Ce mois-ci, c’est double dose de liens !

Hé oui, je ne publierai pas de « favoris du mois » à la fin du mois d’août, pour cause de vacances et d’aller-voir-ailleurs-si-j’y-suis. La prochaine liste verra donc le jour en septembre, c’est pourquoi la liste d’aujourd’hui est particulièrement longue (et savoureuse).

Cela fait plusieurs semaines que je n’ai rien publié sur l’astre pourpre. Et quand je publie quelque chose, en gros ce sont des listes de liens. Plusieurs raisons à cela : ça m’amuse, vous aimez ça, et c’est facile à faire.

Les autres sujets dont j’aimerais vous parler me demandent du temps d’écriture, de traitement photo – et ce temps-là, je le consacre à autre chose en ce moment. Idem pour les gribouillis et les choses fabriquées avec mes petites mimines, j’ai pas trop la tête à ça. Je continue d’ailleurs à me demander comment concilier vie professionnelle et créativité.

Le point positif, c’est que la cure de désintoxication à Internet commencée l’été dernier a porté ses fruits. Même en ayant repris le boulot et en passant à nouveau mes journées sur mon ordinateur, je réussis à conserver une relation plutôt saine et distanciée vis-à-vis du net. Un peu comme si j’arrivais enfin à en tirer le positif tout en laissant de côté le reste. La tempête semble déjà loin.

Je compte quand même publier, à la rentrée, quelques billets touffus. Peut-être y sera-t-il question des curiosités à gogo que je vais bientôt découvrir à Londres ; peut-être achèverai-je enfin ma série de billets sur Édimbourg ; peut-être partagerai-je avec vous un projet DIY impliquant une tonne de paillettes. Dans les tuyaux se trouvent également une blinde de coups de cœur télévisuels et musicaux dont j’ai envie de vous parler depuis des mois.

Et s’il y a des sujets en particulier dont j’avais dit que je parlerais, dont je n’ai jamais parlé, mais qui vous intéressent, n’hésitez pas à m’en toucher deux mots.

Je vous laisse avec le nouveau clip de Myrkur, qui donnera quelques concerts en France à la rentrée (notamment à Rennes \m/). Son nouvel album, Mareridt, va être un chef d’œuvre, je vous le garantis !

Revue de web

Architecture : à la découverte de l’étonnante chapelle Notre-Dame-du-Haut, à Ronchamp, conçue dans les années 50 par Le Corbusier.

Solitude : partir en voyage en solo, ne serait-ce que 48 heures, est-ce quelque chose que vous pourriez envisager ? (Article en anglais, via Yasmine.)

Coming out : entre introspection et mise à nu, Mélanie partage son expérience sur le fait de vivre sans étiquette sexuelle. Il est là, l’intérêt de l’étiquette.(…) C’est savoir qu’il y en a d’autres comme nous. Savoir que ce n’est pas un problème, et qu’on n’a pas à s’en vouloir de ne pas réussir à le résoudre ; c’est une identité connue. Vivre sans étiquette, c’est n’avoir aucune existence aux yeux du monde, parce que les autres ne savent pas. C’est rencontrer l’incrédulité et devoir passer dix minutes pour répondre à une question aussi simple que celle de votre orientation sexuelle, encore et encore.

Sculpturale : cette photo de Natalie Shau = ♥.

Botanique : Anna Atkins est considérée comme la première femme photographe. Ses superbes « photogrammes » ont été injustement sous-estimés pendant plus d’un siècle. (Via Stella).

Concert : si, comme moi, vous avez loupé la tournée « I can spin a rainbow » d’Amanda Palmer avec Edward Ka-Spel, réjouissez-vous, car le concert de Londres a été filmé. Si vous n’aimez pas les vidéos, l’audio est également disponible. Llune et Stella m’ont toutes les deux dit que le concert à Paris était génial ! Bonus : la version acoustique, piano seulement, de Theatre Is Evil : Piano Is Evil.

Le poids des mots : #LesMotsTuent : et si les journalistes arrêtaient d’être des serial killers ? Lorsque les médias relatent les crimes commis contre les femmes, ils laissent trop souvent entendre que la victime serait indirectement responsable de ce qui lui arrive. Sur le même sujet, ne manquez pas le Tumblr de Sophie Gourion, Les mots tuent.

Nectars : si vous aimez boire du vin, que le féminisme et la photo vous intéressent, vous devriez jeter un œil au blog de Lucie Inland.

Réflexion : du besoin de disparaître de soi. Entretien avec le sociologue David Le Breton, qui explique à quel point le besoin de nous effacer devient urgent et vital.

Muses vintage : l’histoire des compositrices à travers des siècles : de l’Antiquité à la Renaissance, à lire chez France Musique.

Muses électro : ces femmes ont été les pionnières de la musique électronique.

Bizarre : les visages des voix françaises des Simpsons.

Féminin sacré : j’ai découvert Karyn Crisis via Haute Macabre. Elle est medium, peintre, musicienne, chercheuse… Un sacré univers, et des visuels saisissants.

Blog : toujours aussi fan des divagations de Bloody Lucy.

Psychologie : pourquoi souffrons-nous tant lorsque nous sommes rejeté·e·s ? (Article en anglais.)

Violet : une chouette petite bande-dessinée de Dwam à propos de l’identité queer.

Eulogie : Jack Parker rend hommage à Chester Bennington, feu le chanteur de Linkin Park. Ça parle d’adolescence, de douleur et de canyon dans les tripes, et ça fait du bien.

Prendre l’air : Aline partage sa wishlist de voyages, je trouve l’idée très chouette !

Des étoiles plein les yeux : un superbe portefeuille interstellaire brodé, sur lequel j’ai longtemps bavé en silence avant de voir que quelqu’un l’avait enfin acheté. T_T

Eye candy : des gâteaux véganes à croquer !

Sociologie : la relation sanglante que l’homme entretient avec les animaux est un problème métaphysique plutôt que nutritionnel. Un article de plus pour alimenter ma réflexion sur le véganisme.

Sorcières : la troisième partie de l’article Witches, Sluts, Feminists: The Occult History of Witch Feminism. J’avais partagé les première et deuxième parties le mois dernier.

Blogging : parfois on a des a prioris sur certains blogs, et parfois on est agréablement surpris. Ça a été mon cas quand j’ai lu le billet Ma liberté de blogueuse de Natacha Birds.

Mode éthique : 10 marques de chaussures sans cuir et véganes.

Rennes : youpi, une nouvelle librairie ouvre ses portes ! Elle s’appelle La Nuit des Temps, est située Quai Émile Zola et est tenue par deux meufs.

Santé : attention, dormir avec une coupe menstruelle augmente les risques de choc toxique.

DIY : Louise a créé son propre fanzine, Lost and Found. La version papier est hélas épuisée, mais le PDF (gratuit) sera bientôt mis en ligne. J’avoue que c’est le genre de petit projet super cool qui me donne des idées ! Pas vous ?

