« Moldified vintage bag » par Elin Thomas
Moldified vintage bag par Elin Thomas.
(Photo publiée avec l'aimable autorisation de l'artiste.)

Youpi, c’est vendredi ! ^.^\m/ Voici 10 liens bien pour fêter ça, car la semaine a été rude…

  1. Sophie Navas est graphiste et directrice artistique à Clermont-Ferrand : elle écrit et dessine super bien. Dans ce billet, publié en début d’année, elle fait un bilan de ses expériences et de ses aspirations : zone de confort, repli sur soi, freelance vs. salariat… Très intéressant !
  2. Une petite gueulante bien sentie d’Amanda Palmer à propos des publicités qui nous invitent, nous les fâââmes, à « embrasser nos défauts ». (Cliquez sur le lien « Afficher la suite » situé après la photo pour lire le texte – oui, Facebook a une super UX.)
  3. Envie de décorer votre chez vous ? Visez un peu ces superbes mappemondes vintage !
  4. J’ai déjà partagé ce lien sur Twitter, mais je le remets là tellement il est bien : Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé.
  5. Suite de la saga A Beautiful Mess : Elsie déménage à Nashville, et révèle que les affaires ne tournent plus aussi bien. (Il faudra qu’un jour je vous livre ma petite analyse de ce blog et des messages qu’il envoie aux jeunes-femmes…)
  6. Des chutes de la séance photo pour la pochette de Nevermind de Nirvana. Nostalgie.
  7. Des cours de photo en ligne, qui paraît-il sont super.
  8. Petite réflexion sur les injures suffixées « –nazi » : « typo-nazi », par exemple – mais je pense aussi à « fémi-nazie ». Dans tous les cas, c’est naze !
  9. Supprimer la dépendance front-end à ACF dans WordPress : je lis et relis cet article chaque jour en ce moment. J’ai dans l’idée de publier un billet complémentaire, avec un peu plus d’explications et d’autres exemples concrets. Ça vous intéresserait ?
  10. En tchèque, « enfonce ton doigt dans la gorge » se dit « Strč prst skrz krk » (merci Juliette).
  11. Bonus : ne manquez pas mes deux précédents billets, celui avec un petit coup de MOO, et celui avec un petit coup de mou.

À propos de l’artiste, Elin Thomas

Elin Thomas est une artiste anglaise qui coud et brode des œuvres « moisies » de façon factice.

Moisissures, décomposition, champignons, lichen, coraux et autres bacilles plus vrais que nature, déclinés sous forme de broches, de bagues, de porte-monnaies, voire de sacs à main.

C’est ça, la magie d’Etsy : des univers improbables, limite étranges, faits main et ô combien inspirants. Un petit cabinet des curiosités artisanal, dans les méandres duquel j’aime me perdre.

Ne manquez pas la boutique d’Elin ni sa galerie FlickR.

Bon week-end à tous ! :) Moi, je retourne me faire tatouer (et ouiii, encooore, car ce week-end c’est la Tattoo Convention de Rennes), je vais me promener, et je vais aussi continuer à développer la nouvelle version du blog d’une personne que j’adore. *hint*hint*

7 commentaires

  1. Coup de cœur pour les mappemondes ! <3

    1. Ouais, découvertes tout juste ce matin… :)

  2. Mais mais mais, pourquoi il est tout moisi le sac ? On en arrive à de l’extreme-vintage là ! *regarde de plus près* Aaaah d’accooooord !

    Je me suis désabonnée depuis quelques temps d’ABM aussi tu fais bien de partager ce lien qui rebondit sur une de nos discussions, et qui fait du bien à lire. Tout n’est pas toujours forcément rose dans ces women-success-stories, et je serais bien intéressée que tu développes ton point de vue dans un billet :)

    Comme toujours c’est un plaisir de parcourir tes liens et de piocher les ressources qui m’intéressent, hop abonnée aux cours photo qui me plaisent bien !

