L’année dernière, au printemps, j’ai personnalisé une figurine Funko Pop de façon à ce qu’elle ressemble à ma copine Laurence.

Pour cela, je suis partie de la figurine de « Tristesse », un personnage du film Vice Versa, des studios Pixar (un film qui m’a fait pleurer à chaudes larmes !).

Au départ, je pensais simplement offrir cette figurine telle qu’elle à Laurence : en effet, cela faisait un moment qu’elle et moi on délirait sur la ressemblance incroyable entre Tristesse et elle, à commencer par les cheveux (bleus) et les lunettes (énormes).

Il y avait cependant une différence de taille entre le personnage et mon amie : Laurence n’est pas du tout quelqu’un de triste ! Elle est même tout le contraire.

D’où l’idée de vouloir effacer la tristesse de Tristesse, et de la faire ressembler davantage à Laurence.

Dans ma tête, tout cela était très simple.

Seul problème : je n’avais jamais personnalisé de figurine auparavant, et ne savais absolument pas comment j’allais m’y prendre !

Tutoriels et matériel

Je suis donc partie en quête de tutoriels sur le net. N’étant évidemment pas la première personne à avoir eu envie de détourner une Funko Pop, j’ai donc rapidement trouvé mon bonheur.

En particulier, les deux tutoriels suivants m’ont énormément aidée. Ils m’ont permis de savoir quel matériel je devais me procurer pour mener à bien mon projet, et d’avoir une vision d’ensemble de ce qui m’attendait :

(Bon, à l’époque il n’y avait que ces deux parties de disponibles sur YouTube, du coup j’ai improvisé la suite toute seule. Mais si jamais ça vous intéresse, sachez que la troisième partie a été publiée entre temps !)

Addendum : cet autre tutoriel vidéo m’a également bien aidée.

Suite à ça, j’ai fait une liste longue comme le bras du matériel dont j’avais besoin pour mener mon méfait à bien, puis j’ai filé à la boutique de loisirs créatifs, dont je suis sortie avec l’équivalent d’un rein en moins.

Fournitures créatives
(Oubliez la première ligne, purs craquages personnels sans rapport avec mon projet Funko Pop. *sifflote*)

Préparation

La première étape a consisté à laver puis à démonter la figurine.

Il est en effet important de nettoyer toutes les traces de cire et de colle de la surface de la Funko Pop, qui pourraient empêcher que l’acrylique et le vernis adhèrent bien. J’ai donc utilisé une vieille brosse à dents, du savon liquide et de l’eau chaude puis j’ai frotté la figurine vigoureusement.

Nettoyage de la figurine avec une brosse à dents

Ensuite, il fallait que je démonte la figurine en plusieurs parties, afin de pouvoir les peindre séparément.

Plus facile à dire qu’à faire, étant donné que tout est très bien collé ensemble. C’est là que les vidéos citées plus haut m’ont aidée à savoir comment faire : il suffit de plonger la figurine dans le l’eau bouillante pendant un moment, afin de ramollir la colle.

Bon, j’ai quand même dû m’y reprendre à plusieurs reprises, car c’était vraiment très très bien collé !

Une fois que la tête était séparée du corps, et les lunettes de la tête (alouette), j’ai effacé toute la peinture d’origine à l’aide de coton et d’acétone.

On peut s’aider de coton-tiges pour dissoudre la peinture dans les endroits inacessibles. Personnellement, j’avais acheté des coton-tiges avec un embout pointu, plus pratique que l’embout rond classique.

C’est assez rigolo à faire, mais attention à ne pas sniffer l’acétone, ça monte vite à la tête ! Le port d’un masque voire de lunettes de protection est conseillé, en particulier si vous avez besoin de poncer votre figurine (ce qui n’a pas été mon cas finalement, mais l’occasion de me déguiser un savant fou était trop belle).

Le port d’un masque et de lunettes de protection est recommandé

La peinture

Est arrivé ensuite l’étape la plus difficile : la peinture !

La partie qui m’amusait le plus était de peindre les cheveux, d’autant que j’avais trouvé de l’acrylique couleur cyan métallisé qui allait être parfaite pour symboliser la chevelure licornesque de Laurence.