Éducation : comment élever son fils pour qu’il ne devienne pas sexiste ? Adaptation en français de l’article en anglais How to raise a feminist son.

Diététique : un petit-déj’ IG bas en version sucrée, c’est possible ? Oui ! De toute façon, avec les recettes de Marie Chioca, vous ne pouvez pas vous tromper.

Poésie glaçante : une promenade photo sépulcrale à travers Aokigahara, la « forêt du suicide » des Japonais. (J’avais consacré un article à cette forêt particulière sur l’ancienne version de La Lune Mauve.) (Via Michèle.)

Taphophilie : somptueuse promenade photographique au cimetière de Montjuïc, à Barcelone.

Droit des femmes : petit historique de la législation de l’avortement en France, des aiguilles à tricoter à la loi sur l’IVG défendue par Simone Veil.

Hommage : au fait, comment dire « Simone Veil » en langue des signes ?

Gratte-papier : Lullaby nous livre ses conseils d’écriture, même lorsque l’inspiration nous fait défaut.

Psychophobie : une séquence de Fort Boyard émeut les associations de malades mentaux.

Poésie : les plus belles photos de la Bretagne depuis l’espace prises par Thomas Pesquet.

Coup de vieux : une analyse sociologique et émouvante de lettres de fan envoyées à Hélène, dans les années 90. (Via Juliette.)

Dermographie : je découvre le studio de tatouage privé Eaux Sombres, mené par l’illustratrice Sophie de la Villefromoit, situé pas loin de Brest. Ça doit être chouette, de se faire tatouer près de la mer…

Cœur : qu’écrire dans une carte de condoléances ? (Article en anglais.)

Urbanisme : comment lutter efficacement contre le harcèlement de rue ? Entretien passionnant avec la géographe Édith Maruéjouls, spécialiste des questions du genre et de l’espace public.

Livres : Violette and Co est la seule librairie lesbienne de Paris.

Alerte canicule : les 10 plus belles plages à moins de 1 h 30 de voiture de Rennes.

Delirium : en parlant de canicule, j’ai beaucoup ri en lisant canicule et pâtée pour chien, le nouveau billet de Klaire fait grrr. En résumé : quel est le lien entre la CANicule et le CANigou ? Je vous laisse découvrir ! :-D

Toriii : la pochette du prochain album de Tori Amos, Native Invader, vient d’être dévoilée. J’adore cette photo (prise par Paulina Otylie Surys), aux vibrations dark seventies. Sortie prévue le 8 septembre prochain ! Le premier single, Cloud Riders, est déjà disponible.

Love life : petit guide de survie pour l’amitiés entre exs.

Collectionnite : des conseils pour acheter ses vinyles sur eBay. (Via Anaon.)

WTF : ça sent l’urine dans cette salle d’attente ! Une petite BD de Cha.

Breizh : que faire en Bretagne ? Marion partage sa bucket list bretonne (dont je n’ai pas fait le dixième…).

Disparition : Pierre Henry, mort d’un messie du temps présent. Retour sur la créativité d’une des figures de proue de la musique concrète.

Blogging : Messalyn cherche des solutions pour raviver la flamme des échanges sur son blog.

Handicap : ces femmes autistes qui s’ignorent.

Internet fatigue : une excellente conférence TED à propos des humiliations publiques sur Twitter (en anglais, mais il y a des sous-titres en français).

Flashback : une photo en couleurs de Marie Curie, colorisée par l’artiste Marina Amaral. Marie Curie a été la première femme à gagner un prix Nobel, la première personne et la seule femme à le gagner deux fois, et la seule personne à gagner un prix Nobel dans deux disciplines scientifiques différentes.

Muses : un couple victorien genderfuck.

Vexillologie : les véganes ont désormais leur propre drapeau.

Ce monde est fou : accusée par des complotistes, la NASA obligée de nier qu’il y ait des enfants-esclaves sur Mars. (Via Lucie.)

Speaking of which : de superbes photos prises sur la planète Mars par des robots.

Appétissant : une recette de tarte tatin aux légumes râpés végane et sans gluten, précédée d’une introduction à l’impressionnisme. (Via Pauline.)

Bien-être : comment choisir sa tenue de yoga ? (Via Pauline aussi.)

Bien faire et laisser braire : l’art subtil de n’en avoir rien à foutre (en anglais). If we could only give a few less fucks, or a few more consciously-directed fucks, then life would feel pretty fucking easy.

Toutes belles : maigrir pour son mariage, pour quoi faire ? De jolis portraits de mariées aux morphologies plantureuses.

Le mur du son : un billet simple et complet pour comprendre la Loudness War, la raison pour laquelle les disques remasterisés, c’est de la merde.

Art : si vous aimez l’histoire de l’art, vous aimerez les montages photo de Alexey Kondakov. (Article en anglais, mais y’a des photos ! Via Nubby.)

La secte des adorateurs de mauve a encore frappé : 10 manières dont la couleur pourpre électrifie les illustrations, du mauve au violet.

Nantes : si vous passez par là, ne manquez pas l’exposition consacrée à H. R. Giger au Lieu Unique, jusqu’au 27 août.

Dossier : le metal est-il une musique raciste ? Un article de fond sur les personnes racisées dans le milieu metal.

Like an animal : Nine Inch Nails vient de sortir un nouveau single, Less Than, en attendant la sortie de l’EP Add Violence le 21 juillet.

Londres : promenade photo dans le beau cimetière de Tower Hamlets Cemetery Park.

Découverte : expat’ au Québec pendant quelques mois, Meor réfléchit tout haut à ce qu’implique un retour en France. La suite, Pacific Tears, m’a touchée.

Transidentité : Sélène fait le bilan de deux ans de traitement hormonal, entre changements physiques et réactions de l’entourage.

Avis aux bonnes âmes : une bibliothèque de Chicago a besoin d’un coup de main pour traduire ses manuscrits de sorcellerie.

Aberration : qui étaient les Klanswomen, les femmes du Women Ku Klux Klan ?

Enfin ! Le treizième Docteur de Doctor Who est une femme.

Bonne analyse : Les selfies (nus) des femmes ne sont ni un « délit de narcissisme » ni de la soumission. (En) tant que féministes, il est important de respecter et de reconnaître la validité de démarches qui ne nous correspondent pas. Sans jugement ni hiérarchie.

Anatomie : tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur le clitoris sans jamais avoir osé le demander (site SWF). (Via Diane.)

Saines lectures : des tonnes d’articles et de publications féministes sont disponibles intégralement et gratuitement sur Infokiosques. Par exemple : S’armer jusqu’aux lèvres, un petit manuel d’autodéfense gynécologique à mettre entre toutes les mains !

