorcières, diffusé sur Arte. (Via Hellgy.)

Sirène : je suis totalement fan des œuvres de Mina Mond, y compris de ses fabuleux carnets. Une sirène avec du mauve, miih !

On Wednesday we wear black : ce patch Mercredi Addams est parfait.

Handicap : comment être un·e bon·ne allié·e entendant·e pour les personnes sourdes ? (Via Simonæ.)

Cimetières : The Strangest and Most Bizarre Graves from Around the World (en anglais). Le site est affreux mais il y a quelques photos sympas.

NSFW : du shibari fleuri (en anglais).

Surréalisme : si vous passez à Nantes, ne loupez pas l’expo Salvador Dalí qui se tient à l’Hôtel La Rosière d’Artois jusqu’au 31 mars.

Blogging : Eliness fait le bilan des connexions parallèles qu’elle a établies sur le net. Une réflexion sur la portée émotionnelle d’Internet que j’affectionne tout particulièrement (et très bien écrite, comme toujours).

Découverte : le Bizzareum, une chaîne Youtube « death positive » consacrée aux os, à l’archéologie et à l’anthropologie, découverte grâce à Dead Maidens. Tombes à char celtes, tatouages de l’autre monde, ou bijoux en cheveux, il y en a pour tous les goûts.

WTF ? Il existe une pétition pour demander la création d’une Funko Pop à l’effigie de Walter Skinner, le patron de Mulder et Scully dans X Files. Et… je l’ai signée. 🙈

Faune et flore : le grand ibijau (Nyctibius grandis) est littéralement un drôle d’oiseau. De son côté, la Diphylleia Grayi n’a pas volé sa réputation de « fleur squelette » : ses pétales d’ordinaire blancs deviennent transparent sous l’effet de la pluie.

Mort : comment faire le deuil des personnes qu’on ne connaît que sur Internet ? (en anglais). D’ailleurs, j’ai été très peinée d’apprendre le décès de Julie Sarperi, du blog Carnets de Traverse.

La mort de personnalités numériques me rappelle toujours la conférence Death and UX: Digital Afterlife and Digital Legacy, qui avait eu lieu à Paris Web, et qui m’avait ouvert les yeux sur la gestion de nos données numériques personnelles après notre mort.

Lunemauverie : Mylène m’a offert le Moon Journal, et ça a été un vrai rayon de Lune Mauve dans ma boîte aux lettres ! Merciii ! 💜

Féminisme : les numéros de la revue féministe américaine Heresies (en anglais) sont consultables en ligne gratuitement.

Sorcières : c’est cool, on peut s’abonner par RSS à la newsletter WITCH PLEASE de Jack Parker. J’ai beaucoup aimé l’édition du 1er janvier, pleine d’espoir.

Mignon et macabre : les poupées de Mari Shimizu (en anglais) sont aussi belles que malaisantes.

Écosse : je retourne bientôt à Édimbourg, et je sens que les bonnes adresses de Ooh my world vont bien me servir !

Crazy color club : une coloration qui change de couleur en fonction de la température ! 😱 (Via Stef.)

Sexualité : lettre d’un homme trans à l’ancien régime sexuel. Comme homme-trans, je me désidentifie de la masculinité dominante et de sa définition nécropolitique. Ce qui est le plus urgent n’est pas de défendre ce que nous sommes (hommes ou femmes) mais de le rejeter, de se dés-identifier de la coertion politique qui nous force à désirer la norme et à la reproduire.

Livre : je découvre l’existence du Codex Seraphinianus, un bouquin aussi beau que barré. (Via Llune.)

Statue vivante : une statue prend vie à Washington Square Park… (Via Amanda Palmer, who else?)

Adoption : Elsie Larson raconte en détail le processus de l’adoption de sa fille (en anglais). Je me rends compte que je suis totalement ignorante à ce sujet, aussi ce retour d’expérience, assez neutre et factuel pour le coup, m’a pas mal intéressée. Je reste quand même super dérangée par la façon dont elle surexpose et monétise les photos de sa fille sur Instagram. 😕

Self-care : Digital detox, comment j’ai appris à me déconnecter. Bon, clairement, on a toutes et tous des expériences, des « triggers » et des besoins différents, mais j’ai lu ce témoignage d’Ophélie Véron (Antigone XXI) avec intérêt. Un jour ou l’autre il faudra bien que j’écrive le mien.