Peinture des cheveux.

Sur le moment, je l’ignorais, mais c’était une grave erreur de commencer par cette partie foncée : en effet, quand on peint, il faut toujours peindre du plus clair au plus foncé, et non l’inverse. Pour la simple et bonne raison que si la peinture foncée peut recouvrir facilement les couleurs claires, l’inverse n’est pas vrai.

Mais bon, j’étais là pour m’amuser après tout, aussi je n’en ai fait qu’à ma tête.

Ensuite, suivant les conseils des tutoriels que j’ai évoqués plus haut, j’avais compris qu’il fallait déposer une sous-couche blanche sur la figurine avant de la peindre, en particulier quand on veut recouvrir un morceau de plastique foncé avec une couleur claire.

Étant donné que la tête dissolvée de Tristesse était complètement bleue marine, et que je voulais peindre la peau couleur chair, j’avais besoin de cette sous-couche blanche.

La première fois, j’ai donc utilisé une peinture acrylique blanche hyper couvrante que j’avais achetée exprès. Grossière erreur ! J’ai obtenu un résultat absolument dégueulasse, strié, pas du tout homogène :

L’Échec, figure 1. À noter aussi : sur ce premier prototype, j’avais essayer de modeler une partie des souliers de la figurine, pour atténuer le côté « pantoufles » d’origine. Ça aussi, ça a foiré. J’ai fini par abandonner l’idée.

Dire que j’avais les nerfs est un doux euphémisme. D’autant que l’acrylique, ça ne s’efface pas ! Impossible de reprendre quoi que ce soit.

Il fallait me rendre à l’évidence : c’était raté, et il fallait recommencer. Donc racheter une figurine. Ce que j‘ai fini par faire deux fois, tellement j’ai eu du mal à trouver la bonne méthode.

*insérer ici une émoticône qui lève les yeux au ciel*

Différents essais de peinture du visage.

J’ai fini par trouver le salut en utilisant une bombe de peinture blanche, tout simplement. Que n’y avais-je pas pensé plus tôt ?

*insérer ici une autre émoticône qui lève les yeux au ciel*

Astuce : pour éviter de repeindre également la table de votre cuisine en repeignant votre figurine, pensez à isoler le support à bomber dans un carton. Inutile de protéger le fond du carton avec un sac plastique, comme je l’ai fait une fois : la peinture bombée, en séchant, va coller au plastique ! Du coup, au moment de décoller la figurine du plastique, la peinture restera collée au plastique. Miiih.

Finalement, au bout du troisième essai, j’ai réussi à obtenir un résultat lisse et homogène. Je me suis servie des deux prototypes ratés pour faire des essais de sourcils et de bouche, et les caler au mieux par rapport aux lunettes. Ensuite, j’ai peint la version définitive, dont je trouve le sourire vraiment mignon :

Tadaaaa !

Je vous épargne la description de la peinture des yeux et des vêtements, car c’était beaucoup moins compliqué !

J’ai ensuite laissé tout ça sécher plusieurs semaines (principalement parce que j’étais bien occupée par ailleurs), puis j’ai tout verni à l’aide d’un vernis mat en bombe, pour éviter que la peinture ne s’effrite à la moindre manipulation.

Le bonnet

Pour que la figurine ressemble vraiment plus à Laurence, il manquait néanmoins un accessoire. J’ai vite jeté mon dévolu sur un bonnet lui appartenant :

Le fameux bonnet. (Photo : Laurence Vagner.)

Pourquoi ce bonnet en particulier, alors que Laurence en a déjà tricoté des tas d’autres ? Déjà, parce qu’il y avait une crête punk, idée que je trouvais vraiment cool, car ça correspond bien à la personnalité de Laurence.

Et puis aussi pour les couleurs de l’arc-en-ciel, qui évoquent non seulement la licorne, l’animal-totem de mon amie, mais aussi les droits des personnes LGBTIQ, auxquels Laurence et moi on est très sensibles.