L’instant gratitude

  • Me faire plein de petits cadeaux pour fêter mon nouveau boulot
  • 13 degrés un 1er juillet
  • La confiture de cassis
  • Forever and beyond : les gaufres véganes de la Brasserie 2e Art, à Paris
  • Avoir le choix
  • Être agréablement surprise par un évènement où j’allais un peu à reculons
  • Recevoir une belle carte signée de la part de Amanda Palmer
  • Avoir enfin terminé de déménager mes sites vers mon nouvel hébergeur
  • Les abricots bien mûrs
  • Les vide-greniers en bord de mer
  • Aller se baigner ensuite
  • Les overnight oats véganes (je testerais bien la variante au quinoa)
  • Ne plus prendre les choses aussi personnellement qu’avant
  • Nos séries du moment : The Loch (qui se passe près du Loch Ness), Spring Tide, Midnattsol, Prime Suspect 1973, et, évidemment, le retour de Game of Thrones
  • Vaiana de Disney (et ses chansons !)
  • Continuer à recevoir de jolies cartes postales via Postcrossing
  • Cuisiner végétalien de plus en plus souvent
  • Me sentir soutenue
  • Retourner à Lyon en octobre
  • Mon nouveau métier
  • Le voyage à Londres qui approche
  • Ne me sentir obligée de rien
  • La musique
  • Changer de coiffeur
  • Prendre un abonnement cinéma
  • Avoir publié un nouveau billet sur mon blog pro, le premier depuis un an !

Portez-vous bien, bon été, et à bientôt ! :-)

k

Déjà 30 commentaires

  1. Moi qui suis arrivée un peu plus tôt au boulot pour profiter de la fraîcheur et du calme, me voilà avec mille onglets ouverts ! >< (mais t'as raison, j'adore ça !)

    En vrac :
    – le texte sur l'intérêt des étiquettes est beau passionnant et me parle beaucoup (je me suis longtemps pris la tête sur le fait de rentrer ou non dans une case, de repousser autant que je pouvais certaines étiquettes… avant de comprendre pourquoi c'était parfois important de poser des mots sur qui on est / qui on a envie d'être / comment on a envie d'être perçue. Bref, très belle lecture de mon matin, d'autant plus quand j'ai lu le nom de Mélanie Fazi (j'aime beaucoup ces bouquins !)

    – en parlant de cases et d'étiquettes, je suis surprise de trouver un chouette dessin de Dwam dans ta liste de liens parce que je l'ai découverte la semaine dernière via SilverBD (tu sais que j'adooore ces coïncidences ^^)

    – le billet de Natacha Birds est vraiment sympa à lire

    – j'ai pensé à toi en apprenant l'ouverture de la librairie la Nuit des Temps ! :) ça a l'air carrément chouette comme endroit, peut-être que tu nous en parlera bientôt ?

    – l'article sur l'éducation des garçons est vachement intéressant (et un peu flippant sur l'influence de la société sur les gamins)

    – j'accueille avec bienveillance les conseils d'écriture de Lullastories, j'ai d'ailleurs testé des méthodes ce weekend pour me forcer un peu à écrire quand l'envie est là mais pas l'inspiration

    – j'ai envie de lire et de mettre à côté toute la bucket list sur la Bretagne, mais pour nos prochaines vacances, je tente le "lâcher-prise" et la "non-préparation", pour essayer d'accueillir le hasard et les imprévus (je suis tellement nulle à ça, ça sera un vrai travail sur moi ^^)

    Allez, je file lire le reste au fil de l'eau !

    PS : "Je continue d’ailleurs à me demander comment concilier vie professionnelle et créativité", ces réflexions-là m'intéresseraient pas mal :) et je pense d'ailleurs que je vais tenter le PostCrossing un de ces jours pour ajouter un peu de créativité dans mon quotidien !

    PS 2 : Je note dans un coin les séries dont tu parles, j'en connais aucune !
    La série qu'on a bien aimé dernièrement, c'est "The Handmaid's Tale", glaçant, terrible mais assez fascinant…

    Bonnes vacances Marie ! :)

    Répondre

    1. Coucou Hélène ! Wouahou, ça me fait super plaisir que tu aies pris le temps de m’écrire tout ça. Merci !

      Moi qui suis arrivée un peu plus tôt au boulot pour profiter de la fraîcheur et du calme, me voilà avec mille onglets ouverts ! >< (mais t'as raison, j'adore ça !)

      Ahah, j’espère que je n’ai pas sapé ta volonté de travailler de bon matin… *gloups*

      – le texte sur l’intérêt des étiquettes est beau passionnant et me parle beaucoup (je me suis longtemps pris la tête sur le fait de rentrer ou non dans une case, de repousser autant que je pouvais certaines étiquettes… avant de comprendre pourquoi c’était parfois important de poser des mots sur qui on est / qui on a envie d’être / comment on a envie d’être perçue. Bref, très belle lecture de mon matin, d’autant plus quand j’ai lu le nom de Mélanie Fazi (j’aime beaucoup ces bouquins !)

      Je suis contente que cela te parle. Quand je l’ai lu, ça m’a fait un effet bœuf. Je n’ai jamais rien lu de tel. Et, oui, la plume de Mélanie est incomparable ! ♥︎

      – en parlant de cases et d’étiquettes, je suis surprise de trouver un chouette dessin de Dwam dans ta liste de liens parce que je l’ai découverte la semaine dernière via SilverBD (tu sais que j’adooore ces coïncidences ^^)

      Ah oui c’est rigolo ! Perso cela fait des années que j’ai découvert Dwam, grâce à son blog perso Plants de Patates. D’ailleurs ça doit être grâce à ses billets que mon éveil aux problématiques LGBT+ a commencé. Moi pour le coup, c’est le boulot de Silver que je ne connais pas très bien (je le suis sur Twitter depuis quelques mois mais c’est tout) et sur lequel il faudrait que je me penche.

      – j’ai pensé à toi en apprenant l’ouverture de la librairie la Nuit des Temps ! :) ça a l’air carrément chouette comme endroit, peut-être que tu nous en parlera bientôt ?

      Oui c’est une bonne idée ! Depuis que je me suis installée à Rennes, j’ai pour projet de faire un city guide de la ville, mais je suis souvent découragée quand je vois d’autres billets de ce genre sur d’autres blogs. Je me demande ce que je pourrais apporter comme info inédite. Pour la librairie La Nuit des Temps, je vais essayer d’y faire un tour bientôt pour tâter l’ambiance, et si ça me plaît j’en parlerai peut-être (condition sine qua non : pouvoir prendre une ou deux photos de l’intérieur : en général les commerçants acceptent si c’est demandé gentiment).

      – j’accueille avec bienveillance les conseils d’écriture de Lullastories, j’ai d’ailleurs testé des méthodes ce weekend pour me forcer un peu à écrire quand l’envie est là mais pas l’inspiration

      Alors, ça a donné quoi ? Plutôt encourageant ?

      – j’ai envie de lire et de mettre à côté toute la bucket list sur la Bretagne, mais pour nos prochaines vacances, je tente le « lâcher-prise » et la « non-préparation », pour essayer d’accueillir le hasard et les imprévus (je suis tellement nulle à ça, ça sera un vrai travail sur moi ^^)

      Ahlala comme je te comprends, je suis pareil ! J’ai horreur des imprévus. Je suis une control freak au dernier degré quand je voyage. Quand je relis mes fiches quotidiennes pour Londres (un jour = une fiche), je me fais un peu flipper… ahah !

