Chaque année, c’est pareil : je trouve le mois de mai suuuper long.

Mais je ne vais pas me plaindre. Pas cette année. Parce qu’en plus d’avoir été super long et super intense, il a aussi été super enrichissant et super fructueux. Je vous en reparlerai dans mon prochain billet. ;-)

En attendant, je suis contente de partager avec vous cette neuvième édition de mes favoris du mois (que je me tâte à renommer « revue de web », d’ailleurs).

J’aime vraiment bien tenir cette rubrique. Déjà parce que ça m’aide à garder une trace de tous les contenus cools que je trouve sur le net, sorte d’historique de mes centres d’intérêt et de mes goûts personnels.

Et aussi parce que ça déclenche souvent de chouettes conversations entre vous et moi, contrairement aux autres billets que je publie. Depuis deux mois en effet, je constate que ce que je publie sur l’astre pourpre suscite de moins en moins de réactions. La faute à… ? Je ne sais pas. Mais parfois, ça me mine un peu.

A contrario, j’ai l’impression que mes listes de liens sont suffisamment variées pour vous toucher quelles que soient vos lubies actuelles, votre humeur, ou encore le temps dont vous disposez. Que c’est plus universel, peut-être parce que c’est moins personnel.

Ce mois-ci je n’ai pas pris la peine de scinder la liste en plusieurs morceaux, car apparemment ce découpage arbitraire n’était pas clair pour tout le monde. (En fait, je pensais que diviser un gros pavé en plusieurs blocs de taille moyenne serait plus facile à lire.)

Donc here you go, retour à la bonne vieille revue de web sans queue ni tête, picorez, sautez, dansez, embrassez qui vous voudrez, et n’hésitez pas à me dire ce qui aura retenu votre attention ! Vos retours sont très précieux pour moi, et nourrissent directement ma motivation pour bloguer.

Au fait !

Un mot à propos des recettes de cuisine que je partage : à compter d’aujourd’hui, je vais essayer de partager en priorité des recettes véganes.

En effet, les recettes véganes ont l’avantage d’être plus universelles que les recettes omni ou même végétariennes. Quelles que soient vos préférences et contraintes alimentaires, je crois sincèrement que le véganisme s’adresse à beaucoup plus de monde que les recettes incluant des ingrédients d’origine animale.

Je précise quand même que je ne suis pas végane, ni même végétarienne ; mais qu’un mode d’alimentation plus sain et plus respectueux de la nature m’intéresse énormément. Plus je lis des articles sur le sujet, plus j’en discute avec les personnes intéressées, plus je modifie ma manière de cuisiner et de m’alimenter. Je reste « omni » (comme on dit), mais je consomme de plus en plus d’aliments d’origine végétale qu’avant, pour des raisons à la fois sanitaires, économiques et éthiques. Il me semble donc logique que La Lune Mauve commence doucement à refléter cette évolution…

Revue de web

Allez hop, sans transition, voici ma petite revue de web printanière :

Vegan : comment fumer soi-même du tofu ? Parce que le tofu fumé tout prêt, c’est trop cher.

Zen : à qui appartient votre colère ? Un texte à méditer. (Via Enza.)

Body positive : Nues et pailletées, elles se réjouissent de la diversité des corps des femmes. Des photos chatoyantes ! (Via Sophie).

Le swag : des serviettes de plage en forme de cercueil et à l’effigie de Vampira ! La version mauve/Elvira existe aussi. (Via Dolly Wood.)

Amour : Marina a adopté une petite chienne, et explique comment cette adoption a été un bouleversement positif dans sa vie. Bonus : des photos de chien chou (j’insiste, car je ne suis pas très chien d’habitude).

Biologie : les libellules femelles mimeraient leur propre mort pour éviter la contrainte venant des mâles. Inspirant ! (Via Dame Fanny.)

Créativité : Laurence a créé ses propres cartes postales à l’aquarelle, et c’est trop chouette.

Santé : le Luteran, la pillule des femmes fragiles (notamment celles souffrant d’endométriose).

Musique : 8 rappeuses musulmanes qui défient les clichés sur l’Islam. (Via Éloïse Bouton.)

