Ainsi, c’est aujourd’hui que se réveille La Lune Mauve, après plusieurs mois de cogitations et de création.

J’avoue, je suis un peu émue !

Il reste une cinquantaines de bugs / problèmes / améliorations à traiter, mais je verrai plus tard : je sais que si je n’écris pas ce billet-là ici et maintenant, je ne l’écrirai jamais.

Alors je mets le reste de côté, et j’écris !

La Lune Mauve

En vrac

Ci-dessous, quelques éléments pêle-mêle dont je m’étais promis de garder une trace lorsque le site serait en ligne. Je ne me lance pas dans un making of exhaustif, donc n’hésitez pas si vous avez des questions sur cette nouvelle version :)

  • Je voulais retrouver le plaisir de publier et de partager des choses un peu barrées, sans concession, sans auto-dévalorisation, et surtout sans excuse. Et puis surtout, je voulais fabriquer un site qui me servirait de un déclic créatif : je me suis promis de dessiner, de peindre et d’écrire spécialement pour La Lune Mauve.
  • Et donc ouais, le dessin est l’élément central de cette nouvelle Lune Mauve. Parce que le design ce n’est pas juste une feuille de style : il doit aussi venir du contenu. J’ai envie de creuser cette esthétique qui m’est propre et d’assumer ma créativité, laissée trop longtemps de côté.
  • Le nouveau design est simple. Je voulais DE LA PLACE. Ras-le-bol des conteneurs riquiquis, des photos minuscules et des sidebars pleines de vent. Les photos, ici, sont immenses, car ce nouveau site a été conçu sur et pour un écran géant. C’est donc sur un écran d’ordi que je vous conseillerais de lire le blog, au moins une fois, pour voir les textures, tout ça. Mais il est bien sûr responsive, et ne s’affiche pas trop mal sur mobile. C’est d’ailleurs un grand progrès par rapport à l’ancienne version de La Lune Mauve (dont j’ai d’ailleurs remis les archives en ligne).
  • L’autre grande nouveauté ce sont les arcanes : j’appelle comme ça les billets que je publie et qui ne sont ni publics ni privés. C’est la solution que j’ai trouvée pour tenter de résoudre la problématique de la surexposition de soi sur le net. Les arcanes, c’est la face cachée de la Lune Mauve, accessible aux personnes que j’aime bien, qui s’intéressent à ce que je fais depuis un bout de temps, avec qui j’ai plein de choses en commun, et en qui j’ai un minimum confiance.
  • J’ai consacré pas mal de temps à restaurer mes anciens billets, abîmés par le temps et les refontes et thèmes successifs. Tout n’est pas encore parfait, mais rien ne le sera jamais, donc ça va, je me détends. C’est agréable de voir tout l’historique de mon blogging perso enfin réuni sous une même URL en tout cas.
  • Il paraît que ma page À propos est trop longue, et mon manifeste lunemauvien un chouïa pompeux. Tant pis : c’était très important pour moi d’écrire et de publier ma démarche éditoriale, pour prévenir les futures phases de découragement (car il y en aura, forcément) et pour me rappeler mes objectifs initiaux lorsque je serai tentée de me laisser emporter par la vague de la hype.
  • A contrario, sur la page d’accueil, je n’ai pas mis d’encart « À propos », parce que ça serait un peu trop facile, un peu trop direct. Les mots, les dessins et les choses présentées sur la home suffisent pour parler de moi à quelqu’un de passage qui n’ira pas plus loin.
  • Côté typo, j’ai choisi la Crimson Text. Ça change agréablement des polices monospace dégueulasses que j’affectionnais il y a quelques années… (Suivez mon regard.)
  • J’ai rapatrié tous les billets perso que j’avais postés sur mon autre blog, par volonté de mieux séparer les choses. Marcher sur des œufs à chaque fois que je publiais un truc perso sur mon blog pro était devenu invivable. En plus de ça, c’est vrai, mes billets perso ne concernent pas la même cible. Je préfère donc avoir un blog 100% perso où je me fais plaisir, et un blog 100% pro où je bloguerai moins, plutôt qu’être dans cet entre-deux inconfortable qui avait fini par me bloquer, créativement parlant.
  • La nouvelle devise de La Lune Mauve est : Curieuse inspiration. Mais j’aurais pu tout aussi bien choisir « Inspirante curiosité ». Bref : soyez curieux·ses, et vous serez inspiré·e·s !
  • Pour une fois, j’y suis allée mollo sur le teasing pendant les mois précédant la mise en ligne : j’ai peut-être atteint l’âge de raison, qui sait ? J’avais publié quelques dessins sur Instagram mais sans plus : la lubie m’est vite passée. Mon rejet des réseaux sociaux, qui a atteint un pic cet été avec Twitter, continue de plus belle.
  • Relire mes vieux billets de 2001 a fait remonter plein de souvenirs, la plupart mauvais mais c’est pas grave, c’est loin tout ça. Ce qui m’a marqué surtout c’est la fougue qui m’habitait quand je parlais de La Lune Mauve : ça m’a aidée à remettre le pied à l’étrier. (J’adore l’idée que mon « ancien moi » puisse aider mon « moi actuel ». Ne jamais sous-estimer la puissance de ses écrits antérieurs. Ne jamais les supprimer, d’ailleurs.)
  • De nouveaux billets récurrents ont vu le jour : ma playlist du mois, mes gribouillis du mois, mes favoris du mois, et mon mois en photo. Autant de rendez-vous mensuels que j’affectionne et qui me motive beaucoup à écrire ! (Peut-être est-ce ce dont j’ai besoin pour instaurer une « routine » d’écriture, après tout.) J’ai aussi une tonne de billets de fond à écrire et à publier, notamment sur tous les lieux étranges que j’ai visités ces derniers mois. Chaque chose en son temps, ça viendra quand ça viendra. Tout ce que je peux vous dire est que j’ai une liste longue comme le bras d’idées de billets !
  • J’ai activé les archives par date, pour vous permettre d’accéder facilement à tous les billets que j’ai écrits depuis ma cure estivale : juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre, janvier. (NB : les arcanes s’affichent lorsqu’on se connecte.) Pour la suite, pensez à vous abonner ! ;-)
  • Désormais il y a du oEmbed dans les commentaires, ce qui veut dire que si vous insérez l’URL d’une vidéo dans un de vos commentaires, cette vidéo s’affichera directement sous forme de player. La mise en place de cette fonctionnalité est totalement intéressée de ma part : je veux que vous me recommandiez plein de musique et de films ! ^.^
  • Parmi les trucs qui ont accompagné cette renaissance, il y a mon collier égyptien, Wardruna, Eliwagar, l’odeur de l’aquarelle, les soleils couchants, le thé de Noël, Mélusine, l’énergie et le talent de mes amies créatives, les rêves prémonitoires, et les discussions à n’en plus finir. Tout est exactement comme cela devait être.
  • La marraine bienveillante de cette nouvelle Lune Mauve, c’est Rookie. Tant pour l’épure que pour l’honnêteté que pour les dessins que pour le féminisme que pour l’éclectisme que pour la sensibilité.
  • Ah, et j’ai terminé le développement du site un soir de pleine lune, hein, forcément.
Illustrations pour le site