      PS : « Je continue d’ailleurs à me demander comment concilier vie professionnelle et créativité », ces réflexions-là m’intéresseraient pas mal :)

      C’est noté ! Mais pour le moment je n’ai pas de recette magique à partager, ni rien de très positif…

      et je pense d’ailleurs que je vais tenter le PostCrossing un de ces jours pour ajouter un peu de créativité dans mon quotidien !

      Ah ça m’intéresserait beaucoup d’en parler si tu t’y mets ! Là pour le coup j’ai prévu d’en faire un billet, je m’étais dit peut-être à la rentrée pour « fêter » six mois de Postcrossing et faire un petit bilan. En tout cas c’est une activité que j’adore, c’est très sympa !

      PS 2 : Je note dans un coin les séries dont tu parles, j’en connais aucune !
      La série qu’on a bien aimé dernièrement, c’est « The Handmaid’s Tale », glaçant, terrible mais assez fascinant…

      Je l’ai bien aimée aussi, même si je trouve que c’est très (trop) lent. Moi j’aurais voulu qu’elle soit déjà dans la révolte et la résistance et tout… Mais bon, vivement la saison deux, en espérant que ça avance ! :-p

      Répondre

      1. A propos de l’écriture,

        Alors, ça a donné quoi ? Plutôt encourageant ?

        J’ai réutilisé une méthode du Nanowrimo, je m’impose un créneau (15 – 30 min) où je me « force » à écrire, sans penser à la qualité, aux tournures, aux gens qui vont lire, à l’originalité ou non de mon truc… et quand j’ai une bonne tartine, je reprends mes formulation, j’arrange mes idées, et ma foi… ça marche vu que mon brouillon sur la suite de l’Ecosse est en cours de peaufinage.

        Pour la préparation des voyages, j’adore faire ça ! et j’aime bien que ce soit carré ! ^^ mais ça fait plusieurs fois que ma moitié me fait remarquer que je réagis super mal quand ça se passe pas « comme je veux », ce que je conteste en toute mauvaise foi.
        Donc là, on projette de partir en Bretagne sans aucun plan, au jour le jour (et je me fais violence pour ne rien prévoir, mais je sais pas si je vais y arriver jusqu’au bout ><)
        Affaire à suivre…

        Pour le PostCrossing, je viens de m'inscrire, en fait c'était l'aspect "cartes faites maison" qui m'intéressaient, mais je vois que certains demandent des thématiques précises ou font des collections de cartes particulières… en général tu cherches de vieilles cartes ou tu les fais toi-même ? ou ça dépend ? ;)

        Répondre

        1. J’ai réutilisé une méthode du Nanowrimo, je m’impose un créneau (15 – 30 min) où je me « force » à écrire, sans penser à la qualité, aux tournures, aux gens qui vont lire, à l’originalité ou non de mon truc… et quand j’ai une bonne tartine, je reprends mes formulation, j’arrange mes idées, et ma foi… ça marche vu que mon brouillon sur la suite de l’Ecosse est en cours de peaufinage.

          C’est clair que tu carbures niveau billets de blog en ce moment, ça fait plaisir à voir et à lire ! Est-ce que ce regain bloguesque est dû à tes créneaux d’écriture « forcée » tu penses ?

          Donc là, on projette de partir en Bretagne sans aucun plan, au jour le jour (et je me fais violence pour ne rien prévoir, mais je sais pas si je vais y arriver jusqu’au bout >< ) Affaire à suivre…

          Intéressant ! Cela me semblerait totalement inconcevable pour ma part, ohlala. En tout cas si tu passes par Rennes et que tu as envie de papoter, n’hésite pas à me faire signe. :)

          Pour le PostCrossing, je viens de m’inscrire, en fait c’était l’aspect « cartes faites maison » qui m’intéressaient, mais je vois que certains demandent des thématiques précises ou font des collections de cartes particulières… en général tu cherches de vieilles cartes ou tu les fais toi-même ? ou ça dépend ? ;)

          Hihi « ça dépend » (sinon c’est pas drôle). J’ai un stock monumental de cartes, et c’est encore pire depuis que je fais du postcrossing : j’en achète beaucoup dès que j’en trouve des chouettes, soit en boutiques diverses, soit en vide-grenier. Je n’ai pas encore fait de cartes DIY, pour la bonne et simple raison que la plupart des gens à qui j’ai envoyé des cartes mentionnaient très précisément sur leurs profils qu’ils ne voulaient pas de cartes fabriquées maison :(

          Du coup si toi, sur ton profil, tu dis que c’est ce qui t’intéresse le plus, ça sera très original et plus que bienvenu ! Quand je demande une nouvelle adresse, je me rue sur le profil de la personne pour voir un peu ses goûts, et je suis toujours… terrifiée ? déçue ? accablée ? quand je vois qu’il s’agit encore une fois de quelqu’un qui veut des cartes touristiques basiques. Je crois que je préfère les souhaits totalement improbables que je prends comme un défi personnel, par exemple quand un correspondant lituanien réclamait des cartes avec… Louis de Funès.

          Répondre

          1. Est-ce que ce regain bloguesque est dû à tes créneaux d’écriture « forcée » tu penses ?

            Je ne me « force » pas écrire pour tous mes billets (sinon j’arrêterai de bloguer tout simplement), mais pour l’Ecosse par exemple, je n’étais pas inspirée, et en me forçant un peu ça a débloqué une sorte d’auto-censure que je m’étais fixée j’ai l’impression…
            Pour le reste, le plaisir est de retour, mais curieusement je dessine et peins moins… je me rends de plus en plus compte que je fonctionne par phases créatives, donc on verra jusqu’à quand l’écriture m’inspire ^^

            Je n’ai pas encore fait de cartes DIY, pour la bonne et simple raison que la plupart des gens à qui j’ai envoyé des cartes mentionnaient très précisément sur leurs profils qu’ils ne voulaient pas de cartes fabriquées maison :(

            Ok, je vois bien, du coup c’est peut-être pas le concept qui me conviendrait pour stimuler ma créativité… Je vais y réfléchir ;)

          2. C’est marrant parce que ce matin j’ai justement envoyé une carte à une nana qui disait vouloir absolument des cartes DIY ! Comme quoi ! :-D

            Pour le reste, le plaisir est de retour, mais curieusement je dessine et peins moins… je me rends de plus en plus compte que je fonctionne par phases créatives, donc on verra jusqu’à quand l’écriture m’inspire ^^

            Hihi, je me reconnais tellement dans ce petit passage. Je trouve ça cool, du moment qu’on est inspirées ! Le pire serait de ne rien créer du tout.

  2. Merci pour toutes ces références. Très intéressant tout ça. 💜🤗

    Répondre

  3. Une publication mensuelle c’est parfait pour ce genre d’articles, un mois c’est le temps qu’il me faut pour venir à bout de cette liste de liens. :-)

    Je bouillonne quand je vois un article de journal commencer par « Drame conjugal/familial » ou encore « elle l’énerve, il la jette de la voiture en marche », alors ce lien sur les mots qui tuent est plus qu’important. Je ne sais pas si tu avais lu l’article de Titiou Lecoq sur le même sujet ?