Déesse : un nouvel album de Tori Amos est prévu pour septembre, avec la tournée qui va bien ! ♥ En attendant, instant nostalgie avec cette vieille photo.

Scandinavie : quelques conseils pour faire un road trip en Norvège.

Lépidoptères : les merveilleux papillons abîmés puis recomposés de Anne ten Donkelaar.

J’ai faim : une mousse au chocolat végane, dans laquelle on remplace les œufs par… de l’eau de pois chiches !

Curiosité : des photos du palais Quinta de la Regaleiria, au Portugal.

Cocorico : quelques belles illustrations de Nathalie Lété sur le thème des lapins. J’adore son style ! Son site vaut aussi le coup d’œil : c’est grâce à lui que j’ai appris qu’elle avait un musée entier dédié à son travail au Japon ! °_°

Écologie : Reclaim est une anthologie de textes écoféministes qui m’intéresse beaucoup, et dont la couverture lunaire ne me laisse de toute évidence pas indifférente.

Couverture du livre « Reclaim »

Si vous êtes en quête de lectures inspirantes, la collection « Socières » des Éditions Cambourakis vaut d’ailleurs le coup d’œil.

Droits : la situation des personnes Lesbiennes, Gays, Bisexuelles, Trans, Intersexes et Queer (LGBTIQ) s’est-elle vraiment améliorée ? Pas vraiment, estime Sophie (alias DouxBidou).

Maison de rêve : une cabane dans les bois, fabriquée à l’aide de bois recyclé et de vitraux par la vitrailliste Neile Cooper. Bonus : ce cristal en verre mauve !

Mioum : des pains à burger véganes hyper moelleux à la patate douce (IG bas).

Art contemporain : une lune de sept mètres de diamètre gonflée à l’hélium sera installée au-dessus de la piscine Saint-Georges, à Rennes, dans le cadre des Tombées de la Nuit. Cette œuvre de Luke Jerram sera visible du 11 juin au 2 juillet 2017. (Via Sophie aussi.)

Lettering : les belles devantures des boutiques d’Édimbourg.

Mythologie : un merveilleux article consacré aux sirènes, de la Grèce Antique à l’actuelle Afrique.

Homosexualité : le lesbianisme ou l’amour entre femmes dans l’histoire.

Biopics : de la scène à l’écran, les documentaires musicaux sont en plein essor.

Vulnérabilité : Amanda Palmer réagit aux premières critiques de son nouvel album I Can Spin a Rainbow. Inspirant, comme toujours : make enough shit and you start to realized that criticism is just a drop in the bucket of the artistic experience. (Et aussi : i was kind of a failed goth (…) but i didn’t fit in the scene. (…) i was too much of a punk and a hippie to be able to deal with all that maintenance and fashion. so i wound up what i was: a hybrid of everything who gave no fucks. Cela me parle également beaucoup.)

Déjeuner : un sandwich végane « tikka » sauce épicée façon Subway ! Il faut absolument que je teste ça !

Communication politique : La féminité comme argument électoral. Analyse et réflexion sur la difficulté pour une femme politique de donner une impression suffisante d’autorité.

DIY : Luce a fabriqué sa propre harpe en carton. Waouh !

Déception : la série The Knick de Steven Soderbergh s’arrête. Je suis méga déçue ! :(

LGBTIQ : ces photos prouvent qu’il y a autant de façons d’être une famille que de familles.

Nostalgie : Geri Halliwell raconte son expérience en tant que Spice Girl, il y a 20 ans.

Maison de rêve, bis : une vraie maison de Hobbit, écologique et autosuffisante, qui ne coûte que 3500 €. On signe où ?

Maternité : accoucher comme chez-soi, à la clinique. Super initiative, rennaise en plus !

Mentor : le discours pratique et irrévérencieux de John Waters aux diplômés de la Rhode Island School of Design. Contemporary art’s job is to wreck what came before. (…) Go out in the world and fuck it up beautifully.

Vidéoludique : un jeu vidéo inspiré par Kafka. (Merci Lullaby !)

Cas de conscience : peut-on tenir un cabinet de curiosités quand on est veggie ou végane ? Réponse : oui, mais.

Psychédélique : à Londres, l’expo consacrée à Pink Floyd au V&A a l’air démente. Je croise fort les doigts pour pouvoir aller la voir cet été !

