« Le plus grand arbre est né d'une graine menue. » Lao Tseu

En triant les photos prises avec mon téléphone au mois de septembre, je me suis rendue compte que j’ai beaucoup dessiné. Ce constat me fait super, super, super plaisir, car l’unique résolution que j’avais prise cette année était justement de lâcher de plus en plus mon ordi et de dessiner davantage.

Aussi, je me suis dit qu’un petit gros billet pour résumer les différents projets de cet été serait une bonne idée !

Peinture

Non seulement pour me rendre compte que mes différents petits gribouillis ici et là forment un tout conséquent une fois mis en commun, et aussi, j’espère, pour vous motiver à faire des trucs de vos dix doigts et à partager le résultat !

On pourrait même utiliser un hashtag pour ça, histoire de suivre au fur et à mesure nos progressions respectives… Vous me direz ce que ça vous inspire dans les commentaires.

Au fait ! Merci au blog Les Tribulations de Marie, qui m’a donné envie de sortir de ma réserve et de partager mes gribouillis avec vous.

La Lune Mauve, prétexte créatif

L’astuce qui m’a permis de créer plus, c’est tout simplement La Lune Mauve. En réfléchissant cet été à la raison d’être de ce blog, et de sa résurrection, je me suis dit qu’illustrer mes billets serait un bon prétexte pour créer davantage, à un rythme régulier.

Et, pour le moment, ça fonctionne bien. J’essaie de réaliser au moins un gribouillis par billet, histoire d’entretenir le feu sacré.

Pour moi, La (nouvelle) Lune Mauve aura été une réussite si je tiens le rythme et continue à créer des trucs spécialement pour elle.

Making of d'un pseudo lettering
Ces aquarelles me rendent dingue !

Passion drawing gum

Ma lubie ce mois-ci, ça a été le drawing gum (en français, on dit « fluide de masquage »). J’ai découvert ce truc quand j’étais… en maternelle ! Et je n’en ai plus jamais entendu parler, jusqu’à cet été, pendant les soldes du Géant des Beaux-Arts, qui soldait des « stylos drawing gum » (idée de génie ! Car le drawing gum, ça t’explose un pinceau en moins de deux…).

Ensuite, Laurence m’a offert un flacon de drawing gum, ce qui a été le prétexte idéal pour offrir une belle mort à mes vieux pinceaux pourris (certains dataient de l’école primaire !…).

La première étape, donc, c’est de dessiner ce qu’on veut avec le drawing gum :

Le fluide de masquage en action

Il est en général coloré pour être bien visible sur le papier blanc.

Une fois que le drawing gum a séché, on peut peindre par dessus. Moi j’utilise de l’aquarelle ou du Colorex :

Peindre par dessus le fluide de masquage

Une fois que tout est sec, il ne reste plus qu’à gommer le drawing gum (ou le frotter du bout du doigt, mais c’est plus chiant), pour révéler les zones de papier vierge :

Résultat du fluide de masquage

Pour ne pas condamner vos pinceaux à une mort rapide, quelques conseils :

  • utilisez uniquement des pinceaux en synthétique, bon marché ;
  • savonnez le pinceau, puis séchez-le sans le rincer, avant de le tremper dans le drawing gum ;
  • à la fin, rincez le pinceau rapidement pour éviter que le drawing gum ne sèche et n’envoie votre pinceau ad patrem.

À ma connaissance, il n’existe pas de remède miracle pour supprimer le drawing gum séché des poils d’un pinceau… À manier avec précaution, donc.

Petite chanson alsacienne

Sur la photo ci-dessus, j’ai également utilisé du médium iridescent de chez Winsor & Newton : la bouteille est un peu chère, mais comme une petite goutte suffit à pailleter beaucoup de peinture, c’est assez économique au final.

Une carte d’anniversaire Sailor Moon

Pour l’anniversaire de ma copine Aleks, je voulais créer une carte sympa qui ferait office de petit cadeau.

Quelques semaines auparavant, j’avais réussi à dénicher un exemplaire vintage du Manuel des Castors juniors, ouvrage passionnant truffé de tutoriels et d’astuces en tous genres. Parmi ceux-ci, il est expliqué comment fabriquer une carte « à roue ».