    1. Mais mais mais, pourquoi il est tout moisi le sac ? On en arrive à de l’extreme-vintage là ! *regarde de plus près* Aaaah d’accooooord !

      +1 ! J’ai réagi pareil ^.^

      Je me suis désabonnée depuis quelques temps d’ABM aussi tu fais bien de partager ce lien qui rebondit sur une de nos discussions, et qui fait du bien à lire. Tout n’est pas toujours forcément rose dans ces women-success-stories, et je serais bien intéressée que tu développes ton point de vue dans un billet :)

      Ok, je pense que je vais le faire car vous êtes plusieurs à me demander de développer ! Maintenant faut que je trouve un angle intéressant, pour que ça ne soit pas du bitchage en règle, mais bien une critique justifiée.

      Comme toujours c’est un plaisir de parcourir tes liens et de piocher les ressources qui m’intéressent, hop abonnée aux cours photo qui me plaisent bien !

      ♥︎

      Toujours heureuse de lire tes commentaires, y compris sur mes « billets minute » qui ne soulèvent pas des montagnes.

  3. Merci pour le partage.

    Bon, nous sommes samedi donc je vais essayer de ne pas trop m’emballer sur le boulot, mais au travail j’utilise beaucoup ACF et justement j’en parlais avec un collègue cette semaine.
    ACF fait gagner du temps quand on ne connait pas trop WP (oui le temps, ce truc qui nous manque toujours ^^).
    On ne va pas parler du côté client, on sera d’accord sur les risques « de tout casser ».
    Le soucis avec WP c’est la limite entre Back et Front. Je connais des Fronts qui vont rechigner à mettre les mains dans les fonctions (du coup je les appelle « intégrateurs » :p ).

    Mais au final, on peut faire un gros parallèle entre ceux qui prétendent faire du Javascript mais qui sont totalement jQuery dépendants et ceux qui disent maîtriser WP et sont ACF dépendants (ce qui est un peu mon cas pour l’instant).

    Merci pour le lien des map mondes, surtout que mon père adore.

    Sans parler des autres liens que je me mets au chaud pour plus tard.

    Bon weekend

    1. Hello Philippe !

      Ah c’est bien, tu jettes un pavé dans la mare :)

      ACF fait gagner du temps quand on ne connait pas trop WP

      on peut faire un gros parallèle entre ceux qui prétendent faire du Javascript mais qui sont totalement jQuery dépendants et ceux qui disent maîtriser WP et sont ACF dépendants (ce qui est un peu mon cas pour l’instant).

      Mouais, je ne suis pas d’accord ! ^.^ Si je suis ton raisonnement, jQuery et ACF ne seraient pas des outils de « vrais pros », simplement parce qu’ils sont faciles à prendre en main ?

      Et quand bien même ? On peut les utiliser à mauvais comme à mauvais escient.

      Cela sous-entendrait aussi que seul le code from scratch, écrit en live sans aucune interface graphique, témoignerait de la séniorité du développeur/de la développeuse qui en serait l’auteur·e. Je trouve ça gênant comme idée… Pas besoin de réinventer la roue à chaque fois, tous les projets ne le justifient pas, et tous les plannings ne le permettent pas !

      Du reste, je ne crois pas du tout que l’outil fasse le technicien – et pour tout te dire, la course à l’armement sur les outils web et les technos me sort sincèrement par les yeux. « Ça c’est mieux que ci », « ça c’est trop old, trop la honte d’utiliser ça », etc.

      Perso, c’est justement des outils « user-friendly » comme jQuery ou ACF qui m’ont permis de monter en compétences et qui m’ont donné envie justement d’aller voir ce qu’il y avait sous le capot. Je suis loin d’être une experte en JS ou en PHP, mais sans WordPress et ses plugins, pour ne parler que d’eux, je n’en serais pas où j’en suis aujourd’hui techniquement.