Prochains chantiers

Voici les quelques points issus de ma to do list que j’aimerais traiter en priorité :

  • Créer une page de liens. Je raffole des blogrolls, c’est même un des premiers trucs que je cherche quand j’arrive sur un blog (en mode « dis-moi qui tu lis, je te dirai qui tu es »). Je cherche une idée pour valoriser chaque lien comme il le mérite. Afficher le titre du dernier billet de chaque blog listé ? Voire carrément un extrait ? Me contenter d’une petite description de mon cru ? Si vous avez des idées, des envies, ou des exemples intéressants à me montrer, n’hésitez pas à m’en faire part. En tout cas, j’ai décidé que je ne listerai QUE les blogs que je lis vraiment. Y’aura aucun lien « pour faire plaisir » ou « par diplomatie ». Et je compte bien faire évoluer cette page dans le temps, aussi.
  • Optimiser et compresser le site. Je n’ai pour ainsi dire rien fait à ce niveau, donc y’a de la marge pour améliorer. Maintenant faut dire que c’est pas la partie qui m’amuse le plus, du coup je repousse toujours.
  • Gérer les redirections. Depuis mon blog pro vers ici, depuis les archives du webzine vers ici, ad lib. Pareil, aspect un peu chiant, mais vraiment nécessaire donc je n’y couperai pas.
  • Créer un flux RSS pour les arcanes, ou a minima un abonnement par email réservé aux personnes concernées, car le flux RSS public de La Lune Mauve ne contient pas les arcanes, cela va de soi.
  • Rajeunir le design des profils de La Lune Mauve sur les réseaux sociaux, qui sont encore à l’image de l’ancienne charte graphique et de l’ancien logo. Mais bon. C’est un peu la corvée.
  • Et puis surtout : DESSINER. Y’a pas mal de billets pour lesquels je voulais dessiner quelque chose, or je n’ai rien fait, trop accaparée par la finalisation de La Lune Mauve. Je veux retrouver mon rythme de création de cet été, où les mots venaient suite au dessin, et non l’inverse.

Voilà ! Vous savez tout, ou presque. Je suis impatiente d’échanger à nouveau avec vous. N’hésitez pas à me faire part de vos retours dans un commentaire ci-dessous, ou bien à me contacter directement. Bonne visite ! :-)

Tenir un blog a quelque chose de l’exposition, de la mise à nu, de la prise de risque. Je concevais à tort ce site comme une phase liée à mon adolescence. Je comprends désormais à quel point il est une fondation de toute ma personne. J’ai l’impression d’avoir retrouvé un morceau de moi-même que j’avais perdu depuis trop longtemps.

Eliness, il y a deux ans, à propos de la refonte de son propre blog

Déjà 42 commentaires

  1. Ouiiiiii ça y est !! Je ne regrette plus du tout d’avoir mis mon réveil ce matin pour travailler, puisque je peux pleinement profiter de la fraicheur de cette bonne nouvelle =)

    Je suis sur mon mobile pour le moment et : c’est clair, c’est aéré, c’est épuré, c’est un concentré essentiel de ce qui te ressemble, ça me plait !

    Pour la blogroll, je n’ai pas grand intérêt personnellement à connaître le dernier article de chaque blog lié, je ne trouve pas qu’un seul post puisse donner une bonne idée du blog en question. Par contre j’adore les petites descriptions perso que tu avais ajoutées aux liens de ton autre blog, ça apporte vraiment une information qui m’intéresse en parcourant une liste de liens, à savoir : « pourquoi celui-ci pour toi ? »

    Par ailleurs, je suis très honorée que tu aies utilisé une citation d’Hypo pour conclure ton article !

    Je m’en vais de ce pas parcourir ce nouvel astre que j’ai si hâte de découvrir. Bienvenue à nouveau chez toi kReEsTaL, enfin =)

    Répondre

    1. Merci pour ta réaction à chaud, Eli ! C’est le tout premier commentaire sur cette nouvelle Lune Mauve ! ^.^

      Je suis contente que tu me fasses part de tes retours à propos de la blogroll. En effet, à la réflexion, ça ne serait pas très intéressant de savoir quel est le dernier article d’un blog qu’on ne connaît pas encore.