Ne sachant pas tricoter moi-même, et ne pouvant de toute évidence pas demander à Laurence de tricoter ce mini bonnet spécial Funko Pop au risque d’éventer tout mon projet secret, je me suis donc tournée vers Etsy, où j’ai fini par dénicher la boutique d’une nana dénommée Sara.

Je lui ai envoyé la photo de Laurence portant son bonnet en lui demandant si elle pouvait m’en tricoter une réplique miniature, ce qu’elle a fait très rapidement.

Quand je l’ai reçu, j’étais aux anges !

Bonnet
Le bonnet miniature. (À l'arrière-plan à droite, on aperçoit une photo de Juliette, une tatoueuse à qui Laurence et moi devons de bien jolis tattoos sur nos bras ! Pourtant, à l'époque où j’ai pris la photo, ni elle ni moi n’étions encore passées sous ses aiguilles. Bizarre, non ?)

La boîte

Outre la figurine, j’ai également personnalisé sa boîte, pour remplacer le nom « Tristesse » par celui de « Hellgy », le pseudo de Laurence.

Personnalisation de la boîte

J’ai également peint l’intérieur de la boîte en vert-bleu métallisé, comme les cheveux de la figurine, et j’y ai collé une reproduction d’un poster qui se trouve dans le bureau de Laurence, et qui nous fait beaucoup marrer :

Les moules sont arrivées !

#MoulesPower

Le résultat

Après tous ces efforts, qui se sont étalés sur plusieurs mois, j’ai enfin pu tout assembler et tout photographier !

Le résultat

Le moment où j’ai pu enfin offrir sa figurine à Laurence a été très émouvant ! Ça a eu l’air de lui faire plaisir ;-)

Laurence et son mini moi ! (Et avec son beau tatouage réalisé entre temps par Juliette sur son bras droit ! ;-))

https://twitter.com/hellgy/status/778191978177687552

Voilà ! Je suis bien contente d’avoir pris le temps de vous présenter tout ce travail. Cela faisait plusieurs mois que j’y pensais !

Et puis pour moi c’est le genre de petit projet D.I.Y sympa, qui part d’une intuition soudaine, d’une pulsion créative un peu folle, et qui finit par se concrétiser par on ne sait quel miracle, avec les moyens du bord, en dépit de la procrastination, des échecs et des découragements passagers.

J’espère que ce petit making of vous a plu ! N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou de vos remarques. Est-ce qu’un projet similaire pourrait vous tenter ? Il existe des figurines Funko Pop « neutres », sans peinture, pour pouvoir davantage les personnaliser. Mais on peut aussi, comme je l’ai fait, choisir de partir d’une Funko Pop existante, si elle ressemble déjà pas mal à ce qu’on a en tête.

Bonus : un mini making of du dessin qui illustre ce billet !

(Bon, ok, là c’était surtout pour caser une photo de mon chat.)

Déjà 18 commentaires

  1. Wow, boulot de dingue.. mais résultat trop choupi !! :)
    Je n’aurai jamais pensé à customiser une figurine en la « dépeignant » complètement… c’est fou ce rendu, et le bonnet miniature est tellement chou !

    Tu as utilisé quoi comme bombe de peinture blanche ? C’est de l’acrylique, style bombe de graffeur ?

    En tout cas très cool comme tuto, et chapeau bas pour le boulot, super originale comme idée ! :)

    Répondre

    1. Salut Hélène ! Merci beaucoup pour tes compliments ! :)

      Tu as utilisé quoi comme bombe de peinture blanche ? C’est de l’acrylique, style bombe de graffeur ?

      C’est tout à fait ça ! Une bombe d’acrylique blanche Liquitex, marque que j’aime bien. C’est aussi chez eux que j’ai pris la bombe de vernis mat.

      Répondre

  2. haaan elle est géniale cette personnalisation de Funko Pop !
    Je suis super fan !
    Tu penses en faire d’autre ?

    Répondre

    1. Oui ce n’est pas impossible… Vu que Laurence a changé de couleur(s) de cheveux et de lunettes, j’avoue que ça m’amuserait bien de faire une v2, et pourquoi pas avec d’autres accessoires !