    Je suis SI contente du choix du nouveau Docteur !! J’ai beaucoup aimé Jodie Whittaker dans Broadchurch et, même si j’ai arrêté Doctor Who il y a quelques saisons, j’ai bien envie de reprendre à la saison prochaine rien que pour ce choix de casting. En espérant que l’écriture, dirigée par Chris Chibnall, suive (j’ai un très mauvais souvenir de la période Moffat de la série…).

    Très belle découverte que le blog de Meor, j’aime beaucoup sa plume et ses réflexions autour d’une problématique qui pourrait un jour me concerner…

    Quant aux autres liens, j’ai désormais bien trop d’onglets ouverts sur mon navigateur. :p

    Merci pour le lien vers mon article sur Beachy Head ! Tu as décidé d’aller faire un tour sur la côte pendant tes vacances alors ?

    Bonnes déambulations londoniennes en tout cas ! <3

    Répondre

    1. Coucou Charlie ! Cela me fait plaisir de te lire (comme toujours).

      Une publication mensuelle c’est parfait pour ce genre d’articles, un mois c’est le temps qu’il me faut pour venir à bout de cette liste de liens. :-)

      Oui, faut dire qu’il y a la dose… ^^’

      Je bouillonne quand je vois un article de journal commencer par « Drame conjugal/familial » ou encore « elle l’énerve, il la jette de la voiture en marche », alors ce lien sur les mots qui tuent est plus qu’important. Je ne sais pas si tu avais lu l’article de Titiou Lecoq sur le même sujet ?

      Oui je l’ai lu, je l’ai même partagé ici même le mois dernier, car pour moi c’est une lecture indispensable. Pour moi il y a un avant et un après cet article. Cela m’a profondément bouleversée.

      Je suis SI contente du choix du nouveau Docteur !! J’ai beaucoup aimé Jodie Whittaker dans Broadchurch et, même si j’ai arrêté Doctor Who il y a quelques saisons, j’ai bien envie de reprendre à la saison prochaine rien que pour ce choix de casting. En espérant que l’écriture, dirigée par Chris Chibnall, suive (j’ai un très mauvais souvenir de la période Moffat de la série…).

      Je ne peux pas trop te donner mon avis sur Dr Who car je n’ai vu qu’une saison et demie et cela m’a laissée de marbre. Par contre, Broadchurch, j’ai adoré ! Les deux premières saisons étaient déjà excellentes, et la saison trois m’a énormément plu aussi !

      Merci pour le lien vers mon article sur Beachy Head ! Tu as décidé d’aller faire un tour sur la côte pendant tes vacances alors ?

      Ça ne sera pas pour cette fois car on a trop de choses à voir à Londres, mais c’est vraiment quelque chose que j’aimerais faire lors d’un prochain séjour anglais (peut-être en restant un peu plus longtemps ; là on va à Londres à peine six jours). Ton article m’a vraiment fait rêver !

      Bonnes déambulations londoniennes en tout cas ! <3

      Merci ! Je penserai à toi, forcément ! ^.^ Au fait, je te suis sur Twitter avec mon compte perso, ne sois pas surprise (et n’hésite pas à m’envoyer une demande si mes gazouillis t’intéressent).

      Répondre

      1. Pour l’article de Titiou Lecoq, je suis allée fouiller dans ta liste de liens du mois précédent et j’ai vu que tu l’avais partagé, mea culpa. :-)

        Je dois encore voir la 3e saison de Broadchuch, je pensais la regarder en direct ici lors de sa diffusion, mais les 4 à 5 coupures pubs pendant un seul épisode m’ont vite dissuadée. J’ai voulu attendre la diffusion complète de la saison avant de m’y remettre… Résultat, je ne l’ai toujours pas vue ! Mais j’ai retrouvé dans le premier épisode de la saison l’ambiance que j’ai tant aimé dans les deux premières, alors j’ai plutôt confiance.

        Six jours, ça va en effet vite filer ! C’est dommage, tu vas être obligée de revenir une autre fois pour aller explorer la côte. :p
        En parlant d’explorations, je suis retournée hier (comme assez souvent) chez MinaLima, je ne me lasserai jamais de cet endroit et je n’oublie pas que je l’ai découvert grâce à l’un de tes tweets !

        Je t’ai envoyé une demande twitter avec plaisir ! J’essaye de prendre du recul face à ce site, qui m’est assez chronophage et devient source d’anxiété et de désarroi bien plus souvent qu’il ne m’amuse ou est source de découverte, alors j’y poste beaucoup moins, mais je lis toujours de temps à autre ma timeline (que je vais bientôt réorganiser, je pense).

        Répondre

        1. Je dois encore voir la 3e saison de Broadchuch, je pensais la regarder en direct ici lors de sa diffusion, mais les 4 à 5 coupures pubs pendant un seul épisode m’ont vite dissuadée. J’ai voulu attendre la diffusion complète de la saison avant de m’y remettre… Résultat, je ne l’ai toujours pas vue ! Mais j’ai retrouvé dans le premier épisode de la saison l’ambiance que j’ai tant aimé dans les deux premières, alors j’ai plutôt confiance.

          J’avais un peu peur, étant donné que les saisons 3 sont soit excellentes, soit nulles H. Heureusement celle de Broadchurch tombe dans la première catégorie !

          Six jours, ça va en effet vite filer ! C’est dommage, tu vas être obligée de revenir une autre fois pour aller explorer la côte. :p

          Ahah oui, QUEL DOMMAGE ALORS ! ;-)

          En parlant d’explorations, je suis retournée hier (comme assez souvent) chez MinaLima, je ne me lasserai jamais de cet endroit et je n’oublie pas que je l’ai découvert grâce à l’un de tes tweets !

          Ah c’est chouette, ça me fait super plaisir de le savoir ! J’ai prévu d’y retourner aussi, vu qu’ils ont apparemment ajouté plein de trucs liés aux Animaux fantastiques. Et puis pour le plaisir des yeux, et pour prendre quelques photos, car j’ai appris que c’était autorisé (l’année dernière je n’avais pas osé).

          Je t’ai envoyé une demande twitter avec plaisir ! J’essaye de prendre du recul face à ce site, qui m’est assez chronophage et devient source d’anxiété et de désarroi bien plus souvent qu’il ne m’amuse ou est source de découverte, alors j’y poste beaucoup moins, mais je lis toujours de temps à autre ma timeline (que je vais bientôt réorganiser, je pense).

          Vu et répondu ! Je comprends totalement pour le côté chronophage et stressant de Twitter. J’ai moi-même fait beaucoup de tri, et me suis forcée à prendre du recul en m’y connectant beaucoup moins qu’avant. Globalement je me sens vraiment mieux par rapport à l’année dernière, où je me sentais surmenée par la charge mentale liée à Internet. Il se peut que j’écrive un billet à ce sujet d’ailleurs, peut-être sur mon blog pro – je verrai.