      L’autre aspect de la blogroll sur lequel je réfléchis, c’est sa mise à jour : tu vois, sur mon autre blog, la page est pour ainsi dire exactement la même qu’en 2012… Or y’a des blogs listés dedans que je ne lis plus. Tu me diras, il suffit de les virer, mais ça aurait un impact émotionnel certain… Bref, questions, questions, comme toujours :)

      Répondre

  2. Réaction à chaud, en direct de mon téléphone et de ma petite fièvre du matin : .

    C’est génial, je suis vraiment si heureuse de découvrir et savourer ce petit coin qui t’est propre.

    Pour la blogroll je pense qu’une petite description personnelle + pourquoi pas ton article préféré du dit blog ca peut être très sympa. À voir ;-)

    Long vie à la Lune Mauve.

    Répondre

    1. Merci ♥

      Répondre

  3. Ravie également de redécouvrir ton chez-toi. La fougue dont tu fais preuve dans ce billet est contagieuse et je suis très heureuse de te lire si passionnée et inspirée. J’ai presque l’impression de retrouver tout un pan de mon adolescence, et à l’instar d’Eliness, que tu cites, je pense qu’elle est une fondation cruciale. J’ai d’ailleurs eu le sentiment en te lisant de te retrouver, libre et rebelle, telle que je t’ai connue à l’époque :)

    PS: je n’ai pas trouvé ton « À propos » spécialement pompeux
    PPS: du coup, je ressors mon pseudo ;)

    Répondre

    1. J’ai d’ailleurs eu le sentiment en te lisant de te retrouver, libre et rebelle, telle que je t’ai connue à l’époque :)

      Ça me fait particulièrement plaisir ! J’avais un soupçon d’inquiétude quant à la réaction des Lunemauvien·ne·s de toujours vis-à-vis de cette nouvelle version, aussi ton commentaire me rassure beaucoup et m’encourage à poursuivre dans cette voie. Merci pour tes encouragements et ton enthousiasme !

      Répondre

  4. Je suis ravie de retrouver tes créations, ta créativité et tes réflexions dans cet espace magnifique et personnel. C’est un peu comme être invité à boire le thé (de Noël !!) chez toi :)
    J’ai vraiment hâte de découvrir tes prochains articles, ta démarche est très inspirante et fait écho à celle dans laquelle je me suis engagée, petit à petit, depuis quelques semaines…
    Bref, pour rejoindre les autres, j’aime beaucoup le principe de la blogroll de ton autre blog, avec ta façon personnelle de décrire chacun des blogs cités.
    Et j’ai trouvé ton « À Propos » très intéressant et pas spécialement pompeux ou trop long, au contraire, j’ai adoré découvrir l’histoire de la Lune Mauve et lire ton manifeste :)
    À très vite kReEsTaL :)

    Répondre

    1. Merci pour tes retours à chaud, Judith ! Cela me fait hyper plaisir, et je suis contente aussi que nos chemins respectifs nous aient amenées à entreprendre une nouvelle démarche artistique à peu près au même moment ! En ce sens je vois comme un lien entre My Pattern Journey et La Lune Mauve, et je trouve ça très chouette !

      Et j’ai trouvé ton « À Propos » très intéressant et pas spécialement pompeux ou trop long, au contraire, j’ai adoré découvrir l’histoire de la Lune Mauve et lire ton manifeste :)

      Bon tu me rassures ! On marche toujours un peu sur des œufs quand on veut faire les choses un peu différemment de « ce qui se fait » habituellement.

      Répondre

  5. Wow ! Un immense bravo pour ce boulot, vraiment !

    Depuis tout à l’heure je n’arrête pas de naviguer entre les différentes catégories pour admirer toutes ces belles mosaïques d’images. Et puis ces petites illustrations pour les catégories, gros coup de cœur. <3

    Depuis le temps que je te suis sur les réseaux, ton autre blog et même La Lune Mauve que je connaissais déjà avant sa fermeture (fiou ça date !), là on est vraiment plongé dans ton petit "chez toi", un peu comme si tu nous ouvrais la porte de ta maison et que tu nous accueillais chaleureusement dans ton salon, un bon thé chaud à la main, avec un vinyle qui tourne, quelques belles images accrochées aux murs, des livres posés un peu partout, pleins de bibelots à admirer et un chat qui ronronne à côté.

    Je suis contente, je vais avoir pleins de chouettes lectures pour les jours à venir avec tous ces nouveaux billets ! Et je suis ravie de voir que tu reprends plaisir à écrire et partager. :)

    Pour la blogroll, je verrai plus une petite description personnalisée et pourquoi pas la sélection d'un article que tu as beaucoup aimé.

    Longue vie à cette jolie planète pleine de créativité !

    Répondre

    1. Merci infiniment pour tes retours ! Je les ai lus un soir dans ma chambre d’hôtel en Écosse, après une journée particulièrement fatigante, ça m’a immédiatement requinquée !

      Et puis ces petites illustrations pour les catégories, gros coup de cœur. <3

      Ah merci, je suis contente de savoir qu’elles te plaisent ! Je voulais personnaliser un peu :)

      là on est vraiment plongé dans ton petit « chez toi », un peu comme si tu nous ouvrais la porte de ta maison et que tu nous accueillais chaleureusement dans ton salon, un bon thé chaud à la main, avec un vinyle qui tourne, quelques belles images accrochées aux murs, des livres posés un peu partout, pleins de bibelots à admirer et un chat qui ronronne à côté.