      Répondre

  3. Oh mais c’est le cadeau le plus cute et le plus personnel du monde ! Bravo, je suis admirative du résultat et pour tout ce boulot. :)
    Le temps que cela a du te prendre ! Mais quand on a envie de faire plaisir à quelqu’un cela ne compte pas et c’est bien là le plus important. Et puis ce petit détail qui tue, le bonnet ! <3

    Cela me rappel un cadeau un peu fou-fou que j'avais fait pour ma meilleure amie à l'époque du lycée : une version uniquement au monde du livre Le Petit Prince dont elle est très fan. Récupération d'une partie du texte en ligne ou réécriture pour les chapitres que je ne trouvais pas, réarrangement du texte, mise en avant de certains mots, impression sur tout un tas de papier différent, avec les petites illustrations qui vont bien sur du papier calque pour se glisser joliment au travers des mots. Me suis fait plaisir sur la mise en page. 10-12 ans plus tard, elle l'a toujours et j'en suis plutôt fière. :)

    Répondre

    1. Merci tout plein ! ♥

      Le temps que cela a du te prendre ! Mais quand on a envie de faire plaisir à quelqu’un cela ne compte pas et c’est bien là le plus important.

      C’est tout à fait ça :) Typiquement le genre de projets pour lequel je n’ai pas du tout su estimer le temps que ça me prendrait.

      Cela me rappel un cadeau un peu fou-fou que j’avais fait pour ma meilleure amie à l’époque du lycée : une version uniquement au monde du livre Le Petit Prince dont elle est très fan. (…)

      Oh c’est une super idée !

      impression sur tout un tas de papier différent, avec les petites illustrations qui vont bien sur du papier calque pour se glisser joliment au travers des mots

      T’as pas une ou deux photos qui traînent ? C’est que ta description est alléchante ! :-p

      Répondre

  4. Ben merde alors °_°

    Répondre

    1. Hihi :)

      Répondre

  5. J’adore vraiment ce tuto et le résultat :)
    Je ne me suis jamais vraiment trop sentie l’âme d’une artiste mais c’est tout à fait le genre d’activité manuelle que je me plairais à faire un jour. Merci pour ce partage !

    Répondre

    1. Merci pour ton petit mot ! ♥

      Répondre

  6. Wahou, c’est impressionnant ! C’est le genre de cadeau qui doit faire très, très plaisir à recevoir :-) Je vais aller voir de ce pas les figurines neutres, c’est vraiment une bonne idée ! Et bravo pour cette réalisation !

    Répondre

    1. Merci tout plein ! ***

      À propos des figurines Funko : il existe aussi une figurine neutre « masculine », si jamais :)

      Répondre

  7. Wahoo,
    Je suis trop fan !!
    c’est vraiment du beau boulot :)

    Répondre

    1. Merci !! :)

      Répondre

  8. Haha, c’est chou ! Et malgré tout plus abordable que de se faire imprimer en 3D une figurine personnalisée. Lol @ la première couche d’acrylique blanche, je reconnais parfaitement là l’acrylique des mauvais jours, des projets volume qui étaient ma hantise à l’école d’art XD

    Répondre

    1. Merci ! :) J’avoue que la sous-couche à l’acrylique, plus jamais ! (Ou alors en bombe.)

      Répondre

  9. Déjà bravo pour ce super projet et merci de nous faire partager ton expérience et tes conseils !! Sinon j’avais une question est-on vraiment obligé de dépeindre la figurine pour repeindre par dessus notamment quelques détails comme par exemple le pantalon ou les chaussures ?
    Merci d’avance pour ta réponse et encore bravo pour cette chouette Funko !! :)

    Répondre

    1. Hello Nath ! Merci pour ton petit mot ! :)

      Sinon j’avais une question est-on vraiment obligé de dépeindre la figurine pour repeindre par dessus notamment quelques détails comme par exemple le pantalon ou les chaussures ?

      Tout dépend de la couleur de peinture que tu veux utiliser : si la couleur est plus claire que le support, alors oui. Sinon, non, pas obligé :) Dans les deux cas ce qui est essentiel c’est de bien nettoyer le support au savon et à l’eau comme je l’ai montré dans le tutoriel, pour que la peinture accroche bien ensuite.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Billets adjacents