          Répondre

  4. Tu vas aller voir Myrkur sur scène ? Je suis extrême jalousie

    Répondre

  5. Ouiii les liens ! <3 Je vais commenter au fil de ma lecture je crois, sinon je n'en sortirai pas.

    "Partir en voyage en solo" m'a étonnée : y a vraiment des gens qui ne sont JAMAIS restés seul·e·s 24h?! Wow… Plongée dans un autre monde (ExtravertiLand, je suppose). Je pense que je m'attendais à trouver un article plus "voyager seule à l'étranger, pendant une période plus longue", ce que je n'ai jamais trop fait et qui, pour le coup, est quelque chose qui m'effraie un peu plus.

    "Les mots tuent" : je crois que je t'avais parlé de l'effort que je fais pour ne plus dire "elle s'est fait…" (violer, tuer, agresser), mais "elle a été…". Tout comme "elle s'est fait couper les cheveux" n'est pas la même chose que "on lui a coupé les cheveux" : l'un suppose une action volontaire, l'autre est une action subie, probablement contre son gré. C'est pas anodin.

    Répondre

    1. La suite ! (mais pas la fin)

      Que penses-tu du terme de « blancheur » utilisé dans l’article sur le besoin de disparaître ? Il me dérange un peu…

      Evidemment pas eu le temps d’écouter encore toutes les émissions sur les compositrices, mais je garde précieusement le lien sous le coude pour m’accompagner quand je dessine. Si tu tombes sur d’autres podcasts, trucs audio en tout genre… n’hésite pas ! J’en suis très demandeuse.

      C’est la première fois que je lis le blog de Natacha Birds, parce que je lis moins de blogs, surtout de blogs tout pastels et quand même pas mal axés shopping, me semble-t-il – et pour toutes ces raisons, je risque de ne pas en devenir une lectrice assidue, mais je ne peux que souscrire au propos, et à la façon de l’exprimer. J’ai parfois l’impression que, malheureusement, pour avoir un peu de succès (comme c’est son cas), on est obligé·e de choisir une seule facette à montrer (ou, disons, quelques facettes cohérentes), et d’invisibiliser le reste…

      Et c’est aussi la première fois que je lis Bloody Lucy, et pour le coup, par contre, je risque d’y retourner :-)

      Répondre

      1. Que penses-tu du terme de « blancheur » utilisé dans l’article sur le besoin de disparaître ? Il me dérange un peu…

        Ouais un peu aussi en effet. Je vois ce qu’il veut dire, « blancheur » ça me fait penser à de la vapeur d’eau. Peut-être que « transparence » aurait tout aussi bien fonctionné ?

        Evidemment pas eu le temps d’écouter encore toutes les émissions sur les compositrices, mais je garde précieusement le lien sous le coude pour m’accompagner quand je dessine. Si tu tombes sur d’autres podcasts, trucs audio en tout genre… n’hésite pas ! J’en suis très demandeuse.

        Ok, chouette, c’est bien noté ! Moi je n’ai pas encore franchi le pas, car autant écouter de la musique quand je bosse est une condition sine qua non (mais c’est vrai que ça dépend des styles de musique), autant écouter des gens parler alors que je suis en train de réfléchir pour rédiger des recos techniques, c’est impossible.

        Mais j’imagine bien qu’en dessinant ou en peignant, ça me gênerait moins. Sans doute pas la même zone du cerveau qui est à l’œuvre ?

        C’est la première fois que je lis le blog de Natacha Birds, parce que je lis moins de blogs, surtout de blogs tout pastels et quand même pas mal axés shopping, me semble-t-il – et pour toutes ces raisons, je risque de ne pas en devenir une lectrice assidue, mais je ne peux que souscrire au propos, et à la façon de l’exprimer. J’ai parfois l’impression que, malheureusement, pour avoir un peu de succès (comme c’est son cas), on est obligé·e de choisir une seule facette à montrer (ou, disons, quelques facettes cohérentes), et d’invisibiliser le reste…

        Je partage totalement ton impression et ta réflexion. Déjà sur le blog en lui-même : itou, pas ma tasse de thé, mais parfois j’essaie d’avoir la curiosité d’aller quand même lire tel ou tel billet, quand j’en entends parler dans une quelconque revue de web, si le titre m’évoque quelque chose. Et parfois, comme là, j’ai de bonnes surprises ! Dans le même genre, j’ai bien aimé ce billet récent de Garance Doré, alors que, là aussi, je ne suis pas du tout une lectrice assidue de son blog, auquel je ne suis même pas abonnée. D’ailleurs son billet est un peu sur le même thème : c’est peut-être un thème de rassemblement pour les blogueuses très exposées médiatiquement ?

        Et c’est aussi la première fois que je lis Bloody Lucy, et pour le coup, par contre, je risque d’y retourner :-)

        Cool ! \m/

        Répondre

    2. Je vais commenter au fil de ma lecture je crois, sinon je n’en sortirai pas.

      Très bonne idée ! :)

      « Partir en voyage en solo » m’a étonnée : y a vraiment des gens qui ne sont JAMAIS restés seul·e·s 24h?! Wow… Plongée dans un autre monde (ExtravertiLand, je suppose). Je pense que je m’attendais à trouver un article plus « voyager seule à l’étranger, pendant une période plus longue », ce que je n’ai jamais trop fait et qui, pour le coup, est quelque chose qui m’effraie un peu plus.

      Pareil ! Je crois que j’avais vu passer, il y a un bail, un article sur le sujet, que Nubby avait linké aussi… J’essaierai de le retrouver à l’occasion.

      Mais sinon, pour le fait de rester seul·e : tu sais que beaucoup de gens angoissent littéralement de ne voir personne pendant 24 heures. Même le fait d’aller au restaurant ou au ciné seul·e semble provoquer des vagues de stress étonnantes. Et quand je dis que je télétravaille, certain·e·s de mes confrères et consœurs me disent tout de suite à quel point ça ne leur conviendrait pas à eux, qu’ils ont besoin de voir des gens, etc. Ce que je comprends très bien, même si le réflexe de tout de suite plaquer ses propres envies sur la personne qui te parle d’un truc perso m’étonne toujours.

      « Les mots tuent » : je crois que je t’avais parlé de l’effort que je fais pour ne plus dire « elle s’est fait… » (violer, tuer, agresser), mais « elle a été… ». Tout comme « elle s’est fait couper les cheveux » n’est pas la même chose que « on lui a coupé les cheveux » : l’un suppose une action volontaire, l’autre est une action subie, probablement contre son gré. C’est pas anodin.

      Oui tu as raison, c’est un de ces nombreux réflexes verbaux à déconstruire.

      Répondre

  6. Aleks Crément

    2 août 2017

    Je reviens d’un week-end à Londres la semaine passée, je te droppe quelques « nouvelles » petites choses qui ont fort attiré mon oeil ou que j’ai adorées lors de ce dernier trip (même si je semble comprendre que tu as déjà un planning du feu de Dieu!)