      Pour la blogroll, je verrai plus une petite description personnalisée et pourquoi pas la sélection d’un article que tu as beaucoup aimé.

      Merci pour ton retour à ce sujet ! En général sur la home d’un blog y’a les dernières publications en date, mais ce ne sont pas toujours les plus représentatives ; d’où l’idée de faire une mini « curation » en suggérant un article que j’ai trouvé particulièrement bien sur le dit blog… Je me dis que, rien qu’en lisant le titre de ce billet, on peut déjà peaufiner l’image qu’on se fait du blog avant même de cliquer et d’aller le lire.

      Tiens au fait, Noisy Town a disparu ? Impossible d’y accéder depuis quelques jours :(

      Répondre

      1. Pour répondre à ta dernière question, oui Noisy Town a disparu. Je n’ai pas renouvelé le nom de domaine. J’y ai loooonguement réfléchi, peut-être qu’un jour je le regretterai, je ne sais pas. Le site est toujours en ligne et accessible via une autre adresse que je suis seule à connaître (que je peux te fournir si jamais =]).

        C’est toujours un peu bizarre quand tu en arrives à ce stade là, j’imagine que tu as vécu la même chose avec La Lune Mauve, ce petit pincement au cœur quand tu mets fin à un projet qui t’a suivi une bonne partie de ta vie. Ce n’est qu’un site internet pourtant ! :) Peut-être qu’il retrouvera une nouvelle vie dans quelques années.

        J’ai un autre projet en cours de préparation depuis un an (oh oui, ça traîne), plutôt axé sur les voyages/escapades/petites randonnées et diverses observations et photos du quotidien. Un jour, ça sortira… Un jour. #portfolioofdoom

        Répondre

        1. C’est toujours un peu bizarre quand tu en arrives à ce stade là, j’imagine que tu as vécu la même chose avec La Lune Mauve, ce petit pincement au cœur quand tu mets fin à un projet qui t’a suivi une bonne partie de ta vie. Ce n’est qu’un site internet pourtant ! :)

          Je confirme ! Je suis passée par ce stade où je ressentais qu’une page se tournait, et que je devais l’accepter. Ce dont je me souviens surtout c’est la solitude de cette décision, que peu ont comprise. Je ne me suis d’ailleurs pas expliquée longuement, car c’était une décision personnelle et que je ne ressentais pas de culpabilité particulière, tout au plus un peu de gêne à l’égard des (rares) Lunemauvien·ne·s qui publiaient encore sur le site.

          Et puis un jour, c’est revenu, sans que je m’y attende. Ça aurait pu être un autre blog, un autre nom, une autre aventure, mais non, c’était l’appel de La Lune Mauve, une partie de mon moi plus jeune et plus libre qui avait besoin de revoir le jour.

          Ces projets auxquels nous avons donné forme alors que nous-mêmes étions en formation, si on peut dire, ne nous quitteront jamais vraiment. Ils font partie de nous.

          J’ai un autre projet en cours de préparation depuis un an (oh oui, ça traîne), plutôt axé sur les voyages/escapades/petites randonnées et diverses observations et photos du quotidien. Un jour, ça sortira… Un jour. #portfolioofdoom

          À tout hasard, est-ce que ça a un rapport au road trip que tu as annoncé sur Instagram ?

          Est-ce que tu connais ce blog ? C’est un de mes préférés :)

          Répondre

  6. Wow, je suis très heureuse de retrouver La Lune Mauve et sa nouvelle mouture est superbe ! Bravo pour ton travail !
    C’est un plaisir de retrouver l’atmosphère si particulière de LLM, ainsi que tes créations, découvertes, inspirations :)

    Répondre

    1. Merci Lulla ! Je suis particulièrement fière que tu apprécies cette nouvelle version, toi avec qui j’ai longtemps voyagé sur les anciennes :)

      Répondre

  7. Ouiii ! Tout à fait égoïstement, te lire m’avait manqué.
    J’adore l’idée d’illustrer tes articles de dessins réalisés spécifiquement pour l’occasion, j’ai hâte de voir ce que ça va donner. Et le ton sans concession de tes nouveaux articles me plaît beaucoup, et me fait réfléchir sur l’autocensure que je pratique sur mon propre blog (certains sujets qui me tiennent à coeur, trop justement pour pouvoir les aborder sur le web peut-être, par peur qu’ils soient retournés contre moi). Bref ! Longue vie à la Lune Mauve nouvelle, et qu’elle garde cet état d’esprit authentique et rebelle :-)

    Répondre

    1. Merci ma belle !

      J’adore l’idée d’illustrer tes articles de dessins réalisés spécifiquement pour l’occasion, j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

      Moi aussi ! Pour l’instant je prends mon mal en patience le temps que ma patte folle se remette… Heureusement qu’il me reste quelques photos…

      Et le ton sans concession de tes nouveaux articles me plaît beaucoup, et me fait réfléchir sur l’autocensure que je pratique sur mon propre blog (certains sujets qui me tiennent à coeur, trop justement pour pouvoir les aborder sur le web peut-être, par peur qu’ils soient retournés contre moi).

      Ça me surprend de lire ça : en tant que lectrice de ton blog, je n’ai jamais ressenti ni imaginé que tu t’auto-censurais, au contraire : tu as publié quelques articles qui pouvaient être sujets à polémique (fourrure, féminisme, politique…) de manière flamboyante, et je t’admire beaucoup pour ça.

      Personnellement, la politique est sur ma liste personnelle des sujets dont je ne veux pas parler sur mon blog, car je n’ai pas la patience de gérer les trolls et autres moralisateurs paternalistes qui ne manquent pas de débarquer dans ces cas-là. C’est peut-être un manque de courage de ma part ; mais c’est surtout un gain de temps pour moi, du temps de sérénité et de créativité en plus.

