Illustration de Lotje Vanderstraeten
Illustration de Lotje Vanderstraeten. Illustration publiée avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Il y a quelques mois, je tombai, médusée, sous le charme magnétique des nymphes dessinées par la jeune illustratrice belge Lotje Vanderstraeten.

Lotje crée des portraits de femmes-fées, avec ce qui semble être des crayons de couleur et des pastels. Le regard se perd dans cette myriade de mauves, de verts et de bleus. On tente de s’approprier cette mélancolie douce et de décrypter les secrets qui se mêlent au papier.

Vous pouvez suivre sa progression sur Tumblr, sur Blogspot ou encore sur Instagram.

10 liens bien

  1. Plein d’idées déco fraîches et colorées à piquer chez Nina Van de Goor, une illustratrice et céramiste hollandaise. Mon amie Marine m’a offert un présentoir à cartes postales, ça tombe bien ! 8-)
  2. Adorable : un homme tricote des pulls pour protéger les pingouins du pétrole.
  3. Un voyage dans le temps photographique, réalisé par l’artiste Hebe Robinson.
  4. James Jean est non seulement un illustrateur génial, mais il a aussi créé une collection de bijoux délicieusement macabres en 2012.
  5. En 13 ans, aucune femme de lettre n’a été au programme du Bac de terminale littéraire, contre 32 hommes. :cry:
  6. Une éternité après tout le monde, je découvre Point Typo, un blog pointu dédié à la typographie. En particulier, leur sélection de livres a toute mon attention.
  7. Typo toujours : comment se crée une police de caractère ?
  8. Au rayon creepy, notons ce masque de chat géant en laine.
  9. Un générateur de noms de domaine pas mal du tout ! Pratique pour trouver les noms de domaine disponibles contenant votre mot-clé chouchou, mais aussi pour découvrir des associations de mots que auxquelles vous n’auriez pas pensé.
  10. 20 sujets sur lesquels écrire quand vous êtes en panne d’inspiration. Peut-être une piste pour combattre le syndrôme de la page blanche ?

Au fait, avez-vous lu ma chronique de ce petit bouquin génial consacré à la microtypographie ? Je vous le recommande.

Sur ce, je vous souhaite un excellent week-end ! De mon côté : débarras printanier, vide-greniers effrénés et nouveau tatouage sont au programme. :)

À très vite !

11 commentaires

  1. Petite remarque sur le #9 qui est uniquement dédié à des recherches sur un .com (ce qui limite tout de même son utilité…) ;-)

    1. Ça se discute ! Quand tu cherches un nom de marque ou d’entreprise, tu souhaites souvent réserver le .com. Savoir s’il est dispo te renseigne souvent sur la disponibilité de la marque (même si parfois le nom de domaine est juste squatté, sans qu’une marque n’ait été déposée derrière).

      Du reste, une marque qui ne possède pas son propre .com, ça part mal, je trouve. Même moi en tant que particulier, je serais bien embêtée de ne pas posséder le .com de mes noms de domaine ; c’est un bon indicateur de l’originalité du nom de ton média, et aussi une façon de ne pas laisser les squatteurs le réserver à ta place (même s’il est dispo quand tu réserves ton NDD avec une autre extension, il peut arriver que le .com soit ensuite réservé par des concurrents ou des sociétés de site parking, juste pour faire monter les enchères).

      Je comprends que cet outil ne corresponde pas à ton besoin, mais moi je le trouve quand même pratique pour les raisons évoquées :)

      1. Comme tu le dis, « ça se discute » effectivement. ;-)

        Dans le cadre d’une démarche « commerciale » (marque, entreprise, etc.), un tel type de recherche a effectivement un sens, bien entendu.

        Je serais en revanche plus partagé dans le cadre d’un particulier (ou, de manière plus générale, dans le cadre d’un type de projet à vocation non « commerciale » à proprement parler), surtout vu le nombre important d’autres types d’extensions disponibles et parfois probablement plus pertinentes, surtout depuis l’apparition des nouvelles et futures extensions : à quand un http://marieguillaumet.bzh ? ;-).

        La question n’est pas que cet outil ne « corresponde pas à mon besoin » : je pense qu’il peut bel et bien correspondre à un « besoin » (que tu as d’ailleurs bien explicité), mais que son utilité est « limitée » (au cas que tu indiques, en l’espèce). C’était une simple nuance… ;-)

        1. Merci pour ces précisions ! Personne ne doute que l’utilisation soit limitée ; je soulevais juste dans mon billet qu’il pouvait être pratique dans certains cas, notamment pour trouver des associations de mots.

          À propos de marieguillaumet.bzh : c’est impossible, car je ne remplis pas tous les critères pour pouvoir l’acheter, notamment : « Disposer d’un site web comprenant une part significative et originale consacrée à la Bretagne ou à la culture bretonne », « Disposer d’un site web rédigé pour une part significative et originale en langue bretonne ou gallèse, au plus tard six (6) mois après l’enregistrement de votre Nom de domaine », et « Être adhérent de l’association Pik BZK ».

          La question des extensions de nom de domaine est loin d’être anodine. J’ai choisi le .com il y a des années car c’est le plus simple à retenir. J’aurais pu choisir un .net aussi, mais comme je ne suis pas très nette comme fille… :-P

  2. Certes, je me doute que je ne suis pas seul à percevoir les limitations de l’outil, c’est juste qu’elles n’étaient pas mentionnées dans le billet (reste que l’idée des associations reste intéressante, effectivement).

    Dommage pour le .bzh, même si certains des critères me semblent pouvoir se justifier (comme c’est déjà le cas pour l’extension .cat par exemple).

    Et merci pour ces petites sélections éclectiques… ;-)

    1. Certes, je me doute que je ne suis pas seul à percevoir les limitations de l’outil, c’est juste qu’elles n’étaient pas mentionnées dans le billet

      C’est un billet volontairement court (dont le nom « pêle-mêle » : en vrac, sur le vif, en quelques minutes) : l’objectif n’est pas du tout de délivrer une quelconque analyse, ni de lister les avantages et les limitations de chaque lien partagé, mais plus de présenter dix sources de découvertes différentes, en mode « découverte automatique ».

      Je suis contente lorsque les lecteurs de mon blog prennent le temps d’apporter leur pierre à l’édifice : ce genre de billet non exhaustif est aussi fait pour ça : jeter de l’amorce, et voir si ça donne lieu à d’autres échanges.

      Voilà, fin du sujet pour ma part :)

  3. Ah ! Point Typo ! Découvert il y a quelques temps. Vraiment bien

    1. Et tu m’avais rien dit ?! :-P

  4. Bonjour ! J’ai lu ton article et tu dis « nouveau tatouage » ce serai possible que tu nous montre ce que tu possède déjà ?
    Merci !

    P.S. : en fait, comme tous ceux qui laissent un commentaire… j’adore ton blog !

    1. Salut Louise ! Un grand merci pour ton petit mot ! ^.^

      J’ai lu ton article et tu dis « nouveau tatouage » ce serai possible que tu nous montre ce que tu possède déjà ?

      Tes désirs sont des ordres !

      1. Super ! Merci ! :)

Les commentaires sur ce billet sont désormais fermés, mais vous pouvez toujours m’envoyer un email si vous souhaitez me dire quelque chose !

Billets adjacents