Mieux-être : se libérer par l’écriture, ou l’écriture-thérapie. Le retour d’expérience d’Enza, qui a adopté les pages du matin recommandées dans le livre Libérez votre créativité de Julia Cameron.

Curiosités : je découvre l’existence de « la maison de Blanche-Neige » à Sucé-sur-Erdre, en Loire-Atlantique. Il faut absolument que j’aille visiter ça ! (Via Cha.)

Philosophie : comment protéger notre cerveau des pollutions psychiques ? Article passionnant de Christophe André.

Bretagne : à seulement 20 minutes de Rennes, la ville de Bécherel est toute entière consacrée au livre.

WTF ? une exposition consacrée aux dick pics que Whitney Bell a reçues sur Internet. Rappelons qu’envoyer une photo de son appareil génital à un·e inconnu·e relève du harcèlement sexuel.

Muse : Camille Claudel en plein travail (via WOMENSART). Un jour je parlerai sur La Lune Mauve de ma fascination pour cette artiste, son œuvre et son histoire.

LGBTIQ : s’opposer au mariage pour tous, c’est homophobe, point.

Hipster : des cafés crème gothiques !

Dark fantasy : j’ai manqué défaillir en apprenant la création d’une série télé adaptée du film culte The Dark Crystal ! À découvrir bientôt sur Netflix. (Partagé par Anne.)

Chiroptères : les chauve-souris illustrées par Vlad Stankovic sont chouettes (surtout celle qui boit du sang).

Féminisme : une petite bande-dessinée pour comprendre ce qu’est la « charge mentale » (sur Facebook).

La fin d’une époque : le cirque Barnum a mis fin à ses activités, après 150 ans d’existence. Les associations de défense des animaux se réjouissent.

Mode : la secte des adoratrices de mauve a encore frappé.

Blasitude : le record du monde de retweets pour des nuggets et la triste victoire des marques. Amer constat : Le tweet aux nuggets marque la victoire des community managers, des faux amateurs qui masquent leur intérêts commerciaux à coup d’emojis sympas et de blagues bon enfant. L’Internet, ce Far West aux promesses infinies, est désormais largement domestiqué. Quand un amateur intrépide semble avoir trouvé une mine d’or, il y a souvent une entreprise qui l’aide en sous-main et prend une grande partie des bénéfices.

Art contemporain : Kirkis Rrose est un Pikachu acidulé, un chercheur déterminé et un artiste ouvrier, qui explore le rose en tant que couleur subversive dont se sont parées les communautés gay et queer.

Eulogie : RIP Chris Cornell. :-(

Dessin : dessin, portrait, tatouage : une commande, comment ça se passe ? Stella Polaris vous dit tout.

Végane : les recettes véganes sucrées de Patate & Cornichon me donnent plein d’idées ! Leurs gaufres sont démentes (perso, je mélange lait de soja et lait d’amande pour atténuer le goût du soja, que je n’aime pas).

Rock : pourquoi Courtney Love est l'une des plus grandes icônes féministes de notre époque.

À chaud : Klaire fait grrr réagit au sketch homophobe de Cyril Hanouna.

Lunaire : From the Moon to the Stars, une séance photo étincelante de Miss Pandora.

Internet : stalker ou ne pas stalker, telle n’est plus la question. Un article humoristique qui soulève quelques très bons points à propos du voyeurisme sur le net.

Cinéma : des photos ultra classes du prochain Star Wars par Annie Leibovitz, feat. la regrettée Carrie Fisher, entre autres.

Lyon : le nouveau numéro de la revue Les Rues de Lyon est consacré au Jardin Rosa-Mir ! #need

Winter is coming : une séance photo réunissant ce qui reste des Stark dans Game of Thrones.

Animaux : un chien en appartement, est-ce si compliqué à éduquer ?

Frissons : la foule de Manchester entonne en chœur la chanson Don’t Look Back In Anger de Oasis en hommage aux victimes de l’attentat du 22 mai. 🐝

L’instant gratitude

Je termine ce billet par la traditionnelle minute de reconnaissance mensuelle !

