Et si, tous les premiers du mois, je partageais quelques pépites musicales, plutôt qu’une grosse tartine indigeste une fois par an ?

Non ?

Si ?

Allez, j’essaie.

Note : certaines des photos ci-dessous sont NSFW, faites gaffe si vous êtes au boulot !

Ellah A. Taun – Arcane majeur

Style : folk / shoegaze psychédélique

Ellah A.Thaun est l’anagramme sous acide de Nathanaëlle Hauguel, stakhanoviste de l’occulte qui tire les cartes pour prendre des décisions artistiques. Tout est fait maison, à Rouen. Arcane Majeur est un OVNI sombre, mutin et très addictif, que j’ai découvert par hasard et, bon sang, que j’aime le hasard !

Evi Vine – BLACK​/​/​LIGHT​/​/​WHITE​/​/​DARK

Style : post rock / dark wave

Evi Vine est une musicienne anglaise qui a collaboré à des groupes de rock gothique comme The Eden House et The Mission. Son troisième album solo est une merveille de post rock tour à tour nerveux et nébuleux, souvent sombre et toujours mélodique. Le chant est d’une beauté ! Sabbath n’est pas sans rappeler une certaine Chelsea Wolfe.

Lingua Ignota – All Bitches Die

Style : death industriel, darkwave néoclassique

Violent, étouffant, expérimental, lyrique et douloureux… All Bitches Die est un album hors norme, composé et interprété par Kristin Hayter. Survivante, elle mélange black metal, indus, doom et musique classique pour régler ses comptes. On compare souvent son chant à celui de Diamanda Galas. Ce disque est d’une intensité telle qu’il laisse des traces profondes.

I was reading several books about surviving abuse and they’re basically like, ‘be nice and get a hobby.’ I feel like this enforces patriarchal models of civilized femininity. Instead, I come out and scream at you—’BURN EVERYTHING TRUST NO ONE KILL YOURSELF’ and ‘REPAY EVIL WITH EVIL’.

Kristin Hayter, in Lingua Ignota’s Liturgical Noise Is a Celebration of Obliteration

Mamiffer – The World Unseen

Style : dream pop / dark ambient / drone

Mamiffer a été créé à Seattle en 2007 par Faith Coloccia et Aaron Turner. Ce qui commence par de douces mélopées surplombées par la voix éthérée de Coloccia vire rapidement au drone le plus sombre. Un album cotonneux, froid et sec, assez étrange et entêtant.

Amanda Palmer – There Will Be No Intermission

Style : chansons pop acoustiques

Amanda Palmer est une force de la nature, le cerveau des Dresden Dolls et une artiste farouchement indépendante, désormais financée à 100% par ses fans (dont moi !) grâce à Patreon. Son nouvel album, There Will Be No Intermission, est un chef d’œuvre féministe, dans lequel il est difficile d’entrer, mais qui ne vous laisse plus jamais en ressortir. Thèmes difficiles, orchestrations fabuleuses, et tant de mélancolie…

La sortie de cet opus s’accompagne d’un livre du même nom. Un fabuleux objet rempli des paroles et de textes inédits écrits par Amanda Palmer, ainsi que de sublimes photographies de l’artiste prises par le duo Kahn & Selesnick.

Amanda Palmer sera en concert à Paris le samedi 28 septembre prochain, au Bataclan. Elle y donnera une performance intimiste et exceptionnelle de 3 heures. Venez ! (Voir toutes les dates de la tournée.)

Et vous, vous écoutez quoi en ce moment ? C’est bien ?

J’en profite pour remercier toutes les personnes qui partagent ce qu’elles écoutent, en particulier dans leurs stories Instagram : je découvre beaucoup de choses grâce à vous !

Marie

Déjà 13 commentaires

  1. Super comme billet ! Et vive Bandcamp ! ;)

    (j’aimerais bien qu’il y ait autant d’effervescence artistique et créative dans mon style musical de prédilection…)

    Répondre

    1. C’est fou la différence de perception : de mon point de vue, la scène prog regorge de pépites actuelles ! Mais je suis beaucoup moins spécialiste que toi. :) (Et oui vive Bandcamp, que ferait-on sans franchement !)