      Du reste, je repense à cette histoire d’auto-censure : il y a un équilibre à trouver, c’est certain.

      Longue vie à la Lune Mauve nouvelle, et qu’elle garde cet état d’esprit authentique et rebelle :-)

      Merci ! « Authentique » et « rebelle », ça me parle ! :)

      Répondre

      1. Pour l’auto-censure, j’ai un truc précis en tête, en fait : mes choix de vie non-conventionnels (on va dire) en matière amoureuse/sexuelle. C’est un sujet sur lequel je suis assez militante IRL, et je me dis souvent qu’en parler sur mon blog serait peut-être une façon de faire « avancer la cause », et aussi que si j’étais lesbienne par exemple, ce serait hors de question de ne pas en parler, alors pourquoi…? Mais oui, j’ai peur des réactions négatives, j’ai peur que ça puisse me retomber dessus dans un tout autre contexte, donc pour l’instant en tout cas, je me contente d’allusions qui (a priori) ne sont pas entièrement déchiffrables par de parfait·e·s inconnu·e·s.

        Pour la politique : ouais, devoir gérer les trolls & co me fait sérieusement réfléchir avant de publier des trucs comme ça. Mais il y a des fois où il faut que ça sorte, j’ai presque pas le choix. Et je déteste l’idée que quelqu’un me fasse taire ^^

        Hâte de pouvoir discuter de tout ça avec toi de vive voix !

        Répondre

        1. Moi aussi !! ♥ Merci d’avoir précisé ta pensée, je comprends tout à fait ton appréhension…

          Répondre

  8. Superbe ! <3
    Très heureuse de retrouver La lune mauve. Je ne l'aime jamais autant que quand elle est comme ça : personnelle, à toi. Bouillonnante et "imparfaite". Hâte de te lire ^-^
    ps : j'adore les dessins, et ton à propos n'est pas rébarbatif du tout, ni le manifeste pompeux :p

    Répondre

    1. Merci tout plein ! ♥ Je suis ravie !

      Répondre

  9. Je reprends les mots de Stella un peu plus haut,  » te lire m’avait manqué » ! :)
    Et c’est un petit plaisir de venir découvrir ton chez-toi, de sauter d’une catégorie à une autre, d’un article à l’autre… J’aime beaucoup comme tu as inséré ta démarche créative dans le webdesign, mais étrangement, je me souviens que c’est ce qui m’avait déjà plu sur ton site, quand je t’ai découvert y a quelques temps… l’utilisation des textures, du papier, des dessins… bref, ce n’est totalement nouveau même si ici, tout est assumé et renforcé j’ai l’impression et ça fait du bien de te voir dans ton élément !
    Du coup j’aime beaucoup les dessins des catégories, des icônes, les petits détails dessinés, le principe du hasard dans la découverte des articles…
    Je suis de celles qui adorent les pages A propos sur un blog, et la tienne, avec son manifeste, donne le ton de l’univers !

    Maintenant j’ai des dizaines d’onglets ouverts et j’ai hâte de prendre le temps de découvrir tes billets… Belle continuation !

    Répondre

    1. Merci beaucoup Hélène ! Je suis heureuse que tu sois sensible à tous les petits détails glissés ici et là !

      J’aime beaucoup comme tu as inséré ta démarche créative dans le webdesign, mais étrangement, je me souviens que c’est ce qui m’avait déjà plu sur ton site, quand je t’ai découvert y a quelques temps… l’utilisation des textures, du papier, des dessins… bref, ce n’est totalement nouveau même si ici, tout est assumé et renforcé j’ai l’impression et ça fait du bien de te voir dans ton élément !

      En effet pour moi ce sont les éléments qui m’inspirent le plus : tout ce qui rappelle le non numérique, en fait, pour servir de lien entre Internet et mon espace de travail. Du reste, je t’avoue être bien soulagée d’avoir tant simplifié l’interface, par rapport à mon blog pro (que je ne peux plus voir en peinture — bon tu me diras au bout de cinq ans, rien d’étonnant !).

      Merci encore, à bientôt ! :)

      Répondre

  10. J’étais tellement heureuse de recevoir ce mail qui annonçait une si belle nouvelle : des articles de TOI (si créative et pleine de bonnes idées), sur La Lune Mauve et, cerise sur le gâteau, les archives ! J’ai passé tellement de temps sur la dernière version de la Lune Mauve, à mettre tous les articles en favoris (surtout les livres, je n’ai pas changé de ce côté là), je vais avec plaisir replonger dedans et me laisser envahir par le début des années 2010. Bonheur, bonheur !

    J’ai aussi commencé à lire cet article sur mon téléphone, mais je me suis retenue de lire la suite quand tu as dit que c’était fait pour les grands écrans. C’était terrible ! Alors je viens de finir de déguster le reste, je suis si contente pour toi, que tu aies réussi à retrouver ton espace de liberté créatrice. Si contente de suivre tout ça et de te suivre depuis si longtemps !

    En regardant ton bilan tes favoris de septembre, je suis retombée sur ton lien vers Looking for Janis, et ouiii, c’était TOI qui l’avait partagé sur Twitter, et c’est grâce à toi que j’ai même rencontré la super Lucie (on habitait juste à côté) et que j’ai lu son livre. Merci merci merci !

    Et le nec plus ultra (encore mieux que la cerise sur le gâteau ?) : tu as fait le truchement du soulignement des liens qui est si joli (trop longtemps que je n’ai pas touché à l’intégration, il faudrait que je m’y remette doucement).

    Belle et heureuse journée !