  • Le parfum des nuits d’été, déjà là
  • Alléger mon lit de ses couvertures
  • Voir des coquelicots dans ma rue, en ville
  • Commencer bientôt un nouveau boulot (ouais je sais, c’est ouf ! \m/)
  • Me former
  • Les suggestions musicales de Spotify, grâce auxquelles je découvre plein de trucs
  • The Handmaid’s Tale, aussi glaçant que captivant
  • Retourner à Londres cet été
  • Et en Irlande l’année prochaine
  • Barrer des tâches sur ma to do list
  • Réussir à rire des coups durs
  • Avoir rangé mon Evernote
  • Faire du cat sitting
  • Être loin des yeux, mais pas du cœur
  • La guérison sereine de certaines plaies
  • L’odeur des draps propres
  • Mes amies, et les amies de mes amies
  • Recevoir mon premier email de lecteur via La nouvelle Lune Mauve
  • Avoir fait la connaissance de Helly, une meuf super cool qui a presque le même pseudo que Hellgy
  • Les derniers instants
  • Commencer à recycler les papiers que j’utilise pour bricoler et dessiner
  • Les ombres du soir sur le carrelage de la salle de bain
  • Gamberger
  • Les fraises
  • Le crumble (salé) de ratatouille
  • Être calme
  • La douceur de la fourrure de mon chat après que je l’ai brossée
  • Une bolée de cidre bien frais
  • La transmission de pensée
  • L’absence…
  • Mon compas-cutter
  • Compléter ma collection de guides noirs Tchou
  • Les 92 ans de mon Papy
  • Les papiers pailletés
  • Les couleurs pastels
  • Porter des débardeurs et montrer mon bras tatoué
  • L’eau de coco bien fraîche

Bonus : les cadeaux faits main de mes amies Stella Polaris et Hellgy !

Coup de cœur également pour ce petit livre que j’ai déniché chez Artazart, à Paris : il contient des tatouages temporaires représentant des insectes et des créatures sous-marines. Bien évidemment, je ne découperai jamais les pages de ce livre, je l’ai acheté uniquement pour les dessins :) J’adore les dégradés de couleurs.

Avez-vous lu mes billets consacrés au Château de Combourg et aux vide-greniers ? Loin de moi l’idée de me vanter, mais je les trouve plutôt cools… ;-)

Et si jamais vous avez du mal à suivre les nouvelles publications sur La Lune Mauve, il est possible de s’abonner par email ou par RSS.

Sur ce, bonne semaine et à bientôt ! ♥

Déjà 21 commentaires

  1. Le lien « se libérer par l’écriture, ou l’écriture-thérapie » m’a fait sourire. Qui était en train d’écrire un message (qui ne sera jamais envoyé) (ou pas tel quel) à sa mère pour dissiper un malentendu à 4h36 du matin ? C’est moi \o/ Je vais aller lire ça, ça va me parler je pense !

    Et un gros merci pour le lien sur les familles, je ne le retrouvais plus, mais j’avais envie d’en parler sur mon blog top secret (faut pas chercher… encore une histoire de se libérer par l’écriture je crois :D)

    Répondre

    1. Héhé je t’en prie ! Ce qui m’épate toujours c’est cette espèce de synchronicité entre tous ces liens que je partage d’une part, et ce qui se passe dans la vie de celles et de ceux qui les reçoivent d’autre part… Je suis vraiment super, super contente que ça soit utile et inspirant et re-partagé derrière. ♥

      (En plus je suis contente, je n’ai pas craqué, je ne t’ai toujours pas demandé l’URL de ton nouveau blog, je m’épate.)

      Répondre

  2. Roh, que de liens intéressants ! Merci beaucoup ! Entre les paillettes, la lune géante (je veux aller me baigner sous cette lune !), la collection Sorcières sur laquelle il faudra décidément que je me penche plus sérieusement, l’article de Christophe André (très chouette monsieur, son livre Imparfaits, libres et heureux était salutaire et a fait le tour de la famille, tellement il a trouvé de résonance. Faut dire qu’il prône l’imperfection heureuse, et ça fait du bien dans une société qui exige une perfection perpétuelle alors qu’impossible), la maison de Hobbit (je veux la même !), la ville Bécherel (<3 – en même temps, avec un nom pareil, elle était prédestinée aux mots, cette ville, non ?), et OMG Amanda Palmer a sorti un nouvel album ? oO Faut que j'aille l'écouter de suite !