Occultisme : 3500 livres occultes anciens seront bientôt disponibles gratuitement sur le net (en anglais). Ce projet, intitulé Hermetically Open, est mené par la Ritman Library d’Amsterdam (en anglais). Cette bibliothèque possède plus de 20 000 volumes dédiés au mysticisme, à la spiritualité, à la religion, à l’alchimie, aux mouvements rose-croix, etc. Ça doit être quelque chose !

Le « lait virginal », allégorie alchimique.
Le « lait virginal », allégorie alchimique.

Fringues : où et comment acheter des vêtements d’occasion en ligne ? Jamais essayé, et vous ? Des adresses à me recommander ?

Bye bye : Naomi Parker Fraley, l’héroïne du poster « We Can Do It! », vient de décéder.

Documentaires : je découvre, abasourdie, les documentaires de Grace Neutral et Hailey Gates, consacrés à la mode, au tatouage et au féminisme. Comment ai-je pu passer à côté ?

Documentaires bis : Allthemed Docs, une super chaîne Youtube qui diffuse toutes sortes de documentaires de la BBC. (Via Krysalia.)

Franc-maçonnerie : le Musée Belge de la Franc-Maçonnerie, à Bruxelles, organise une exposition consacrée aux femmes francs-maçonnes, Les Femmes frappent à la porte du temps, jusqu’au 14 avril 2018. Une visite nocturne de l’expo aura lieu le vendredi 2 février. Sur le même sujet, le podcast Un jour dans l’histoire : l’accession des femmes en Maçonnerie a été diffusé sur la radio belge (hélas pas de transcription ni de sous-titres…).

Like an animal : Nine Inch Nails sera en concert à l’Olympia, à Paris, le 25 juin 2018.

Le compte Twitter du mois : ma découverte Twitter du mois, c’est le compte Sardonicus, blindé de trouvailles visuelles bizarres et de curiosités vintage.

TW suicide : Jong-hyun, le suicide d'une star de la K-Pop à bout. Durant l’une de mes promenades dans le centre de Rennes, j’ai été surprise de voir un autel de fortune dressé au pied de la mairie en sa mémoire.

Histoire : la société viking reposait sur l’esclavage. De nouveaux indices suggèrent que les esclaves occupaient une place centrale dans la société viking, et qu’ils étaient parfois victimes de sacrifices humains.

NSFW : à quoi ressemblait la pornographie BDSM des années 20 ? (Via Lucie.)

Inattendu : Sigur Rós a composé la bande-son de Lords Of Chaos, un film sur le black metal. Le film est pour le moment très bien noté sur IMDB (en anglais).

Podcasts : je sais que vous adorez les podcasts, alors ne manquez pas ces 8 podcasts féministes à écouter d’urgence. Pour ma part, je suis en train d’écouter les épisodes des Couilles sur la table, consacrés à la construction de la virilité, qui sont pour le moment tous bien. J’ai longtemps pensé qu’écouter des discussions au casque m’empêcherait de bosser, mais en fait non, ça va, c’est même plutôt agréable et ça fait passer le temps.

Cathédrale : une vue incroyable sur le labyrinthe de la cathédrale de Chartres.

Bijoux : comment rester insensible aux bijoux nordiques de Thrjár (en anglais), la marque de Daria Endresen (qui est aussi une photographe talentueuse : elle a notamment réalisé les visuels promo de Myrkur et Sylvaine – hé oui, y’a des gens comme ça…).

Corps : Emilie Jouvet a filmé des corps féminins libres, sauvages et maculés dans My Body, my rules, qui a déjà reçu deux prix. La bande-annonce est chouette mais carrément NSWF.

Nourriture : Sucre d’Orge raconte comment son alimentation a changé du tout au tout en quelques années, dans La fille qui mangeait des graines. Dernièrement un ami m’a demandé des conseils pour manger mieux. J’ai ouvert mon placard, il n’y avait que des graines, un appareil de cuisson vapeur, du curcuma, de la purée d’amande et du cacao à 90%. Je lui ai dit : “Tu es sûr que tu veux savoir ?”

Papier : de fabuleux ex-libris vintage.

Véganisme : tenté·e par le véganisme, sans trop savoir par où commencer ? PETA France propose un petit programme de 30 jours par email pour vous aider à vous y mettre. Vous pouvez aussi télécharger le guide gratuit le Guide du végan en herbe de PETA. (Via Sophie.)

Rennes : chronique gourmande de It’s Five O’Clock Somewhere, le nouveau salon de thé rennais dont tout le monde parle, et où il est quasiment impossible d’avoir une table.