    Répondre

    1. Hello Lizzie ! Wah, merci tout plein pour ce message plein de bonnes ondes ! :)

      En regardant ton bilan tes favoris de septembre, je suis retombée sur ton lien vers Looking for Janis, et ouiii, c’était TOI qui l’avait partagé sur Twitter, et c’est grâce à toi que j’ai même rencontré la super Lucie (on habitait juste à côté) et que j’ai lu son livre. Merci merci merci !

      Oh, génial ! J’en suis ravie ! Lucie a fourni un boulot prodigieux pour ce livre, que j’ai dévoré aussi, et dont j’aimerais bien reparler plus en détails par ici un de ces jours.

      Et le nec plus ultra (encore mieux que la cerise sur le gâteau ?) : tu as fait le truchement du soulignement des liens qui est si joli

      Ça faisait des années que je voulais utiliser cette technique, et là comme l’arrière-plan de mes billets est uni, ça collait bien. Il reste cependant quelques bugs à corriger, lorsque les liens sont contenus par du texte en gras par exemple… &lt;fin de la parenthèse inté&gt;

      J’ai passé tellement de temps sur la dernière version de la Lune Mauve, à mettre tous les articles en favoris (surtout les livres, je n’ai pas changé de ce côté là), je vais avec plaisir replonger dedans et me laisser envahir par le début des années 2010. Bonheur, bonheur !

      C’est fou, je n’avais pas idée que tu connaissais La Lune Mauve depuis si longtemps ! C’est chouette :)

      Répondre

  11. (Petite remarque : ce serait bien qu’on puisse aussi cliquer sur les images pour arriver à un article, et pas juste sur le titre…)

    Répondre

    1. Mmm normalement tu devrais déjà pouvoir (sauf si JavaScript est désactivé dans ton navigateur).

      Répondre

  12. J’ai été agréablement surprise d’être invitée à lire ces pages qui sont tes arcanes. J’avais été un peu déçue quand suite à ta conférence que tu allais te retirer du web (je me comprends : donner moins de nouvelles) et je me rends compte que les arcanes que tu invoques dans ton billet c’est vraiment ce qui manque… Car suite à tes conseils j’ai tout fusionné mais il manquait encore une partie de moi, et tu viens de la réveiller.
    En plus, j’adore ce que tu écris même si je ne réagis pas souvent sache que je pense très souvent à toi. Tes autocollants sont jamais loin. Gros bisous Marie xoxo

    Répondre

    1. Salut Sophie ! Merci pour ton petit mot !

      J’avais été un peu déçue quand suite à ta conférence que tu allais te retirer du web (je me comprends : donner moins de nouvelles)

      Je comprends ta déception ; toutefois l’idée n’était pas de décevoir qui que ce soit mais avant tout de tenir compte de mes propres besoins. Je dois dire que cette longue pause a été hyper salutaire, je ne regrette pas. Je me dis aussi que celles et ceux qui, comme toi, s’intéressent vraiment à ce que je fais retrouveront forcément le chemin menant à mon blog, même si je ne le crie pas sur les toits.

      Quant aux arcanes, ouais je pense que c’était le bon compromis entre le besoin de discrétion, la volonté de ne pas encourager le voyeurisme et l’envie malgré tout de partager des choses plus personnelles.

      Je ne sais pas encore si ce système va fonctionner, il faudrait que je trouve un moyen de créer un flux RSS spécialement pour ça d’ailleurs, histoire que ça soit facile à suivre sans venir sur le site tous les jours.

      En plus, j’adore ce que tu écris même si je ne réagis pas souvent sache que je pense très souvent à toi. Tes autocollants sont jamais loin.

      Mrouh ! ♥

      Répondre

  13. Excellente nouvelle ! Bon réveil !
    …. et pourvu que rien ne vienne éclipser cette Lune nouvelle !

    Olivier Tarabo / R†C

    Répondre

    1. Merci Olivier ! :)

      Répondre

  14. Ravie de te lire à nouveau! Longue vie à la lune mauve et que ta passion ne s’éteigne jamais! :)

    Répondre

    1. Merci infiniment, Aradia !

      (PS : que le nom de ton asso est beau !)

      Répondre

  15. C’est un plaisir de plonger pieds joints dans ton univers (que je ne connaissais que par ton autre blog) et de le parcourir au gré des rubriques et articles. On sent que ça fourmille d’idées, et que la créativité bat son plein ! Le design aide beaucoup, on se sent respirer quand on navigue. :)

    Répondre

    1. Merci beaucoup Charlie ! :)

      Répondre

  16. Tyamoonlight

    31 janvier 2017

    Je suis contente de la réouverture des portes de La Lune Mauve, et de cet univers très personnel que tu t’attaches à partager avec nous depuis si longtemps maintenant Kreestal ! C’est toujours pour moi et comme dis plus haut, une réminiscence de mes adolescences…( et je reprends pour l’occasion mon vieux vieux vieux pseudo ) les évolutions et les apprentissages en plus. Merci encore pour tes pages inspirées et inspirantes. Ce site me rappelle à chaque fois que l’internet peut être riche et intéressant. Continue comme ça !

    Répondre

    1. Merci infiniment ! ♥

      Répondre

  17. J’adore les photos de making of du site avec… des palettes d’aquarelle. La mienne est très humble, résultat la plupart des photos de ces petites bêtes ébobissent systématiquement mes mirettes. L’emploi répété des textures de cette peinture ne peuvent que biaiser mon appréciation du redesign de La Lune Mauve (toujours été grande avocate de l’incursion du traditionnel dans le web et le graphisme). Mais pour la forme, je précise que j’aimais beaucoup l’ancien aussi et son soucis de raconter une histoire à chaque page.