    Pour The Dark Crystal, j'ai découvert l'info via Brian Froud et j'ai hurlé devant mon PC tellement j'étais hyper contente ^^

    Et de rien pour le jeu ! :) Tiens, d'ailleurs, en voilà un autre qui pourrait te parler : Four Last Things, toujours un point n click (c'est mon dada, les PnC), avec que des tableaux Renaissance comme artwork (y a même du Bosch dedans et c'est ça qui a attiré mon oeil au départ ^^) et une inspiration très Monty Python au menu !

    Sinon, je suis moins présente en ce moment sur le Web pour cause de projet d'écriture assez chronophage. Mais quand je l'aurai terminé, je rattraperai mon retard en terme de suivi de blogs ^^"

    Bonne semaine à toi également ! :)

    Répondre

    1. Merci d’avoir pris le temps de m’écrire ce commentaire en dépit de ton travail d’écriture en cours ! :-*

      l’article de Christophe André (très chouette monsieur, son livre Imparfaits, libres et heureux était salutaire et a fait le tour de la famille, tellement il a trouvé de résonance. Faut dire qu’il prône l’imperfection heureuse, et ça fait du bien dans une société qui exige une perfection perpétuelle alors qu’impossible),

      Oui, très bon livre, et auteur intéressant à plus d’un titre. Il était passé donner une conférence à Rennes, aux Champs Libres, mais évidemment c’était complet… Récemment j’ai découvert son blog, je ne lis pas tout faute de temps, mais quand j’y lis quelque chose cela trouve toujours un écho en moi. C’est toujours en phase avec mes préoccupations actuelles.

      OMG Amanda Palmer a sorti un nouvel album ? oO Faut que j’aille l’écouter de suite !

      Oui tu peux l’écouter ici, et lire la genèse de ce projet ici.

      J’ai, pour le moment, encore du mal à rentrer complètement dedans. C’est pas mal différent de ce qu’elle compose d’habitude, très crépusculaire. Mais je compte bien m’entêter. :)

      Tiens, d’ailleurs, en voilà un autre qui pourrait te parler : Four Last Things, toujours un point n click (c’est mon dada, les PnC), avec que des tableaux Renaissance comme artwork (y a même du Bosch dedans et c’est ça qui a attiré mon oeil au départ ^^) et une inspiration très Monty Python au menu !

      J’ai regardé la bande-annonce, ça a l’air vraiment chouette en effet ! Cela dit avec les tableaux de Jérôme Bosch, il y aurait matière à faire un jeu hyper creepy… :)

      Répondre

  3. Hélène

    29 mai 2017

    Je suis en retard sur la lecture de la plupart de tes articles, et quand sur la dernière arcane j’avais même plein de choses à dire, à réfléchir, mais trop perso, trop en phase de réflexion, j’arrive pas à aligner 6 mots sans tout réécrire (je me fatigue).
    D’ailleurs, l’écriture-thérapie me tente beaucoup, un truc privé où je pourrais déverser tout ce qui se passe par la tête sans m’angoisser du lecteur, du manque de spontanéité, tout ça, tout ça…

    Là j’ai à peu près une vingtaine d’onglets ouverts à découvrir, mais j’aime beaucoup l’idée des cartes postales à l’aquarelle, le numéro de Rues de Lyon consacré au jardin Rosa Mir, les coulisses du tatouge de Stella Polaris… et il faut vraiment que je lise le billet sur Protéger son cerveau des pollutions psychiques !

    Répondre

    1. Je suis en retard sur la lecture de la plupart de tes articles, et quand sur la dernière arcane j’avais même plein de choses à dire, à réfléchir, mais trop perso, trop en phase de réflexion, j’arrive pas à aligner 6 mots sans tout réécrire (je me fatigue).

      T’inquiète ! Si cette lecture a provoqué quelque chose en toi, cela me touche déjà de le savoir. J’ai conscience que ça soit des textes souvent « lourds » à lire et à digérer, et qu’il soit plus difficile de les commenter que mes autres billets.