    :)

    Répondre

    1. Oh là là je valide tellement le Sky Garden ! Une superbe vue et un endroit très original au coeur de la city. Et puis c’est pas loin de St-Dunstan-in-the-East, c’est l’occasion d’aller y refaire un tour. :)

      Répondre

      1. Oui il paraît ! J’en avais entendu parler sur Black&Wood. D’ailleurs je suis super contente, j’ai réussi à réserver des places en fin de journée (il paraît que c’est encore mieux). Je suis super méga impatiente ! ^.^\m/

        Répondre

    2. Coucou Aleks ! Ah, c’est si chouette de te lire ! :)

      Merci pour tes conseils londoniens, toujours appréciés. J’avais justement prévu d’aller faire un tour au Sky Garden, je suis contente que tu confirmes ce choix ! J’ai réussi à réserver des billets, j’étais au taquet, hihi.

      J’ai également prévu d’aller voir le Viktor Wynd Museum dont tu avait parlé y’a longtemps sur ton blog. Je n’avais pas eu l’opportunité d’y aller l’année dernière, je compte bien me rattraper cette fois.

      J’ai prévu d’aller voir pas mal de « nouveaux » trucs que je n’ai jamais vus, j’en ferai peut-être un petit billet si je suis inspirée. Des bisous !

      Répondre

  7. Merci pour cette double dose de liens :)

    Tes liens londoniens tombent à pic, j’y vais fin septembre ^^

    Et comme tu as prévu de passer à Lyon à l’automne, voilà ce que j’ai pour toi (un peu en vrac, un mélange d’avis perso et de remarque sur un de tes vieux posts qui parlait de cette ville).

    Vieux Lyon

    St Jean est encore en rénovation, fin 2017 ils doivent finir l’orgue de tribune je crois. Pour l’horloge astronomique, ils me semble qu’il la feront en dernier (surtout qu’elle a été vandalisé -_-‘ il y a quelques années).

    Tu as beaucoup de traboules et d’escaliers atypiques. Le mieux est d’y aller le matin car les portes sont ouvertes. Ou encore mieux d’y aller avec quelqu’un qui connait. Mais si ça t’intéresse je pourrais retrouver quelques adresses.

    Evidemment il y a le détour à la boutique mandragore.

    Tu as le restaurant « Notre Maison » qui est un excellent bouchon (pas végétarien du coup), ils ont un chat qui vu son allure quand il se pose à la caisse doit être la réincarnation de l’ancien patron.

    Et pour manger végétarien dans le quartier tu as un très bon indien : Lal Quila.

    Sinon, une brioche aux pralines (ou une tarte) t’attendront à la Boulangerie du Palais
    (ou une glace à terre Adelice si jamais il fait encore 30° mais je n’espère pas :) )

    Pour le reste du quartier, tu as Fourvière, le Cimetière Loyasse, le Musée Gadagne et celui de la miniature et du cinéma.

    Presqu’île

    L’abbaye d’Ainé est un très beau monument Romans (secret : elle a une crypte au fond à droite).
    Et si tu n’es pas très édifice religieux, rien que la place pavé est agréable (surtout si tu es passée à la Boulangerie d’Ainay jusqu’à côté avant).

    – Oui, à Lyon ne fait que manger ;) –

    En plus des lieux incontournables tel que le Bal des Ardents, le Musée des Beaux Arts, celui de l’imprimerie, tu as le Tasse Livre qui est un café sympa dans le quartier de la Martinière (Lyon 1, au pied des pentes). Ils ont de très bons milkshake / smoothie.

    Toujours dans le quartier tu as 2 très bon ramens, le Yumogi (où tu seras tiraillée entre leur cheese cake et leur tiramisu thé vert) et le Djizan. Sinon il y a un restaurant Iranien qui me fait de l’oeil depuis très longtemps : le petit persan.

    ***

    Pour le Jardin Rosa Mir , il est ouvert jusqu’à fin octobre, uniquement le samedi de 14h à 17h30. Mais ce qui est dit nulle part c’est qu’il y a une limite de personnes présentes à la fois (15). J’ai voulu y aller durant un beau samedi d’avril à 15h, je pense que j’aurais pu attendre 1h ou plus tellement il y avait de monde, du coup je suis parti.
    Donc si tu y vas, vise 14h ;)

    La chapelle des Brotteaux et son ossuaire de la révolution (voir ici ou ici se visite, mais il faut appeler pour prendre rendez vous. J’y étais allé par hasard et je suis tombé pile au début d’une visite. La soeur racontait très bien l’enfer que c’était à cette époque.

    Niveau cimetière, en plus du Loyasse (qui est le plus vieux), tu as le vieux cimetière de la Guillotière, mais à ma connaissance il a surtout la particularité que certaines pierres portent encore les traces d’un bombardement allié de la 2nde guerre.

    Si tu passes un samedi soir, tu pourras voir des danseurs de swing place de la république, l’ambiance est sympa. Mais ne reste pas longtemps sinon on t’embarquera pour t’apprendre les pas ;)

    Voilà !

    Répondre

    1. Ah Philippe, merci infiniment pour ce petit guide lyonnais personnalisé ! *

      Il y a quelques trucs que je connais déjà dans cet inventaire local, mais aussi pleiiin de choses que je compte bien découvrir cet automne (notamment la chapelle des Brotteaux et son ossuaire, dont mon amie Marie me parle depuis des années).

      Et puis tu as tapé dans le mille avec le Tasse Livre et le Yumogi, les descriptions que tu en donnes me font déjà rêver ! ^^

      J’ai visité le jardin Rosa Mir l’année dernière, quand il venait juste de réouvrir ses portes, et j’ai vraiment adoré. J’ai pris plein de photos et j’ai prévu d’écrire un petit billet à ce sujet, mais… le temps, tout ça. D’ailleurs Hélène a publié un chouette article à ce sujet il y a quelques jours.

      Bref, merci encore ! :)

      Répondre

    1. ♥︎ Merci d’être passée par ici !

      Répondre

  8. Poppy Stardust

    18 août 2017

    Merci MERCI d’avoir figuré l’article sur les femmes autistes qui s’ignorent! J’ai été diagnostiquée en juin dernier et ça m’a beaucoup touchée!
    Sinon, je suis ton blog depuis le webzine, mais je ne n’ai jamais osée commenter. Tu as un chouette univers et c’est cool de faire partager tes passions.

    Je vais bientôt ouvrir un blog sur l’autisme et d’autres trucs (cinoche, lecture, musique), je te passerais le lien si ça t’intéresse.

    Répondre

    1. Hello Poppy !

      Merci MERCI d’avoir figuré l’article sur les femmes autistes qui s’ignorent! J’ai été diagnostiquée en juin dernier et ça m’a beaucoup touchée!

      Je suis ravie ! :) Sur le même sujet, il y avait un bon article dans le numéro de Causette de juin. Je pourrais retrouver les références exactes si cela t’intéresse.