    D’ailleurs une chose que j’aime bien dans ton évolution webbesque, en espérant que cela ne soit pas un fantasme de mimétisme de ma part, ce sont les volte-faces récurrents à divers propos. Mais sans tabula rasa surjouée. Par exemple, je rêve où tu prônais autrefois d’oser un site où l’on assumerait chacune de ses facettes, et pas seulement la pro ? Autre exemple : le nouveau design choisit de valoriser à 100% le contenu, soit le fond, et l’habillage ne reflète qu’une technique de création, donc la forme, là où le précédent affirmait son univers avec force pour chaque section : le choix est draconien, non ? Et puis finalement tout s’arrange avec la satisfaction d’avoir pu faire honneur aux deux, successivement. Remises en question qui parlent donc énormément à mon éternel esprit de contradiction. Surtout quand on ne prétend pas réinventer le monde et qu’on se permet de revenir à d’anciennes pratiques après les avoir crues longtemps obsolètes (vive les pseudonymes, vive le suivi spontané de l’actualité d’un site, et ViVE C4, AusS1 XD).

    J’ai lu la plupart des nouveaux billets peu après le lancement, en me jurant d’y répondre spontanément une fois n’était pas coutume, et puis en un battement de cil toute la fatigue de ma fin de nuit de travail m’est tombée dessus et j’ai su que non seulement je ne commenterais pas de suite, mais pas avant plusieurs semaines, le temps d’être débarrassée d’une deadline. Non parce qu’une plongée pareille, ça se fait bien comme il faut !

    Répondre

    1. Hello Messalyn ! Un grand merci pour tes deux passionnants commentaires !

      L’emploi répété des textures de cette peinture ne peuvent que biaiser mon appréciation du redesign de La Lune Mauve (toujours été grande avocate de l’incursion du traditionnel dans le web et le graphisme).

      À ce propos, j’ai toujours adoré l’image d’arrière-plan de ton blog pour cette raison !

      D’ailleurs une chose que j’aime bien dans ton évolution webbesque, en espérant que cela ne soit pas un fantasme de mimétisme de ma part, ce sont les volte-faces récurrents à divers propos. Mais sans tabula rasa surjouée.

      Héhé, tu lis en moi comme dans un livre ouvert !Tu arrives, en quelques phrases, à décrire le chamboulement personnel et créatif que j’ai vécu, m’aidant à avoir une meilleure vision d’ensemble de ce que j’ai bâti ces derniers mois. C’e,n est presque troublant !

      Par exemple, je rêve où tu prônais autrefois d’oser un site où l’on assumerait chacune de ses facettes, et pas seulement la pro ?

      Tu ne rêves pas ! J’ai en effet fait pas mal de chemin depuis ma conférence sur le design de soi.

      Pour faire court, disons qu’en 2016 j’ai davantage fait l’expérience des mauvais côtés du design de soi que des bons, ce qui a été douloureux mais éclairant.

      D’où une démarche de publication plus rationnelle et un peu plus confidentielle aujourd’hui, oui.

      Autre exemple : le nouveau design choisit de valoriser à 100% le contenu, soit le fond, et l’habillage ne reflète qu’une technique de création, donc la forme, là où le précédent affirmait son univers avec force pour chaque section : le choix est draconien, non ?

      C’est vrai ! Grand écart. Besoin d’air, et aussi d’écrire un nouveau chapitre. Près de dix ans se sont écoulés entre le design du webzine et celui de mon blog aujourd’hui ; forcément, ma démarche est un peu différente aujourd’hui.

      revenir à d’anciennes pratiques après les avoir crues longtemps obsolètes (vive les pseudonymes, vive le suivi spontané de l’actualité d’un site

      C’est tout à fait ça ! :D Mais de façon inconsciente, en fait. C’est juste le retour à un système qui me convient mieux, à l’avant Facebook, pourrait-on dire.

      D’ailleurs, le fait de voir refleurir tout un tas d’espaces d’expression personnels sur la Toile me fait immensément plaisir. Vive les petits lopins de terre indépendants ! :-)

      J’ai lu la plupart des nouveaux billets peu après le lancement, en me jurant d’y répondre spontanément une fois n’était pas coutume, et puis en un battement de cil toute la fatigue de ma fin de nuit de travail m’est tombée dessus et j’ai su que non seulement je ne commenterais pas de suite, mais pas avant plusieurs semaines, le temps d’être débarrassée d’une deadline. Non parce qu’une plongée pareille, ça se fait bien comme il faut !

      Prends ton temps, l’astre pourpre est de retour pour un moment ! C’est toujours un grand plaisir de te lire, qu’importe le rythme. Merci encore pour ce message éclairant, qui m’a appris quelque chose sur moi-même.

      Répondre

      1. Je ne pense pas tant être douée pour la divination qu’avoir tout simplement accordé suffisamment de temps de cervelle à tes écrits depuis suffisamment d’années aussi pour avoir mémorisé quelques détails (je suis depuis allée vérifier, et en effet, rien n’était écrit bien loin). Et puis ta plume est assez limpide, que cela soit naturel ou par l’effort.

        Sans vouloir diminuer le fait qu’en tant qu’utilisatrices anciennes d’Internet intéressées toutes deux par comment ça marche (toi, tu en as même fait un métier), nous avons sans doute plein d’observations en commun que je retrouve souvent dans tes billets, s’ajoutant à tes retours techniques qui du coup ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd (j’utilise d’ailleurs un de tes mixins sur mes sites). Ce n’en est pas moins un curieux alignement de planètes puisque je n’ai pas eu besoin de ces billets « utiles » pour tomber sur ton univers !