Humour : peut-on rire de tous ? Un excellent article qui montre que l’humour sexiste, homophobe et raciste est l’humour des dominants qui renforce les stéréotypes contre des populations discriminées. On peut puiser notre rire ailleurs que dans le rabaissement de celles et ceux qui sont déjà en souffrance. (Via Dwam.)

Londres : 5 boutiques ésotériques à voir à Londres. Vivement que j’y retourne !

Disney : une exposition consacrée à Eyvind Earle (en anglais), illustrateur qui a travaillé sur les décors de classiques Disney comme La Belle au bois dormant, Peter Pan ou encore La Belle et le Clochard, s’est tenue au Walt Disney Family Museum, et ça avait l’air de roxer du rouky !

Parution : un financement participatif a été lancé pour aider la publication de la version française de Stone Butch Blues, de Leslie Feinberg, un ouvrage de référence dans la communauté lesbienne et trans. (Via Monique.)

On savait s’amuser dans le temps : des rébus vintage en veux-tu en voilà.

Envie de prendre l’air ? 13 aventures autour du monde à faire en 2018.

Sorcières : deux chercheurs ont établi que les chasses aux sorcières médiévales auraient été dues à la compétition économique entre l’église catholique et l’église protestante (article en anglais). Alors que pendant des siècles, la première niait en bloc l’existence même des sorcières, cette soudaine violence anti-femmes aurait eu pour but de convaincre les sujets catholiques de ne pas se convertir au protestantisme émergeant.

Cela expliquerait aussi pourquoi l’Allemagne, terre de la Réforme, a été le théâtre de près de 40 % des exécutions de sorcières, et que l’Écosse, où plusieurs courants protestants étaient en compétition, est arrivée en deuxième position de ce podium macabre. Brrrr. En 2018, on attend toujours les preuves que la religion aide l’humanité à aller mieux, en fait…

Écosse : les toujours superbes billets de Black&Wood donnent méchamment envie d’aller faire un tour sur l’île de Skye. Pour l’heure, c’est surtout celui consacré aux Highlands qui a toute mon attention, because séjour imminent ! (Oui, oui, promis, je vais essayer de ne pas me casser le bras cette fois-ci.)

Liberté d’expression : best-seller, long-seller et pourquoi t’as rien compris à la censure. Ou pourquoi on devrait réfléchir aux questions éthiques avant d’écrire un bouquin (et non, ça n’a rien à voir avec la censure).

Histoire : Marie Bonaparte (1882-1962), princesse pionnière de la psychanalyse. La meuf a carrément sauvé la vie de Freud en payant sa rançon aux Nazis ! Respect.

Afro-féminisme : entretien avec Chimamanda Ngozi Adichie, l’autrice de Americanah : Le féminisme a toujours fait partie de l’Afrique.

Ahah : l’horoscope déglingo des métiers du web pour 2018.

Street art : NeSpoon, une artiste polonaise, décline le thème de la dentelle sur les murs et dans les rues du monde entier, y compris en Bretagne.

Il y a un an : mes favoris de janvier 2017.

L’instant gratitude

  • Entendre la pluie marteler le toit
  • Le thé chai de Marks & Spencer
  • Les ronflements de mon chat (je ne m’en lasserai jamais !)
  • Avoir réussi à publier un billet par semaine en janvier ! 💪🏻
  • Retourner bientôt en Écosse
  • Les cartes de vœux faites maison que j’ai reçues
  • Préparer ma wishlist d’anniversaire 😇
  • Les petits cadeaux lunemauviens inopinés
  • Faire la sieste dans les draps tout frais
  • Le vernis top coat ! #révélation
  • Avoir sauté le pas et osé la coupe undercut
  • Barrer des trucs dans ma to do list
  • Regarder des séries le soir en étant bien calfeutrée sous la couverture
  • L’encens indien au bois de santal
  • Avoir enfin rangé mon bureau après des mois d’entassement…
  • Le maxi Toblerone au chocolat blanc
  • La reprise du yoga
  • M’être inscrite à la salle de sport 😱
  • Voir plein de super petits blogs francophones bizarres voir le jour et dépoter
  • Les duos Chelsea Wolfe/King Dude
  • La frangipane
  • Le retour du chant des oiseaux le matin
  • Voir mes copines (et) créer des trucs
  • Se réapprivoiser
  • La patience

kReEsTaL

Déjà 21 commentaires

  1. J’étais déjà dans les starting block pour te dire que ta sélection était encore une fois magnifique (autant de quantité et de qualité c’est vraiment chouette !)… Et puis là je vois qu’un de mes articles s’y cache aussi. Ça me touche ! J’ai fait de belles découvertes, merci :)

    Répondre

    1. J’étais déjà dans les starting block pour te dire que ta sélection était encore une fois magnifique (autant de quantité et de qualité c’est vraiment chouette !)…

      Merci infiniment, cela me touche beaucoup !