      Sinon, je suis ton blog depuis le webzine, mais je ne n’ai jamais osée commenter. Tu as un chouette univers et c’est cool de faire partager tes passions.

      Merci infiniment ! À mon tour d’être touchée !

      Je vais bientôt ouvrir un blog sur l’autisme et d’autres trucs (cinoche, lecture, musique), je te passerais le lien si ça t’intéresse.

      Ah mais carrément ! N’hésite pas :) Hâte de te lire !

      Répondre

  9. Une belle liste de favoris ! :) Commenter tous ceux qui m’ont intéressée prendrait du temps, mais plusieurs m’ont interpellée (et la couv du prochain album de Tori Amos est superbe !)

    Un grand merci d’avoir partagé un lien vers mon article <3 ça m'a touchée.

    J'ai aussi été touchée par le blog de Meor, je trouve qu'elle a su partager son aventure avec une honnêteté peu courante, parlant tant du côté positif que négatif d'un tel voyage hors de sa zone de confort sans aucun fard.

    De mon côté, peu de favoris à signaler :

    Répondre

    1. Coucou Lulla !

      Merci pour ton petit mot et le partage de tes favoris du moment, j’adooore savoir ce qui a retenu ton attention. À propos de Joss Whedon, je trouve ce passage très juste, dans la conclusion : I want the people who worship him to know he is human, and the organizations giving him awards for his feminist work, to think twice in the future about honoring a man who does not practice what he preaches. Ahlala, depuis le temps qu’on le dit et qu’on le répète, que les mecs cis profem sont des problèmes ambulants !

      Bon, j’avoue que je manque de connaissances en matière de jeux de rôle pour saisir les subtilités de la version alternative du Seigneur des Anneaux. Par contre, je n’ai aucune excuse pour ne pas encore avoir écouté les nouveaux titres de NIN. Avec ce groupe, j’ai toujours eu besoin d’un temps fou pour m’y mettre et m’y habituer. Ajouté à cela que je suis hyper monomaniaque en terme de musique, et qu’en fonction des périodes, j’écoute tel ou tel album en boucle, ce qui ne laisse pas trop de place pour autre chose. Mais je m’y mettrai un de ces quatre :)

      Répondre

  10. Cette liste de liens est tellement riche qu’il m’aura fallu plusieurs reprises, et lectures d’ailleurs, pour parvenir à venir te remercier pour un tel travail, surtout après un été particulièrement déconnecté. Combien de débuts de commentaires interrompus par un lien que j’avais mis de côté ? D’ailleurs, j’ai fini par basculer sur le bloc-note pour enfin arriver à exprimer quelque chose. Heureusement qu’il n’y a qu’un été par an ! — même s’il dure la moitié de l’année dans mes contrées.

    Ce genre de billets me rappelle finalement certains threads sur des forums que je fréquentais, et la joie de pouvoir y contribuer lorsque j’avais une trouvaille. Sauf que depuis, je n’ai pas énormément changé mes habitudes de surf, beaucoup moins que les autres ce qui fait que face à l’immense affluence de liens partagés (Internet (in)Digest) je n’ai presque plus jamais l’occasion de glisser un truc nouveau, quelque chose que j’aurais trouvé toute seule, au gré d’une recherche par exemple. Toutefois je note qu’à ce jour la redondance entre ce que tu publies et ce qui aurait déjà croisé ma route est quasi-nulle, parce que je me préserve par ailleurs. Quitte à ce que les liens nous trouvent au hasard, je préfère de loin que cela se passe dans le cadre d’un blog, d’aileurs mon goût des choses bien carrées me rattrape puisque je ne résiste pas à cette présentation avec intitulé maison. D’ailleurs, c’est de toi le terme « Internet fatigue » ? Je l’adore celui-là XD !

    Bon été ! Enfin bonne rentrée plutôt…

    Répondre

    1. Cette liste de liens est tellement riche qu’il m’aura fallu plusieurs reprises, et lectures d’ailleurs, pour parvenir à venir te remercier pour un tel travail, surtout après un été particulièrement déconnecté.

      Cela m’a fait hyper plaisir de voir l’icône « Nouveau commentaire » s’allumer dans mon tableau de bord, et encore plus de voir que c’était toi qui venais de publier quelque chose !

      J’avoue que je culpabilise un peu de t’/vous imposer de telles tartines si épaisses et si fournies… Je ne peux m’empêcher d’analyser ça comme une sorte de « logorrhée écrite ». Ce n’est ni le lieu ni le moment de faire ma psychanalyse, mais bon, mon introversion n’est sans doute pas étrangère à cette occupation visuelle numérique.

      Se peut-il que j’aie tant de choses à partager ? Sans doute ; et lorsqu’une de mes chères amies me dit que mon dernier email a été si long et si touffu que cela l’a découragée de me répondre point par point, je me sens vraiment idiote de ne pas être capable de décrocher mon téléphone pour avoir une bonne vieille conversation, quitte à ce qu’elle dure deux heures, plutôt que de passer deux heures à écrire la dite tartine et à imposer deux heures de lectures à la personne à laquelle elle est destinée…

      Combien de débuts de commentaires interrompus par un lien que j’avais mis de côté ? D’ailleurs, j’ai fini par basculer sur le bloc-note pour enfin arriver à exprimer quelque chose. Heureusement qu’il n’y a qu’un été par an ! — même s’il dure la moitié de l’année dans mes contrées.

      Ahah, toi aussi ? :) De mon côté, j’ai pris cette habitude après quelques manipulations clavier malheureuses sur WordPress, qui ont effacer de sacrées tartines que j’avais écrites en réponse à des commentaires… On ne m’y reprendra plus !

      Ce genre de billets me rappelle finalement certains threads sur des forums que je fréquentais, et la joie de pouvoir y contribuer lorsque j’avais une trouvaille.

      Comparer ce que je publie sur LLM à tes souvenirs heureux de l’Internet d’avant : le plus joli compliment que tu pouvais me faire !

      Toutefois je note qu’à ce jour la redondance entre ce que tu publies et ce qui aurait déjà croisé ma route est quasi-nulle, parce que je me préserve par ailleurs.

      C’est vrai que c’est assez étonnant !

      Quitte à ce que les liens nous trouvent au hasard, je préfère de loin que cela se passe dans le cadre d’un blog, d’aileurs mon goût des choses bien carrées me rattrape puisque je ne résiste pas à cette présentation avec intitulé maison.

      Chouette, je suis contente que ça te plaise ! Après plusieurs expérimentations éditoriales, je crois que j’ai trouvé ce qui me convient le mieux.

      D’ailleurs, c’est de toi le terme « Internet fatigue » ? Je l’adore celui-là XD !

      Ahah moi aussi je l’adore ! Et non, ce n’est pas de moi, je l’ai découvert en lisant l’article Making the Disconnection sur Rookie, article qui m’avait fortement marquée l’année dernière, quand j’étais à l’apoguée de mon dégoût numérique.

      Je vais répondre à ton autre commentaire d’un jour à l’autre !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Billets adjacents