        Répondre

        1. Je ne pense pas tant être douée pour la divination qu’avoir tout simplement accordé suffisamment de temps de cervelle à tes écrits depuis suffisamment d’années aussi pour avoir mémorisé quelques détails (je suis depuis allée vérifier, et en effet, rien n’était écrit bien loin). Et puis ta plume est assez limpide, que cela soit naturel ou par l’effort.

          Sans doute, mais c’est aussi parce que tu sais très bien lire entre les lignes :)

          Sans vouloir diminuer le fait qu’en tant qu’utilisatrices anciennes d’Internet intéressées toutes deux par comment ça marche (toi, tu en as même fait un métier), nous avons sans doute plein d’observations en commun que je retrouve souvent dans tes billets, s’ajoutant à tes retours techniques qui du coup ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd (j’utilise d’ailleurs un de tes mixins sur mes sites).

          Wouhou ! \m/

          Ce n’en est pas moins un curieux alignement de planètes puisque je n’ai pas eu besoin de ces billets « utiles » pour tomber sur ton univers !

          Oui, c’est vrai. Je crois beaucoup aux cerveaux connectés, et beaucoup moins au hasard. Dans ce microcosme des blogs francophones, il n’est pas surprenant qu’on soit tombées l’une sur l’autre, et heureusement, car ce genre de connexion qui coule de source est précisément ce qui me motive à continuer à bloguer au bout de tout ce temps. Je suis vraiment heureuse que tu sois tombée sur mon univers, et moi sur le tien :)

          Répondre

  18. Troisième fois que je recommence ce commentaire, mais c’est pas grave !
    Donc, hyper heureuse de te relire ! Ton blog est une bouffée de fraîcheur et d’inspiration qui fait du bien donc reste toi même et fait toi plaisir. Non, ton a-propos n’est pas trop long : j’apprécie en tant que lectrice (discrète mais présente !) que tu prennes le temps de détailler ta réflexion, c’est une preuve de considération envers tes lecteurs je trouve !
    Par ailleurs, je suis très intéressée par ton retour au source esthétique, j’espère que tu auras l’occasion de nous parler plus avant de ta démarche, de tes techniques, de ton matériel, je suis assez curieuse !
    Enfin, un peu déçue de ne plus lire tes billets plus perso, mais je comprends et respecte à 100% ton besoin d’intimité. Pour ma part, je suis obligée de faire un peu attention à ce que je publie, et je pense que les arcanes sont un bon moyen de pouvoir écrire sans se censurer (ce qui est ultra pénible à la longue) tout en modérant les impacts éventuels IRL…
    Hâte de te lire !

    Répondre

    1. Troisième fois que je recommence ce commentaire, mais c’est pas grave !

      Zut, un souci technique ? :(

      Non, ton a-propos n’est pas trop long : j’apprécie en tant que lectrice (discrète mais présente !) que tu prennes le temps de détailler ta réflexion, c’est une preuve de considération envers tes lecteurs je trouve !

      Cela me rassure beaucoup ! Merci de m’avoir donné ton avis à ce propos. Quand je découvre un blog, je me rue sur la page À propos ; parfois j’ai de bonnes surprises, mais souvent je reste un peu sur ma faim. C’était important pour moi de bien poser les choses, et puis je me dis que ça fait une bonne introduction à La Lune Mauve pour celles et ceux qui viennent tout juste d’alunir !

      Par ailleurs, je suis très intéressée par ton retour au source esthétique, j’espère que tu auras l’occasion de nous parler plus avant de ta démarche, de tes techniques, de ton matériel, je suis assez curieuse !

      C’est bien noté ! Ton enthousiasme me fait plaisir à lire. C’est un aspect un peu nouveau de ma pratique bloguesque, mais c’est très motivant pour moi. Bloguer ici me sert de prétexte pour sortir les pinceaux et les crayons, c’est un vrai grand changement par rapport à ce que je faisais jusqu’à présent. J’aime bien l’idée que La Lune Mauve soit constituée de tout ça, et que, d’ici quelques années j’espère, je verrai l’évolution de ce que je crée.

      Enfin, un peu déçue de ne plus lire tes billets plus perso, mais je comprends et respecte à 100% ton besoin d’intimité.

      Surveille ta boîte mail, je t’enverrai une invitation bientôt :)

      J’avais prévu de mettre en place une page pour demander un accès, mais j’hésite encore à la créer, je trouve que ça serait un peu superficiel… Et puis, comment gérer les refus sans froisser ? Le plus simple je pense c’est d’inviter spontanément les personnes comme toi qui s’intéressent sincèrement à ce que je crée depuis un bout de temps.

      Pour ma part, je suis obligée de faire un peu attention à ce que je publie, et je pense que les arcanes sont un bon moyen de pouvoir écrire sans se censurer (ce qui est ultra pénible à la longue) tout en modérant les impacts éventuels IRL…

      C’est exactement ça. Je ne communique pas à propos de La Lune Mauve en dehors des profils lunemauviens, pour diverses raisons ; mais je me dis qu’au moins, même si quelqu’un don je ne suis pas proche du tout (par ex. : issu de ma sphère pro) tombe sur ce blog, hé bien iel n’aura pas accès à mes billets vraiment personnels.

      J’ai longtemps pesé le pour et le contre d’une telle décision, la plupart des ami·e·s à qui j’en ai parlé ont essayé de m’en dissuader (avec quelques très bons arguments), mais au final c’est comme ça que je suis la plus à l’aise pour continuer à bloguer.

      Je suis heureuse que ce besoin d’« intimité » relative soit un sujet de réflexion actuel. À titre personnel, il m’aura fallu des années pour me rendre compte de ma relative impudeur sur certains sujets…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>