Musique

Opeth, Pale Communion

Encore un excellent album de la formation suédoise emmenée par Mikael Åkerfeldt.

Plus le temps passe, plus Opeth vire prog seventies, pour mon plus grand bonheur. Mention spéciale pour les titres Moon Above, Sun Below à 9’02, et Voice of Treason.

Écouter Pale Communion sur Spotify.

Pink Floyd, The Wall

J’ai mis littéralement des années avant d’écouter ce disque, en mode « Roger Waters, caca ». Ensuite, j’ai vu le film de The Wall. Et ça a tout déclenché.

Ce disque est un chef d’œuvre – mais, à mon avis, il faut vraiment voir le film pour bien comprendre le pitch, et surtout pour la beauté des animations signées Hipgnosis, parfaite symbiose entre graphisme et musique.

Écouter The Wall sur Spotify, ou regarder le film The Wall sur YouTube.

Tori Amos, Scarlet’s Walk

Ce disque est un disque du voyage et de l’introspection.

C’est la bande-son idéale pour tout type de voyage, d’ailleurs : physique ou émotionnel. Après une pause de plusieurs mois sans écouter Tori, je me replonge dans ce disque avec bonheur.

Mention spéciale pour la chanson éponyme, ainsi que pour I can’t see New York, Virginia, et Pancake.

Écouter Scarlet’s Walk sur Spotify.

Bonus

J’ai aussi découvert la voix incroyable de Ben Howard, le rock occulte de Blood Ceremony, ainsi que le chant breton, grâce à Alan Stivell et à Brieg Guerveno (« le Anathema breton »).

Petit et grand écrans

Pas mal de films vus récemment ; rien de franchement transcendant, à part I Origins, qui m’a bouleversée.

J’ai assez aimé Chris Pratt dans Les Gardiens de la Galaxie, j’ai écrasé quelques larmes devant The Trials of Cate McCall avec Kate Beckinsale, et surtout, j’ai sévèrement bavé devant Gillian Anderson (malgré sa chevelure désormais blonde) dans The Fall, excellente série policière irlando-anglaise que je vous recommande.

J’ai regardé le film islandais Metalhead, conseillé par Aleks, et j’ai beaucoup aimé. L’intro est vraiment… unique. Et puis, par certains côtés, ça m’a rappelé ma propre adolescence.

« Metalhead »

Ah, et je me suis enfin mise à regarder Twin Peaks.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est… spécial. Mais, comme Dr Who, ça fait partie des choses à voir, sinon par plaisir, au moins pour se cultiver et comprendre l’impact que ces œuvres ont eu dans la culture populaire.

Je dois encore voir le film et la saison 2 avant de vous donner mon avis…

Twin Peaks par Marie Meier
Twin Peaks par Marie Meier

Web

Ce mois-ci, c’est un peu les vaches maigres niveau découvertes de sites web et de blog.

Rien ne m’a particulièrement transcendée, À PART le merveilleux portfolio du studio d’OELWEIN.

Je me suis aussi abonnée au flux RSS de 365 days of Feminism, initié par la très talentueuse Marie Meier.

Moi qui déteste les newsletters, je me suis quand même inscrite à la newsletter d’Alexandra Franzen (en échange de quoi j’ai reçu un super ebook), et à The Useletter.

Craquages

Si certains pourraient me qualifier de « panier percé », je préfère penser que mon côté dépensier relève du mécénat. (Bah voyons…)

Ce mois-ci, j’ai essayé de ne pas claquer tout mon budget cadeau en cadeaux pour moi, même si ça a été dur.

Le Black Friday ayant ouvert les hostilités, je me suis quand même payé deux super t-shirts, un fanzine artistique, un tampon pour ma nouvelle adresse, trois livres chez Victionary, le livre Snow White de Camille Rose Garcia, le nouveau bouquin de Seth Godin, et tout un tas de petits machins ici et là…

« Snow White » de Camille Rose Garcia

Petits plaisirs

Comme j’adore les listes, je ne résiste pas à une liste de mes petits plaisirs du moment :