      Répondre

  2. À chaque fois que tu publies tes favoris je me rue dessus, et je me dis que je commenterai lorsque je les aurais lus, mais il y en a tellement, je finis par oublier de commenter 😅
    Donc je vais la faire à l’envers cette fois et te remercier pour cette avalanche de liens avant de les lire ^^

    Concernant les vêtements (et chaussures) de seconde main, j’en ai acheté sur Ebay, Le Bon Coin, via des forums (à l’époque où ça existait encore 👵). C’est un peu aléatoire, sur les tailles et les défauts (quoi que souvent c’est des gens qui vendent des trucs qu’ils n’ont jamais trop portés), mais il m’est aussi arrivé de me faire arnaquer une fois – un jean qui était en fait un legging, pas de la taille en question du tout (via Le Bon Coin). Je pense que si tu passes par des assos ou bien des particuliers avec un système de rating comme Ebay ça devrait limiter?
    Sinon depuis que je suis en Écosse, je n’achète plus de seconde main à distance, car il y a des friperies partout ici (charity shops). D’ailleurs tu peux être chanceuse avec ça, j’ai déjà vu des kilts et des vieux objets traditionnels très peu chers. Faut juste prendre le temps de fouiller. Si tu as du temps à tuer pendant ta prochaine excursion :)

    Es-tu végane? Je te conseille d’utiliser Happy Cow pour trouver des bonnes adresses :)
    La dernière fois que je suis descendue à Edinburgh j’ai testé Henderson’s et Harmonium (celui-ci est sur Leith), c’était pas mal. Énormément d’options sont apparues ces derniers mois, le mouvement vegan a vraiment pris de l’ampleur ici.

    Répondre

    1. À chaque fois que tu publies tes favoris je me rue dessus, et je me dis que je commenterai lorsque je les aurais lus, mais il y en a tellement, je finis par oublier de commenter 😅
      Donc je vais la faire à l’envers cette fois et te remercier pour cette avalanche de liens avant de les lire ^^

      Oh c’est trop chouette ! Merci d’avoir commenté, ça me fait vraiment plaisir :)

      Concernant les vêtements (et chaussures) de seconde main, j’en ai acheté sur Ebay, Le Bon Coin, via des forums (à l’époque où ça existait encore 👵). C’est un peu aléatoire, sur les tailles et les défauts (quoi que souvent c’est des gens qui vendent des trucs qu’ils n’ont jamais trop portés), mais il m’est aussi arrivé de me faire arnaquer une fois – un jean qui était en fait un legging, pas de la taille en question du tout (via Le Bon Coin).

      Ton à l’époque où ça existait encore 👵 m’a fait beaucoup rire !

      Je pense que si tu passes par des assos ou bien des particuliers avec un système de rating comme Ebay ça devrait limiter?

      En fait ce qui me refroidit le plus, ce sont les tailles ! Je suis vraiment très, très grande, du coup pour les pantalons c’est super chaud de trouver quelque chose d’assez long (même dans les vraies boutiques, La Redoute et compagnie). Je préfère quand même essayer dans le doute. Outre ça, à chaque fois que je vais dans une friperie, je trouve de jolies choses mais systématiquement ultra petites, c’est désespérant. Du coup j’ai totalement laissé tomber, et j’ai pris l’habitude de ne plus trop chercher dans les trucs d’occaz.

      Sinon depuis que je suis en Écosse, je n’achète plus de seconde main à distance, car il y a des friperies partout ici (charity shops). D’ailleurs tu peux être chanceuse avec ça, j’ai déjà vu des kilts et des vieux objets traditionnels très peu chers. Faut juste prendre le temps de fouiller. Si tu as du temps à tuer pendant ta prochaine excursion :)

      Héhé, ouais, je crois qu’on a 2-3 Oxfam de prévus à Edi, surtout pour les vinyles en fait ! Mais ok, je jetterais un coup d’œil aux fripes.