      Mais du coup je m’inquiète un peu pour toi, car tu as évoqué à plusieurs reprises un surmenage et un ras-le-bol certain (via Twitter ou ici). Je pense bien à toi en tout cas ♥

      D’ailleurs, l’écriture-thérapie me tente beaucoup, un truc privé où je pourrais déverser tout ce qui se passe par la tête sans m’angoisser du lecteur, du manque de spontanéité, tout ça, tout ça…

      Perso je trouve la méthode des pages du matin super efficace en cas de trop plein soudain, de ressentis tellement violents et envahissants qu’ils ne peuvent pas attendre d’être analysés en finesse puis mis en musique à travers un arcane longuement cogité. On a le droit de raturer, de faire des fautes, d’écrire en abréviations, de dessiner même grossièrement ; bref le but c’est de relâcher la pression et de vider son cerveau de ces soucis chaque matin, pour être plus libre de penser à des choses plus positives.

      Je ne sais pas si tu as connu quand tu étais ado les « poupées guatémaltèques », de minuscules poupées fabriquées avec trois fois rien, et qui se vendaient par 10 ou 15 dans de petits sacs tissés : l’idée était, avant le coucher, de confier un souci à chaque poupée, puis de la ranger dans le sac, puis de glisser le sac sous son oreiller. La légende voulait qu’au réveil, les soucis s’étaient dissipés…

      Pour moi les pages du matin, c’est un peu mes poupées guatémaltèques 2017, sauf que je peux relire à tête reposée quelques mois plus tard, et voir les patterns qui reviennent dans ce que j’écris, ce qui m’aide à avancer. Ma pratique est loin d’être quotidienne comme celle d’Enza, mais j’y trouve un grand réconfort en cas de trouble intérieur.

      Répondre

      1. Oui un surmenage et un ras-le-bol certains que j’ai du mal à gérer en ce moment.
        Je me pose mille questions (ça change pas de d’habitude), mais je suis bien entourée et on me secoue un peu en ce moment. Je me suis laissée glisser dans un ralage non constructif, où je n’essaie même plus de voir le positif dans mes journées et je me lamente sur mon sort sans rien faire pour changer les choses…
        Il faut que ça change (sans forcément tout plaquer pour aller élever des chèvres en Ardèche (ce qui serait ma solution de facilité)), mais faut que je travaille pas mal sur moi.
        Du coup je me suis achetée un joli carnet et je commence une écriture-thérapie pour poser tout ça sur papier :)

        Répondre

        1. Je me suis laissée glisser dans un ralage non constructif, où je n’essaie même plus de voir le positif dans mes journées et je me lamente sur mon sort sans rien faire pour changer les choses… Il faut que ça change (…), mais faut que je travaille pas mal sur moi.

          Si tu en as pris conscience, c’est que tu es déjà sur la voie menant à la solution :)

          Du coup je me suis achetée un joli carnet et je commence une écriture-thérapie pour poser tout ça sur papier :)

          Yeah, génial ! Je pense vraiment que ça peut te faire beaucoup de bien. ♥

          Répondre

  4. Je dévore ! Je scrolle, j’ouvre des nouveaux onglets à foison, puis je les lis en commentant ici !

    Ma copine Isabelle a fait le stage de harpe en carton aussi (elles ont fait le même stage !)

    A cause de toi j’ai passé vingt minutes sur les sites d’adoption d’animaux… en poussant des petits « oh le pauvre »…

    J’ai un peu honteusement cliqué sur le lien sur les Spice Girls, heureusement c’était en anglais et j’ai pas pu lire ;p

    J’ai appris des choses passionnantes sur l’ostélogie.

    Evidement, j’ai lu avec intérêt le retour de lecture sur l’art de procrastiner… et celui sur « se libérer par l’écriture ».
    Merci !

    Répondre

    1. Merci pour ton commentaire, Joh, ça me fait super plaisir de te croiser par ici !

      Ma copine Isabelle a fait le stage de harpe en carton aussi (elles ont fait le même stage !)

      Ah c’est amusant ça ! Le monde est si petiiit !

      A cause de toi j’ai passé vingt minutes sur les sites d’adoption d’animaux… en poussant des petits « oh le pauvre »…

      Je décline toute responsabilité !