Le gâteau nantais ♥ Les températures ultra-douces ♥ Le soudain soleil de décembre ♥ Les défis techniques ♥ Les nouveaux projets ♥ Le chaï sous toutes ses formes ♥ Les petits pains d’épices alsaciens ♥ Les gens qui savent écrire ♥ Les clins d’œil de la vie ♥ Avoir terminé les cadeaux de Noël à l’avance ♥ Les surprises ♥ Remettre les Doc Martens que j’avais en quatrième ♥ Les fêtes foraines d’hiver ♥ Réfléchir à fond les ballons sur les façons d’améliorer mon portfolio ♥ Poser des congés ♥ Le pilou-pilou ♥ Les mots gentils ♥ Écrire des lettres, des vraies, jusqu’à en avoir mal à la main ♥ M’occuper de choses mises de côté trop longtemps ♥ Retourner chez la kiné ♥ Habiter à 10 minutes à pied du centre-ville ♥ Le silence ♥ Offrir des livres ♥ Réussir à dormir plus de trois heures d’affilée ♥ Deux semaines de vacances ♥ Avoir 58 brouillons d’articles en attente…

Maintenant, c’est à vous : faites-moi découvrir quelque chose ! Votre lubie, votre dernier achat, le dernier blog que vous avez bookmarké, votre dernière lecture, votre dernier coup de cœur ciné, bref, étonnez-moi, envoûtez-moi, fascinez-moi ! :)

Quant à moi, je m’en vais préparer des lasagnes maison, en profitant à fond de chaque minute de mes quinze jours de vacances.

D’ici mercredi, je publier un nouveau billet : le florilège des emails à la con que j’ai reçus cette année. On va bien se marrer ! :grin:

Marie

17 commentaires

  1. Hi :)

    Article intéressant. Du coup je rebondi sur ce que tu dis sur Ben Howard. Artiste vraiment super cool, il joue de la guitare d’une façon très particulière sur certains morceaux, check sur Youtube.

    Après il a y Damien Rice qui viens de sortir un nouvel album ! Ça faisait 8 ans depuis le dernier, autant te dire que j’avais hâte de l’entendre, et je suis pas déçu. C’est le coup de cœur du moment !

    1. Salut Jimmy !

      Ben Howard est une vraie découverte, oui. J’ai été sidérée par une de ses performances live, et surtout par sa voix extraordinaire.

      Le genre de voix qu’il serait mesquin de ne pas partager avec le monde entier !

      Quant à Damien Rice, tu fais bien de me signaler son nouvel album, car je suis passée à côté. Merci ! :)

  2. « le florilège des emails à la con que j’ai reçus cette année. On va bien se marrer ! »

    J’attends de voir ça !

    1. Prépare le pop corn :-p

  3. J’aime décidément beaucoup ces pêle-mêles qui partagent les sources d’inspiration dans lesquelles tu baignes, ça nous donne un chouette coup d’œil dans ton univers tout en nous ouvrant à de nouvelles découvertes !

    Pour Twin Peaks, j’ai eu la même impression indécise que toi, confirmée par la saison 2 qui s’étire beaucoup trop à mon goût. Mais le tout dernier épisode + le film qui a suivi ont fait radicalement changer mon point de vue, au point où je persiste à dire que c’est une des expérience audiovisuelles qui m’a le plus marquée. Même s’il faut se farcir des réalisations assez pénibles durant la série, tiens bon, parce que la « fin » est en or selon moi <3

    Dernier coups de cœur en vrac : Le film Babadook (un gamin psychote sur les monstres sous son lit et commence à semer le doute dans l'esprit de sa mère : très esthétique et oppressant) , le comic Transmetropolitain qu'un collègue m'a prêté et qui est d'un humour que j'adore, l’instagram @omgliterallydead dont l’ironie me fait sourire à chaque fois que je le fois passer dans mon feed, et enfin en site web le blog de Nirrimi qui m’émerveille par ses photographies et son histoire personnelle. Bonnes découvertes ;)

    Je suis ravie de lire en tout cas que tu vis une période d’inspiration effervescente :) !

    1. Coucou !

      Merci pour ton long commentaire, ainsi que pour toutes tes recommandations ! C’est exactement ce genre de trucs que je cherche :)

      J’ai hâte de continuer Twin Peaks, c’est intriguant, même si c’est quand même pas mal daté. Je le regarde en VF, ça ne doit pas aider non plus… ça accentue le côté ridicule, et parfois, j’ai du mal à faire abstraction.