      Es-tu végane? Je te conseille d’utiliser Happy Cow pour trouver des bonnes adresses :)

      Non, je ne le suis pas, mais j’apprécie énormément de manger végane. C’est une réflexion de fond que j’ai. En tout cas oui, je connais la vache heureuse, et j’ai déjà trouvé de chouettes cantines grâce à elle. Mais je n’avais pas pensé à regarder pour Édimbourg, du coup je vais étudier ça. Merci !!

      Répondre

      1. En fait ce qui me refroidit le plus, ce sont les tailles ! Je suis vraiment très, très grande, du coup pour les pantalons c’est super chaud de trouver quelque chose d’assez long (même dans les vraies boutiques, La Redoute et compagnie). Je préfère quand même essayer dans le doute. Outre ça, à chaque fois que je vais dans une friperie, je trouve de jolies choses mais systématiquement ultra petites, c’est désespérant. Du coup j’ai totalement laissé tomber, et j’ai pris l’habitude de ne plus trop chercher dans les trucs d’occaz.

        Ah c’est vrai, même moi du haut de mes 1m72 (pas si grand que ça au demeurant), les pantalons me vont tout juste et n’ont pas un joli tombé. Donc j’imagine bien la galère pour les très grandes :/
        Il y a aussi la possibilité de transformer les vêtements d’occasion en de toutes nouvelles pièces, c’est un peu chronophage mais c’est un hobby sympa :)

        Répondre

        1. Il y a aussi la possibilité de transformer les vêtements d’occasion en de toutes nouvelles pièces, c’est un peu chronophage mais c’est un hobby sympa :)

          Oui mais faut savoir coudre… Moi je suis un peu comme un escargot avec une aiguille… Et que dire encore des machines à coudre, que je ne sais absolument pas utiliser… SNIF !

          Répondre

  3. Avoue le, ton but est d’amputer nos journées d’un temps abyssal ! :-D
    Toujours aussi fan, j’ai découvert plein de choses même si je n’ai pas encore pris le temps de tout cliquer (ce livre de Granville!! o_o)^^ Merci pour le partage de toutes ces découvertes (et pour les liens vers ma cahute dans les bois ;) )
    Bisous tout plein!

    Répondre

    1. Avoue le, ton but est d’amputer nos journées d’un temps abyssal ! :-D

      Mais non pas du tout ! 😇

      Toujours aussi fan, j’ai découvert plein de choses même si je n’ai pas encore pris le temps de tout cliquer (ce livre de Granville!! o_o)^^ Merci pour le partage de toutes ces découvertes (et pour les liens vers ma cahute dans les bois ;) )

      Héhé je me doutais bien que les illustrations de Granville te plairaient ! Je suis ravie que cette nouvelle sélection te plaise. Et de rien pour les liens, ils sont chouettes !

      Répondre

  4. Encore une belle sélection qui m’a fait ouvrir tous pleins d’onglets. Et tout particulièrement l’article sur la détox, que je n’avais pas lu, de peur de me poser des questions sur ma consommation des réseaux sociaux… Clairement quelque chose que j’aimerais mieux maîtriser cette année !

    Répondre

    1. +1 ! J’ai déjà fait d’énormes progrès, mais je suis sûre que je peux encore améliorer certains trucs.

      Répondre

  5. Soyons honnête : j’ai pas tout lu, en fait, je surveille le pc d’un oeil et l’autre est rivé sur les corpus et problématique de mémoire M2 à envoyer bientôt à ma directrice de mémoire (si tu suis bien, je louche donc horriblement)… Donc, j’ai pas tout lu en entier, je garde quelques liens en réserve pour le week-end, mais en gros, on peut dire que j’aime TOUT !!! Rhoooo, et en plus, je suis dans les liens, c’est gentil, merci !

    Comme toujours, tu nous déniches des perles ! Merci de ce temps que tu passes (ben oui, j’imagine que ça prend du temps) à écrire et dénicher tout ça, c’est hyper inspirant !

    Si jamais tu ne l’as pas lu, je te conseille le dernier bouquin que j’ai lu : les femmes artistes dans les avant-gardes, de Marie-Jo Bonnet, hyper intéressant !

    Belle journée (et jolie nouvelle coupe de cheveux) !

    Répondre

    1. Soyons honnête : j’ai pas tout lu, en fait, je surveille le pc d’un oeil et l’autre est rivé sur les corpus et problématique de mémoire M2 à envoyer bientôt à ma directrice de mémoire (si tu suis bien, je louche donc horriblement)…

      J’espère qu’entre temps tu as pu terminer et rendre ton corpus et ta problématique ! Étant passée par là deux fois, je t’envoie tout mon soutien moral.

