Cela fait un petit moment que je n’avais pas partagé avec vous mes coups de cœur et sources d’inspiration ! Alors hop, j’y remédie fissa.

Illustration : David Mack revisite Little Nemo

Mon premier coup de cœur va au projet Kickstarter Little Nemo: Dream Another Dream, dans lequel plus de 100 illustrateurs revisitent la bande-dessinée culte Little Nemo.

En particulier, je suis tombée de ma chaise quand j’ai vu ce que David Mack, l’auteur du spectaculaire Kabuki, prépare pour ce projet. La Perfection ♥︎

TV : Top of the Lake et Broadchurch

Top of the Lake

Ça n’a pas été facile de me remettre du choc True Detective (dont je vous parlais dans ma précédente LoveList), tant cette série m’a bousculée. Aussi, quand Julien m’a proposé de regarder Top of the Lake, à ranger dans la catégorie policier/crime/drame/mystère, j’ai accepté, si avide que je suis de retrouver le même genre de personnages et d’ambiances.

Co-produite par Jane Campion, la série a été tournée en Nouvelle-Zélande, ce qui contribue bien évidemment à l’atmosphère glacée et hypnotisante de la série : lacs à perte de vue, montagnes impressionnantes, forêts noueuses… Chaque plan de la nature mériterait être encadré, tellement la mise en scène est soignée.

Le scénario traite avec intelligence des thèmes épineux comme l’inceste, la pédophilie, la corruption, la violence domestique, le viol, le cancer et autres joyeusetés. Aucun personnage n’est vraiment épargné.

Comme dans True Detective, le rythme est très lent. Mais, là où la première s’ancrait dans la culture américaine (avec quelques fusillades et points de tension extrêmes), Top of the Lake est au contraire beaucoup plus délicate, à commencer par un générique dans lequel semble couler de la peinture liquide.

Mention spéciale pour la sublime bande-son, qui contient du Tangerine Dream et qui m’a fait découvrir les belles chansons de Georgi Kay. Bref, je recommande !

Broadchurch

Dans le même genre que Top of the Lake, j’ai embrayé direct avec Broadchurch. C’est une série tout ce qu’il y a de plus britannique.

L’action se situe dans une petite cité balnéaire anglaise – plages et falaises posent l’ambiance. L’image est très lumineuse, et contraste d’emblée avec le stéréotype du polar londonien pluvieux.

Au niveau des thèmes, on reste dans un prisme très dramatique, avec des histoires d’adultère, de pédophilie, d’enquêtes foirées, de religion, d’acharnement médiatique et de meurtre.

Broadchurch est l’occasion de retrouver David Tennant (le plus célèbre Docteur dans Dr Who), et de découvrir une belle brochette d’acteurs. Les huit épisodes s’engloutissent en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, avec plus d’action et de tension que dans Top of the Lake. Bref, je recommande aussi !

Si vous avez d’autres séries dramatiques récentes à me conseiller, je prends !

Expo : Tatoueurs, Tatoués au Musée du Quai Branly

Exposition « Tatoueurs, Tatoués » au Musée du Quai Branly

Je vous recommande l’exposition Tatoueurs, Tatoués, au Musée du Quai Branly, que j’ai eu la chance de découvrir en la délicieuse compagnie de Stella Polaris.

C’est une expo qui s’attache à montrer l’histoire et la métamorphose sociologique du tatouage, au sein des sociétés traditionnelles jusqu’aux sociétés occidentalisées.

En Occident, par exemple, le tatouage fut marque d’infamie, de criminalité, et les grands tatoués étaient des attractions de cirque. Puis, progressivement, le tatouage a mu en marque identitaire des tribus urbaines.

L’exposition présente des photos, des vidéos, des œuvres d’art (dont plusieurs corps en silicone tatoués par des tatoueurs de renom) mais aussi certaines curiosités comme ces morceaux de peau tatoués bien conservés (dont un qui date du 18e siècle !), ou cette grande malle que les tatoueurs trimballaient avec eux de cirque en side show.

À noter que les commissaires de l’exposition ne sont autres que Anne & Julien, les créateurs de la revue Hey! (dont j’avais parlé dans ce vieux billet), et que Tin-Tin a participé à l’expo en tant que conseiller artistique.

Pêle-mêle

La tarte aux myrtilles de ma maman ♥ Le parfum des fruits d’été ♥ Revoir Hélène, mon amie de lycée, pour la première fois depuis huit ans ♥ Le déménagement qui prend forme ♥ Les projets sur lesquels je bosse en ce moment ♥ Offrir des fleurs ♥ Le cake au thé vert et aux fruits rouges de Starbucks ♥ Jouer avec mon chat ♥ Le silence ♥ Les jeunes pousses ♥ Les discussions avec Ally ♥ Les orages ♥ Le nouveau costume de Batgirl ♥ Recevoir des sms, des emails et des commentaires trop bien – merci ! ♥ Le cheesecake de chez Delyan accompagné d’un thé à l’abricot ♥ L’Eddu, whisky breton très bon ♥ La Flûte enchantée façon Simon McBurneyAchilles Last Stand de Led Zep ♥ Savourer les bénéfices de l’intégration modulaire (j’en parlerai bientôt sur mon blog !) ♥

10 liens bien

  1. Expatriation, entrepreneuriat et jeux vidéo à San Francisco : une super BD en ligne par Laurel, dont je suis très fan.
  2. Les photos vibrantes d’Australie d’Éléonore Bridge. (Moi aussi, je veux bien qu’on m’invite en Australie, notez.)
  3. Un super tutoriel pour réaliser vous-même de superbes calligraphies.
  4. Et des conseils pour publier vous-même votre propre livre.
  5. Je craque complètement sur les magnifiques bagues animaux peintes à la main de Good After Nine.
  6. Marre de terminer vos emails par « Cordialement » ? Voici des alternatives sympas !
  7. Une blogueuse a été condamnée pour avoir publié la critique négative d’un restaurant sur son blog. L’avocat Maître Eolas décrypte l’affaire. Edit : la note TripAdvisor du restaurant incriminé a depuis dégringolé. Coucou l’effet Streisand !
  8. 18 illustrations féministes, juste parce que.
  9. « Si tu mettais de la pub sur ton blog, tu gagnerais plein de sous, non ? » La réponse de Boulet à cette question récurrente.
  10. Un cercueil DIY. On sait jamais.

J’espère que cette sélection vous a plu !

2 commentaires

  1. Haannnnnn !! Ces bagues sont trop belles !! Dommage que je porte pas de bagues fantaisie, elles sont trop chou !!!

    1. +1, j’ai un crush platonique ^.^

Les commentaires sur ce billet sont désormais fermés, mais vous pouvez toujours m’envoyer un email si vous souhaitez me dire quelque chose !