      Répondre

  5. Encore tellement de choses fascinantes dans ta liste ! Un mois ne sera pas de trop pour explorer tous ces liens et leurs ramifications :) Et dans un premier temps je crois que je vais me laisser tenter par ce recueil de textes écoféministes, tout m’y parle !

    Répondre

    1. Merci pour ton retour, je suis vraiment ravie si tu y trouves de la nourriture pour tes pensées ! :)

      Répondre

  6. La série Netflix sur Dark Crystal, c’est la meilleure nouvelle de l’année !!!!!
    J’ai aussi bien envie d’aller faire un tour à la piscine de Rennes. L’article sur le cabinet de curiosité était très intéressant ( et j’ai un nouveau blog à découvrir). Et la maison de blanche neige à aller voir.
    Quant à Kirkis Rrose, c’était un plaisir de découvrir cette personne.
    Merci pour le partage.

    Répondre

    1. Hello Miss Pan, bienvenue sur La Lune Mauve ! :) Ça me fait super plaisir de lire ton commentaire.

      La série Netflix sur Dark Crystal, c’est la meilleure nouvelle de l’année !!!!!

      Ouais, j’avoue, c’est totalement inattendu, et touche à des souvenirs si précis de mon enfance (ce film me fichait une trouille bleue, mais me fascinait tellement !) que je suis à la fois surexcitée et un peu anxieuse à l’idée que ça soit une adaptation foirée… Bon, je vais rester positive et curieuse, et espérer que le CGI ne ruine pas tout… Car « Dark Crystal » était mémorable notamment grâce à son esthétique et à ses marionnettes. C’est ce côté vintage que j’attends de pied ferme (mais est-ce possible de faire du vintage en 2017 ?…).

      J’ai aussi bien envie d’aller faire un tour à la piscine de Rennes. (…) Et la maison de blanche neige à aller voir.

      Si je ne m’abuse, tu vis en Bretagne aussi, c’est ça ? :)

      En tout cas, je suis ravie que tu aies fait d’autres découvertes via ce billet !

      Répondre

      1. Merci pour ta réponse.

        Effectivement, il faut espérer que l’univers de Dark Crystal soit bien respecté. je garde espoir pour le moment. Si malheureusement ce n’était pas le cas, j’irais râler en me cachant derrière mes livres de Brian Froud pour oublier la déception.

        En effet, je vis dans le Finistère. Donc un petit tour à Rennes est tout à fait envisageable. Il faut juste que je marque les dates pour pas débarquer après la bataille ^^

        Répondre

  7. Waaah la lune géante dans une piscine ! Magnifique <3
    Toujours agréablement surprise de découvrir que je fais partie de tes favoris du mois. Récemment j'ai eu un passage à vide où j'ai hésité à abandonné l'univers maritime, mais la mer m'a rattrapé. Je crois que je ne peux vraiment pas lui échapper :)
    Les articles à propos de l'écriture et des pollutions psychiques, même si je n'ai pas appris grand chose, ça m'a permis de constater que je fais ce que les auteur-e-s décrivent depuis plusieurs années. C'est marrant et plaisant de la savoir. D'ailleurs c'est ce qui m'a aidé pendant cette période de flou ; écrire et me laisser le temps.

    Répondre

    1. Toujours agréablement surprise de découvrir que je fais partie de tes favoris du mois. Récemment j’ai eu un passage à vide où j’ai hésité à abandonné l’univers maritime, mais la mer m’a rattrapé. Je crois que je ne peux vraiment pas lui échapper :)

      En tant que personne-qui-blogue et qui s’est toujours beaucoup dispersée, thématiquement, je trouve ça vraiment chouette que tu explores un sujet précis qui te passionne – d’autant que je ne connais aucun blog sur le même sujet, et que j’apprends énormément de choses !