      Donc, j’ai pas tout lu en entier, je garde quelques liens en réserve pour le week-end, mais en gros, on peut dire que j’aime TOUT !!! Rhoooo, et en plus, je suis dans les liens, c’est gentil, merci !

      Ah bah je crois que ça fait même plusieurs mois de suite que tu es dedans, donc continue à publier tes super articles ! ^^

      Comme toujours, tu nous déniches des perles ! Merci de ce temps que tu passes (ben oui, j’imagine que ça prend du temps) à écrire et dénicher tout ça, c’est hyper inspirant !

      Cool si ça te plaît !

      Si jamais tu ne l’as pas lu, je te conseille le dernier bouquin que j’ai lu : les femmes artistes dans les avant-gardes, de Marie-Jo Bonnet, hyper intéressant !

      Oh oui, je note, titre inspirant. Merci !

      Répondre

      1. J’espère qu’entre temps tu as pu terminer et rendre ton corpus et ta problématique ! Étant passée par là deux fois, je t’envoie tout mon soutien moral.

        Oui oui, ça y est, c’est envoyé, j’attends le retour de ma directrice de mémoire ! Merci pour ton soutien !

        Ah bah je crois que ça fait même plusieurs mois de suite que tu es dedans, donc continue à publier tes super articles ! ^^

        J’ai une baisse de rythme en ce moment, mais il y a pas mal de trucs à faire, donc… Mais ça va revenir vite ! ^^

        Belle journée !

        Répondre

  6. […] vous aimez les revues du web et les collections d’inspirations, les favoris de janvier de la Lune Mauve sont simplement une petite mine d’or ! Le bilan culturel de Laetitia du blog Eleusis et […]

    Répondre

  7. Salut!

    Heureusement que tu es là pour me rappeler que NIN passe sur Paris! Comme d’habitude, il faut que je revienne plusieurs fois sur tes articles pour lire tous les liens tellement y’a de trucs bien à découvrir ( et je dis pas ça uniquement parce que j’y suis, merci!)!
    J’espère que tu vas réussir à continuer sur ta lancée d’écrire un article par semaine, même si c’est une p….. d’organisation pour arriver à trouver du temps libre à consacrer à l’écriture.
    Bon week end!

    Répondre

    1. Heureusement que tu es là pour me rappeler que NIN passe sur Paris!

      As-tu réussi à avoir une place ? Il paraît que les prix sont dingues… :-/

      Comme d’habitude, il faut que je revienne plusieurs fois sur tes articles pour lire tous les liens tellement y’a de trucs bien à découvrir ( et je dis pas ça uniquement parce que j’y suis, merci!)!

      C’est fait pour, n’hésite pas ! Et de rien pour le lien, je suis toujours aussi friande de tes publications.

      J’espère que tu vas réussir à continuer sur ta lancée d’écrire un article par semaine, même si c’est une p….. d’organisation pour arriver à trouver du temps libre à consacrer à l’écriture.

      Ouais, j’t’avoue que c’est un peu compliqué là : je pars bientôt une semaine en Écosse, et n’ai absolument pas eu le temps de prévoir mes billets à l’avance comme j’aurais voulu le faire… Tant pis ! Faire une pause de temps en temps c’est cool aussi.

      Répondre

  8. Hello,

    Merci pour ces jolies découvertes & la dose d’inspiration :)
    (Pour NIN je résiste à acheter encore un billet pour les voir mais je ne sais pas si je vais tenir ^^)

    Répondre

    1. Merci pour ces jolies découvertes & la dose d’inspiration :)

      xx

      (Pour NIN je résiste à acheter encore un billet pour les voir mais je ne sais pas si je vais tenir ^^)

      Héhé, j’ai eu ouïe dire que les billets s’arrachent comme des petits pains (malgré le prix élevé)… Ne tarde peut-être pas trop ?

      Répondre

  9. Poppy Stardust

    10 février 2018

    Mais… mais, l’oeuvre Grandville me rappelle les dessins de Roland Topor pour « la princesse Angine »! :O

    Répondre

  10. Wouah, plein de liens intéressants, mon navigateur fait une overdose d’onglets ouverts, argh :)

    Répondre

  11. Merci pour ces liens très intéressants. J’aime tout particulièrement ceux de la rubrique découverte

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Billets adjacents