J’ai donc suivi le tutoriel tout en personnalisant la carte à ma sauce. Aleks étant fan de Sailor Moon et aimant les chats, j’avais déjà une petite idée du personnage que j’allais dessiner :

Luna, le chat de Bunny Tsukino

J’ai d’abord réalisé un prototype en papier bon marché pour vérifier la faisabilité du truc. Étape qui s’est révélée plus que nécessaire, étant donné le manque de précision du tutoriel dont je disposais… J’ai donc dû pallier les informations manquantes par de la jugeotte.

Carte Sailor Moon (1)
Carte Sailor Moon (2)
Carte Sailor Moon (3)

Une fois le prototype fonctionnel, je me suis lancée dans la réalisation de la carte, à l’aide d’un carton très épais pour la « tête », d’un papier plus fin (mais de meilleure qualité que celui du prototype) pour la « roue », ainsi que d’une épingle parisienne pour réunir le tout.

Carte Sailor Moon (4)
Carte Sailor Moon (5)

La « roue » contient plusieurs petites citations tirées de la version anglaise du dessin-animé Sailor Moon ! (Merci à Elisa pour les photos de la carte finale.)

Le projet secret avec Laurence

Bah comme c’est un projet secret, je peux pas trop en parler, mais je peux vous dire que ça implique du street art, que c’était vraiment super cool et que j’ai hâte de continuer ! :)

Le projet secret avec Laurence

La figurine Funko Pop spéciale Hellgy

Par contre je peux vous parler d’un autre projet qui concerne Laurence : la figurine Funko Pop que j’ai personnalisée à son effigie !

La Funko Pop Hellgy, unique au monde

C’était un projet secret, dont je voulais faire cadeau à Laurence. J’ai mis plusieurs mois à le mener à terme, et ai dû ruiner deux prototypes avant de réussir la version finale.

Je n’entre pas plus dans les détails, je ferai sans doute un making-of prochainement pour vous expliquer comment j’ai fait. En attendant, Laurence était ravie, et moi aussi, du coup !

Pêle-même de gribouillis

Je me suis amusée à faire quelques textures, dans l’idée de les utiliser dans le design de La Lune Mauve :

À l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais pas encore si je les utiliserai, mais en tout cas je me suis bien amusée à les faire et à tester différents effets.

D’autres recherches :

Des recherches pour La Lune Mauve
Un autre dessin pour La Lune Mauve

Enfin, pêle-mêle, d’autres gribouillis que j’aime bien :

J'ai immortalisé ma première séance de méditation !
J'ai immortalisé ma première séance de méditation !
Dessin automatique pendant que j'étais au téléphone…
Dessin automatique pendant que j'étais au téléphone…
Expérimentation à base d'aquarelle et de papier à imprimante
Expérimentation à base d'aquarelle et de papier à imprimante
Quartz
Self doubt is toxic

Ah et j’ai acheté LE pinceau de mes rêves, le 803 de Raphaël en tailles 1 et 3/0 pour l’instant, recommandés par Marie sur son blog (qui est méga cool, au risque de me répéter) :

LE pinceau !

Pensée du mois

Je termine ce billet avec une grosse pensée pour mon enfant intérieur ! J’ai retrouvé ces dessins que j’avais faits quand j’avais sept ans, par là, et je trouve ça cool de voir que je continue à honorer les élans de créativité de mon enfance :

Dessins de quand j'étais enfant
J'aimais déjà bien le violet !

N’hésitez pas à partager avec moi vos créations du mois ! :)

Marie

Déjà 4 commentaires

  1. Géniaaaaal tous ces dessins !!! Merci pour tes dédicaces vers mon blog je suis contente si tu as un super pinceau et tes tests avec le masking fluid sont TOP ! J’adore les messages ;)
    Bref ça m’a mise en joie cet article ! que de tests :) ! A bientôt ! Marie

    Répondre

    1. La créativité est contagieuse ! Merci encore pour les conseils que tu partages sur ton blog, ça m’inspire toujours beaucoup !

      Répondre

  2. Oh ! le drawing gum en stylo, sérieux ? On est d’accord c’est le truc qui pue avec lequel on dessinait au coton tige en maternelle ? Ça pue toujours autant ? XD C’est rigolo, je me souviens pas du tout de ce que ca sentait, mais j’adorerais ressentir ce truc immonde !

    Sinon… où sont passées mes aquarelles ?! ^^

    Répondre

    1. Bah ils ont dû améliorer la formule car honnêtement je ne trouve pas que ça sente si mauvais que ça !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Billets adjacents