      Ceci dit, j’en suis au stade où je commence à mieux penser les thèmes que je conçois, notamment en essayant de limiter la dépendance front à ACF dans les templates, même si j’ai du mal à imaginer m’en passer côté back pour de la contrib. C’est quand même très bien fait, c’est maintenu à jour pendant que moi je me concentre sur mon cœur de métier, qui n’est pas le développement PHP (hé oui, je n’ai pas honte de dire que je suis intégratrice, pour moi ce n’est pas une insulte au contraire !).

      Donc moi je dis : vive les outils qui démocratisent l’accès au code ! :)

      1. On s’est mal compris ou bien je me suis mal exprimé ! ^^

        Je ne voulais pas dire :
        [quote]Si je suis ton raisonnement, jQuery et ACF ne seraient pas des outils de « vrais pros », simplement parce qu’ils sont faciles à prendre en main ?

        Et quand bien même ? On peut les utiliser à mauvais comme à mauvais escient.[/quote]

        Je voulais dire qu’on les utilisait sans savoir ce qu’ils faisaient vraiment.
        Par exemple, savoir qu’ACF utilise les post-metas (et ne pas imaginer qu’il va créer ses propres tables etc, et qu’au moment de la migration il faut bien penser à faire ses requêtes sur la table des métas également ^^ ).

        J’ai appris le JS en commençant par le natif (à l’ICOM), en stage j’ai découvert jQuery et ça m’a permis de faire plein de choses (et d’aimer ça !).
        Par contre, avoir commencer par le natif m’a permis d’avoir une certaine logique. Je ne suis pas en mode « I have no idea what I’m doing ».
        Il y a plein de choses que je sais faire en jQuery mais pour lesquels je galérerait en JS. Mais parce contre je sais qu’un .hide() va en fait appliquer un css display:none;

        Du coup certains font des amalgames, ils disent connaitre le JS mais ils ne connaissent que jQuery. Ce n’est pas une tare, mais comprennent-ils que jQuery est un framework et JS le langage ?
        Cela peut éviter de recruter quelqu’un qui se dit expert JS et qui va être paumé sur un projet sans jQuery. (Là on rentre dans un autre débat : le niveau qu’on se donne sur notre CV).

        Aujourd’hui, ACF m’aide énormément dans mes WPs. Au départ j’utilisais Pods qui fait à peu près pareil (Sauf qu’il est plus lourd autant en back qu’en front, du moins c’était le cas il y a 2 ans) et je ne regrette pas d’être passé à ACF (et d’avoir des extensions comme gravity form, event manager, etc).

        J’aime l’utiliser dans les templates car les fonctions sont logiques et côté back office j’aime bien configurer l’interface du client comme je veux.

        Là où je travaille, on donne un compte éditeur au client (sauf s’il réclame un compte admin) et à chaque fois je dis « pas de soucis, mais s’il farfouille dans les ACFs il peut tout casser ». (Bon on pourrait toujours utiliser une extension -encore une ^^- pour lui faire un compte admin sans l’accès à ACF).

        [quote]C’est quand même très bien fait, c’est maintenu à jour pendant que moi je me concentre sur mon cœur de métier, qui n’est pas le développement PHP (hé oui, je n’ai pas honte de dire que je suis intégratrice, pour moi ce n’est pas une insulte au contraire !).[/quote]

        C’est l’effet « perfide » de ces extensions. Ca simplifie le travail du coup on ne planifie pas de temps au dev back et c’est au front de se débrouiller en faisant du PHP alors que ce n’est pas son langage de prédilection ( Comme quand un dev back dit « c’est bon j’ai fait le style t’inquiètes pas » et qu’en fait il a tout mis dans un attribut style ).
        Mais au moins on est autonome :)

        Une pensée pour nos amis les dev backs, ces extensions qu’on aime bien (ACF, Gravity Form, …) sont bien faites car au besoin d’un développement spécifiques ils arrivent à se greffer dessus sans trop de problème. Donc raison de plus pour les utiliser !

Les commentaires sur ce billet sont désormais fermés, mais vous pouvez toujours m’envoyer un email si vous souhaitez me dire quelque chose !