      L’article sur les sirènes est un vrai bijou ; la blogosphère étant ce qu’elle est devenue, c’est rare de tomber sur des articles liés à la mythologie de nos jours…

      D’ailleurs, je réalise que je me sens de plus en plus proche des blogs culturels que des blogs « lifestyle ». Sans doute un effet secondaire de mon burn out d’Internet, grâce auquel j’ai réalisé à quel point ma pratique de publication était narcissique. Je trouve que parler culture, découvertes et curiosités est une façon plus directe de partager des choses avec autrui, sans forcément parler de soi. On en révèle sur soi, mais de manière bien plus alambiquée et moins directe qu’en racontant sa vie, quoi. Et, de nos jours, cette discrétion – et j’oserais même dire cette modestie – a énormément de valeur. Mais bon, je m’égare !

      En tout cas c’est toujours un plaisir de te lire et d’échanger avec toi ! :)

      Répondre

  8. Cette série de photo de Miss Pandora ! Waow ! Ça faisait une éternité que je n’avais pas visité son blog, maintenant j’ai envie de ne porter que des grandes robes robes longues et des yeux ultra charbonneux.

    Répondre

    1. Tout pareil ! J’adore quand elle se pare d’étoiles.

      Répondre

  9. Philippe

    11 juin 2017

    Merci pour tous ces liens !

    Pour avoir fait la Norvège, je confirme tout ce que le lien dit ! (Pour ma part c’était un contexte différent, on avait une voiture… et une tente :) donc c’était camping sauvage sauf 1 fois où on a pris un vrai camping à mi-parcours). Sur un parcours assez similaire au sien.
    Le pulpit rock par temps de pluie, ça doit être marrant (si tu aimes la boue et les pierres glissantes…) l’accès est quand même bien fait mais tu as un passage avec un grand escalier de pierres avec certaines marches de plus de 50cm quand même. Mais à la fin tu as l’impression de revivre la poursuite finale du Dernier des Mohicans <3

    J'ai beaucoup aimé ton lien Zen… Je me dis parfois que si tu veux vraiment, mais vraiment embêter quelqu'un qui essaie de t'énerver, le mieux est d'être gentil (ou au moins courtois avec lui).
    Mais c'est parfois dur… Moi qui ai un passif très rancunier… Mais un jour m'a dit « si tu t’accroches à la haine, tu deviendras ce que tu hais ».

    L’écriture est très bon exutoire, surtout quand on relie ce qu’on a pu écrire à chaud et qu’on prend le temps et le recul et relativiser… Tout comme ton lien sur les pollutions cérébrales (je rajouterai que si tu es bordélique comme ça peut m’arriver de l’être, tu sens vraiment la différence quand tu prends le temps de tout ranger).

    Bref, je ne vais pas tout commenter, sinon cela va être un pavé.

    De mon côté, je suis content : Cigarettes After Sex passent à Lyon en novembre, j’écoute tout depuis qu’un collègue me les a faits découvrir il y a un an (ils sont qualifiés de dream pop).

    Voilà, et merci pour tes autres billets aussi.

    Répondre

    1. Hello Philippe ! Excuse-moi pour le retard embarrassant de ma réponse…

      Pour avoir fait la Norvège, je confirme tout ce que le lien dit ! (Pour ma part c’était un contexte différent, on avait une voiture… et une tente :) donc c’était camping sauvage sauf 1 fois où on a pris un vrai camping à mi-parcours)

      J’ai beaucoup aimé ton lien Zen… Je me dis parfois que si tu veux vraiment, mais vraiment embêter quelqu’un qui essaie de t’énerver, le mieux est d’être gentil (ou au moins courtois avec lui).

      Ouais, pareil. Essayer de rester calme en toute circonstance, ne pas laisser la colère s’emparer de soi. Je me suis toujours dit que quand quelqu’un te pourrit, il en dit beaucoup plus sur lui que sur toi… Bien sûr tout dépend de la relation que tu entretiens avec cette personne, et si c’est quelqu’un qui te connaît bien. Mais quand l’agressivité vient de quelqu’un qui n’est pas intime avec toi, souvent tu n’es que le déclencheur d’un truc larvé qui ne te concerne limite pas.

      De mon côté, je suis content : Cigarettes After Sex passent à Lyon en novembre, j’écoute tout depuis qu’un collègue me les a faits découvrir il y a un an (ils sont qualifiés de dream pop).

      Ce style me plaît beaucoup, je jetterai une oreille ! Merci pour cette suggestion :) À bientôt !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>