      Répondre

  2. Gros amour pour Ellah A. Taun !

    Répondre

    1. Oh, chouette !

      Répondre

  3. Tu es décidément mon influenceuse musicale :p (rions de ce terme quand nous avons l’occasion ! Allez disons que tu es ma partageuse musicale favorite)
    Je suis en train d’écouter Ellah A.Thaun et J’ADORE ! Et franchement je crois l’avoir déjà dit, mais j’ai très rarement des coups de coeur musicaux je suis super difficile. Et ça j’aime vraiment bien :) Surtout le titre Princest, il me donne plein d’énergie

    Répondre

    1. C’est cool ! Princest est également ma préférée ! Je peux l’écouter en boucle !

      Je ne me sens jamais aussi utile que quand je fais découvrir un album à quelqu’un. Et j’aime bien ce genre de billet car c’est une façon pour moi de renouer avec l’époque « webzine culturel » de La Lune Mauve. Le cercle continue, ça fait plaisir. :)

      Répondre

  4. Super idée ce billet mensuel ! Ça fait un moment que je pioche dans tes pépites musicales (sur Instagram notamment). Les regrouper ici est encore plus pratique :) Merci !

    Répondre

    1. Chouette, merci beaucoup pour ton retour ! Moi qui pensais me prendre un gros four avec cette nouvelle rubrique (car je m’en prends régulièrement sur Twitter quand je partage de la zik), ça me met du baume au cœur.

      Répondre

  5. Mamiffer – The World Unseen <3 super découverte, merci.

    J'écoute la disco d'Ane Brun qui continent quelques pépites à mes oreilles, entre autres choses.
    Si d'aventure mes écoutes t'intriguent tu peux aussi jeter un oeil à mon profil last.fm (la phase ado a bien jouée sur les top artist ^^) ou ma petite sélection du « Tour du monde en pochettes » si tu ne l’avais pas encore remarquée (un peu en plan ces derniers temps d’ailleurs).

    Répondre

    1. Yeah, Ana Brun, j’aime beaucoup son album Spending time with Morgan, je l’écoute régulièrement. Mais je ne connais pas, ou très mal, ses autres albums. Tu me conseillerais lequel en priorité ?

      Il me semble qu’Ana Brun collabore régulièrement avec ma chouchoute Rebekka Karijord d’ailleurs, a match made in heaven. :)

      Pas de jugement sur ton LastFM – si tu visites le mien, tu verras que Lady Gaga est en bonne place suite à une énorme lubie il y a quelques années. Mais bon, ça va, j’assume. (Parfois.)

      Tu fais bien de me redonner le lien vers ton tour du monde musical, j’y étais déjà allée me promener, je vais aller voir ce que tu as ajouté depuis.

      Répondre

      1. L’album Rarities est pas mal je trouve :) mais c’est toujours difficile de conseiller musicalement. Je ne savais pas pour la collab !

        Je regarde souvent le clip de Wear It Like A Crown de Rebekka, mais du coup il serait temps que je récupère le reste…

        Pour Lady Gaga, aucun jugement, on a chacun des goûts que l’on assume plus ou moins :) et dans l’idéal je suis partisan de ne pas avoir honte de ce qu’on aime…
        Je t’avoue cependant avoir tenté aujourd’hui de dépasser mes a priori et écouté le début du fameux clip de PNL sur la tour Eiffel. Le début seulement parce que j’ai vite pensé très fort que je ne comprenais pas comment on pouvait trouver que ça avait un semblant de qualité musicalement et surtout niveau écriture. Comme quoi, libre à chacun d’aimer, mais je ne peux m’empêcher de hiérarchiser.

        Je suis preneur pour ton lastFM :)

        Répondre

  6. J’ai assez aimé les deux premiers.
    J’ai beaucoup aimé le troisième, assez intense dans son genre « dépressif », en effet.
    J’ai moins aimé les deux derniers, un peu lisses et aux mélodies un peu trop faciles et convenues à mes oreilles.
    En ce moment, j’écoute une très belle anthologie en 10 albums consacrée au pianiste Shura Cherkassky, constituée d’enregistrements réalisés entre 1923 et et 1963.

    Répondre

    1. Merci pour ta recommandation ! Je suis preneuse, car j’ai une connaissance très limitée de la musique classique. J’adore le piano, ça tombe bien !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Billets adjacents