Le gros cafard s’estompant peu à peu, je rempile pour la deuxième semaine de ce mini défi photo.

Au quotidien, je continue à être à l’affût de jolies choses, à renouveler la vision que j’ai de celles auxquelles je suis habituée, à aller de l’avant en essayant de me débarrasser de mes idées reçues (pas toujours facile).

Carnet arlequin

Cette semaine, j’ai envoyé plein de lettres à droite à gauche. C’est un de mes passe-temps préférés ! Non seulement le fait d’écrire, mais de choisir la carte parfaite, de la décorer, de calligraphier l’enveloppe, d’utiliser stickers, tampons et encriers, d’envoyer des souvenirs, des photos, mes amitiés…

Parfois dans ma boîte aux lettres, je trouve des surprises en retour, comme ce magnifique carnet que Sucre d’Orge m’a ramené de Berlin. Quelle délicieuse créature !

Amour

Le lendemain, comme par hasard, je suis tombée sur ce graffiti amoureux et hypnotique à Rennes, place Sainte-Anne. J’ai bien aimé cette synchronicité ! Le même jour, je trouvais de jolies cartes à motif arlequin, que j’envoyais pour souhaiter la bonne année.

Les anneaux de Buren à Nantes

Promenade à Nantes du côté des anneaux de Buren, sur le quai des Antilles. La nuit, ils s’allument de couleurs différentes.

Velvet

Un graffiti nantais, sur lequel je suis tombée en revenant d’une pause déjeuner. Il est immense ! Quel talent il doit falloir pour concevoir et réaliser une œuvre pareille

Charlie
Liberté atteinte

J’ai galéré pour trouver le numéro 1178 de Charlie Hebdo. J’ai fini par le commander sur Internet, et j’en ai profité pour m’abonner à Charlie pendant trois mois.

À la maison

Shera est un vrai pot de colle depuis quelques semaines. C’est sans doute dû au fait qu’on l’ait laissée plusieurs jours toute seule à Noël… Première fois que « Fifille » restait toute seule longtemps dans notre nouveau chez-nous.

Gros câlin

Je suis donc très régulièrement mise à contribution pour distribuer câlins et caresses. Pas que ça me dérange, hein, loin de là ! La petite bête est d’ailleurs blottie contre moi, toute ronronnante, au moment où j’écris ces lignes.

Bon dimanche à tous, et à très vite pour d’autres billets ! J’en ai quelques-uns en stock que j’ai hâte de publier.

Marie

Billets adjacents