      Mais sinon, oui, esthétiquement il y a quelque chose d’unique, caché entre les tables et les murs en bois, les bibelots bavarois et les épaulettes démesurées… :)

  4. Roger Waters, caca ?!…
    Tristesse.

    1. Ouais, alors imagine ce que ça aurait été si j’avais osé écrire « Syd Barrett, caca ».

      1. J’ai du mal à concevoir qu’on puisse aimer Pink Floyd sans aimer Waters en fait. C’est très mystérieux. C’est comme aimer les Doors sans Jim Morisson ou Queen sans Freddy Mercury…

        1. La personnalité de Waters peut-être? C’est pas forcément lié à ses talents de compositeur mais ça joue dans la découverte et l’appréciation d’un groupe. Perso j’aime les Beatles sans être fan de John Lennon!

        2. Mmh, en fait j’apprécie beaucoup d’artistes sans nécessairement aimer (ni même connaître) les humains qui sont derrière. Et j’ai la faiblesse de croire qu’un bon album peut indifféremment être enregistré par un chic type comme par un fieffé connard…

  5. Merci pour ces découvertes ! Donc, à mon tour :

    Si tu ne les connais pas, je t’invite à découvrir Syd Matters, leur album Ghost Days est fabuleux, d’autres préfèrent le tout dernier Brother Ocean -qui me parle moins- mais quitte à surfer sur la vague Pink Floyd autant jeter une oreille de ce côté-là.

    Dans le registre Folk dépressif et vénéneux, même si c’est pas non plus une nouveauté, tu peux enchaîner sur Bonnie « Prince » Billy avec son album « I See A Darkness » à mon sens le plus beau d’une hallucinante collection de pépites musicales.

    Et enfin, quitte à rester dans le cotonneux et les bleds enneigés des USA, une fois Twin Peaks bouclée, embarque pour la non moins fabuleuse série Fargo, ça vaut le détour et c’est un rien plus léger ^_^

    Bonne fête

    1. Salut Ben !

      Merci pour ton commentaire, et bienvenue par ici :)

      Je ne connais pas Syd Matters, ça va être l’occasion d’y remédier ! Je lis sur Wikipédia : Mélange de folk et de pop mélancolique, la musique marie des mélodies lentes avec des instruments acoustiques sans toutefois renier des racines électroniques – tout pour me plaire !

      Dans le registre Folk dépressif et vénéneux, (…) tu peux enchaîner sur Bonnie « Prince » Billy avec son album « I See A Darkness » à mon sens le plus beau d’une hallucinante collection de pépites musicales.

      Super ! ^.^

      Et enfin, quitte à rester dans le cotonneux et les bleds enneigés des USA, une fois Twin Peaks bouclée, embarque pour la non moins fabuleuse série Fargo, ça vaut le détour et c’est un rien plus léger ^_^

      Ouais, déjà vue, et bien aimée :) En effet, en regardant Twin Peaks, il y a plusieurs moments où je me suis fait la réflexion que les créateurs de Fargo s’en sont sûrement un peu inspirés.

      Merci pour tes suggestions, c’est exactement ça que je cherche ! À bientôt :)

      1. ahhh j’adore Syd Matters, tu devrais te régaler Marie !
        dans le même genre il y a aussi Girls in Hawaii, très chouette.

        pour continuer dans la musique, j’ai beaucoup aimé cette année Mumford and Sons (quand je les écoute, je pense à l’Irlande, sans savoir expliquer pourquoi) et si tu aimes le rock, personnellement j’adore Editors et Interpol.

        1. Girls in Hawaii, Mumford and Sons, Editors et Interpol… J’ai de quoi faire. Merci Mathea ! :)

  6. Trop bien ces petits coups de cœur! Comme tu me donnes envie de réécouter Scarlet’s Walk!!! Mais il est dans les cartons… dès le déménagement fini, il retourne sur ma platine :)

    1. Cool, je ne savais pas que tu étais en plein déménagement. Bon courage alors ! ;-)

Les commentaires sur ce billet sont désormais fermés, mais vous pouvez toujours m’envoyer un email si vous souhaitez me dire quelque chose !

Billets adjacents