Aujourd’hui, je partage avec vous quelques photos que j’ai prises avec mon objectif Diana 38mm grand angle, greffé sur mon reflex Nikon D200, grâce à l’adaptateur dont je vous avais déjà parlé dans la première partie de ce billet.

Je vous avais promis de refaire des tests, j’ai tenu parole ! ;-)

Quelques leçons que je retiens de ce week-end expérimental :

  • Avant de faire joujou, régler le Nikon correctement :
    1. aller dans le « Menu Prise de vue » ;
    2. sélectionner l’item « Objectif sans CPU » ;
    3. régler la focale en fonction de votre objectif : le mien étant un 38mm, j’ai sélectionné la valeur 35 ;
    4. régler l’ouverture maximale sur « Non prise en compte ». Cela va désactiver la possibilité de jouer avec l’ouverture, vu que l’objectif est un truc en plastique où on ne peut régler que la mise au point (et encore, de façon fort imprécise). En revanche, on pourra jouer sur l’ouverture et les ISO de l’appareil ;
  • L’objectif Diana 38mm super wide apporte réellement un effet rêveur, avec un flou plus ou moins accentué, en fonction de la luminosité. Là encore, il faut expérimenter pour l’atteindre, car cet effet est loin d’être systématique ;
  • En plein soleil, les aberrations chromatiques se comptent à la pelle ! Le purple et le blue fringing notamment est quasi systématique lors d’une photographie avec beaucoup de luminosité ;
  • Cet objectif ne crée pas de vignetage, contrairement aux appareils Lomo classiques. C’est dommage, mais bon, il ne tient qu’à chacun de recréer cet effet avec une petite retouche !
  • Le piqué est très aléatoire et dépend des tons contenus dans la scène photographiée. Si vous prenez une photo à l’ombre, le piqué sera très mauvais. Si vous la prenez en plein soleil, avec de belles couleurs contrastées (exemple: une plante bien verte sur un fond noir), le piqué sera meilleur, avec néanmoins un flou caractéristique de part et d’autre de l’image.

Je n’ai pas du tout retouché les photos suivantes, histoire que vous puissiez vous rendre compte des défauts charmants de cet objectif !

Marie

7 commentaires

  1. Belles expérimentations ! J’ai moi aussi craqué pour l’objectif Diana (après avoir lu ton premier texte l’an dernier) et malgré le fait que je trouve le résultat un peu aléatoire, j’ai hâte au couleurs vives de l’été pour recommencer à m’amuser avec lui !

    1. Merci Bloui ! :) En effet, l’objectif Diana monté sur un reflex numérique me semble plus intéressant en plein soleil. J’ai hâte de voir tes expérimentations !

  2. Petit Bouchon

    29 avril 2011

    Salut,

    Je viens de découvrir ton blog, c’est très sympa.
    Concernant la lomo, je devais justement ce soir aller essayer un adaptateur pour mon Canon, mais je suis arrivée trop tard, la boutique était fermée :-(

    Toujours est-il qu’en cherchant sur le web pour voir l’effet que ça pouvait donné je suis tombée non seulement sur ce blog mais aussi sur un site qui permet très rapidement de transformer tes photos en photos lomo. Biensur c’est différent mais c’est sympa aussi.
    http://www.dumpr.net/lomo.php

    Comme tu as dis que l’on ne retrouve pas l’effet vignettage, j’hésite un peu, d’autant que j’ai déjà un Diana…

    bonne soirée

    1. Salut Petit Bouchon, bienvenue par ici :)

      Alors, si jamais tu as envie de tenter le coup lomo/reflex, tu peux commander un adaptateur Lomo pour ton Canon sur Photojojo : la livraison est assez rapide !

      Outre le site que tu mentionnes, il existe pas mal d’actions Photoshop qui permettent de modifier des photos (avec l’effet vignetage). C’est très pratique !

      Concernant le fait de faire muter un reflex numérique avec un objectif Diana: tu sais, je pense que les boîtiers numériques sont juste « de trop bonne qualité » pour faire quelque chose qui ressemblerait à de la « vraie » Lomo. D’où quelques caractéristiques qui manquent.

      Je vois plus ça comme une nouvelle façon de faire des photos, que comme une façon différente de faire de la Lomo. Rien ne remplacera le grain argentique, ni les défauts matériels inhérents aux appareils lomographiques (tant mieux?).

      Si c’est juste le vignetage qui te manque, il te sera facile de l’ajouter dans un logiciel de retouche d’image. Mais bon, c’est un peu de la triche, c’est sûr :)

  3. Salut, je viens de faire l’acquisition d’un fish eye Lomo 20 mm, ainsi que de sa bague d’adaptation Nikon, et grande déception comme beaucoup de monde visiblement.

    Je n’ai pas trouvé les reglages de la fonction focale de l’objectif, sur mon Nikon 90, alors si tu as une idée de l’équivalent de tes réglages sur Nikon D90 , je serai comblée :)

    Sinon ta page est vraiment fraîche, et bonne continuation :)

    Charlotte

    1. Bonjour Charlotte, merci pour ton commentaire !

      Les objectifs Lomo sont des focales fixes, c’est pourquoi il faut aller dans les réglages de ton boîtier Nikon et lui donner une gamme de réglages « par défaut » qui correspondent le plus aux caractéristiques de ton fish eye.

      Sur le D200, je vais dans le menu Prise de vue, item « Objectif sans CPU », et je règle la focale sur 35 (le réglage exact est : 6-45 mm).

      La mise au point se fait directement sur l’objectif lui-même. Tu peux ensuite jouer avec les ISO et la vitesse d’obturation pour tester différents effets.

      Bon courage :)

  4. Alors moi j’ai acheté un objectif pour lomo fisheye 20mm Diana + Et un adaptateur pour aller sur mon Nikon D3000. Seulement je n’arrive pas à trouver l’item  »Objectif sans CPU » malgrès avoir essayer tous les items de mon boitier :/

Les commentaires sur ce billet sont désormais fermés, mais vous pouvez toujours m’envoyer un email si vous souhaitez me dire quelque chose !

Billets adjacents