Home sweet home ♥︎

Alors que mon chat piloute son plaid tout ce qu’il peut, et que ma tasse de thé chai infuse pépère, je m’octroie cette petite « pause blogging » pour partager avec vous quelques photos prises cette semaine.

L'Amazonie ? Non, Nantes !

Je dois avouer que j’ai déjà été plus inspirée, niveau photo : cette moisson hebdomadaire manque d’harmonie, les couleurs jurent un peu, et je m’aperçois que j’aurais pu – ou dû – mieux utiliser les filtres que j’ai appliqués sur mes photos.

J’ai fait du tri, car ça ne sert à rien de publier ce qui est dispensable. C’est ça qui est embêtant dans l’idée d’un « défi photo » : publier pour publier, bof.

Cela étant dit, même si une photo n’est pas la photo de l’année, je préfère ne pas tergiverser 107 ans et la publier quand même. C’est en pratiquant qu’on s’améliore, pas vrai ? Alors zou, fi des complexes.

Gemischt parisien

Mardi, j’étais à Paris pour la journée. Sans surprise, la capitale ne manque pas du tout, même si je me suis surprise à aborder de façon relativement calme les transports en commun et le stress qui m’a sauté au visage dès que je suis descendue du train.

Ma vérité est désormais ailleurs. Quelle joie de rentrer à Rennes le soir !

Des cadeaux merveilleux

Je le dis souvent, mais c’est pas grave, je le redis : j’aime les Internets d’amour ! ♥︎

Quelle chance nous avons de pouvoir transcender le temps et l’espace et de nous connecter les uns aux autres (presque) sans entrave.

Depuis que je publie sur le web (1999, par là), j’ai eu la chance de rencontrer des personnes absolument extraordinaires. Qu’il s’agisse de lointaines connaissances dont je recroise la route de temps en temps, de muses intouchables mais omniprésentes, de fées aussi discrètes qu’elles sont bienveillantes, de coups de cœur professionnels ou bien d’ami·e·s-pour-la-vie, mon petit monde est rempli de ces personnes-là.

Aujourd’hui, je m’incline devant Eliness et devant Marie, deux belles personnes qui ont réussi à illuminer ma fin de semaine d’une lumière à nulle autre pareille.

Marie

6 commentaires

  1. Ton emploi du terme Gemischt vient de me tirer un grand sourire ! D’où tires-tu tes sources alsaciennes (ou allemandes) ?

    Internet est un monde merveilleux, et je suis honorée que nos chemins s’y soient croisés ;)

    1. Ton emploi du terme Gemischt vient de me tirer un grand sourire ! D’où tires-tu tes sources alsaciennes (ou allemandes) ?

      Je suis née à Strasbourg, et j’y ai vécu 14 ans ! :)

      Internet est un monde merveilleux, et je suis honorée que nos chemins s’y soient croisés ;)

      ♥︎

      1. Hop la, les grands esprits se rencontrent, on a la même origine ;)

        1. Haut-Rhin ou Bas-Rhin ? (Attention, question piège ! lol)

  2. Bas-Rhin ! J’ai vécu 10 ans dans la banlieue de Strasbourg, puis 10 ans en plein Ploucland, dans le Kochersberg. Une Alsacienne pure souche, j’ai fait toutes mes études à Stras et j’ai émigré dans ch’Nord il y a 5 ans de ça.
    La région te manque-t-elle, ou as-tu pu t’en détacher assez facilement ?

    1. Non ça ne me manque pas du tout ! À part les authentiques tartes flambées, bien sûr. :)

Les commentaires sur ce billet sont désormais fermés, mais vous pouvez toujours m’envoyer un email si vous souhaitez me dire quelque chose !

Billets adjacents