Après les cages à cercueil et les voleurs de cadavres, continuons notre exploration des curiosités d’Édimbourg !

Au programme aujourd’hui : des ruines, des souterrains, des meurtres de sorcières, et encore des ruines, pour continuer sur ma lancée de billets qui fleurent bon la terre fraîchement retournée, le froid et le feu qui crépite d’un peu trop près…

À la découverte des souterrains d’Édimbourg

C’est une histoire bien connue : un jour, tu lances un blog en te demandant « qui ça pourra bien intéresser de toute façon ? », puis tu publies un billet, puis deux, puis mille ; ensuite quelqu’un y répond, tu lui réponds, elle te re-répond, et ainsi de suite, jusqu’au jour où on finit par se dire « Hey tiens, est-ce qu’on ne poursuivrait pas autour d’un verre ? ».

En l’occurrence, ce n’est pas un verre que j’ai partagé avec Eirwen, mais une visite de souterrains à Édimbourg, parce que c’était juste la meilleure idée de l’univers.

Concrètement, les Edinburgh Vaults (les « caveaux d’Édimbourg ») ne se visitent qu’avec un·e guide. Nous avons choisi la visite Historic Underground (en anglais) à cause de l’horaire, mais il existe aussi une version Ghostly Underground (en anglais) (les « ghost tours » sont monnaie courante à Edi).

Ces vaults ont été construits à la fin du 18e siècle à l’intérieur des arches du pont sud (South Bridge). Pendant 30 ans, ces caveaux ont abrité des commerces, des tavernes, des ateliers d’artisans, mais également des familles très pauvres qui finirent par y trouver refuge lorsque les commerçants quittèrent les lieux à cause de l’insalubrité. En effet, ces caveaux ne possédaient aucune fenêtre, aucun sanitaire, et étaient extrêmement humides.

Ce n’est qu’en 1985 qu’on a découvert que des personnes avaient bel et bien vécu dans un lieu aussi glauque, grâce à des fouilles qui ont révélé tout un tas de débris humains.

Ces souterrains ont évidemment été vite mis à profit d’activités plus ou moins légales, comme la prostitution et l’ouverture de pubs clandestins, mais auraient également été le théâtre de crimes divers et variés, certains allant même jusqu’à laisser courir la rumeur que Burke et Hare themselves y auraient stocké des cadavres. (Aucune preuve ne permet cependant de l’affirmer.)

La visite des Edinburgh Vaults dure 1 h 15 et se termine sur une petite exposition qui permet d’en apprendre plus sur la topographie et l’histoire d’Édimbourg.

Quant à la question « qui ça pourra bien intéresser de toute façon ? », je me dis que quoi que l’on écrive, quels que soient nos centres d’intérêt et nos passions, il existe forcément quelqu’un, quelque part, qui partage les mêmes et qui vous lira avec intérêt. Pas vrai ?

Hommage aux sorcières

Retour à la lumière, plus précisément sur le parvis du château. Ça peut sembler étrange, pourtant le Witches’ Well (la « fontaine des sorcières ») est sans aucun doute la curiosité d’Édimbourg qui m’a le plus émue.

Vous savez sans doute ce que c’est, de se retrouver nez-à-nez avec une œuvre d’art et/ou un endroit historique qui vous touche au plus profond, sans trop comprendre pourquoi.

Une sorte de « connexion » spirituelle, intellectuelle, artistique, qui transcende les siècles et vous cloue sur place, tandis que vous tentez désespérément de mettre de l’ordre dans le flux de pensées dont vous êtes soudain devenue le réceptacle. Peut-être un vague relent de syndrôme de Stendhal, qui sait.

Toujours est-il que cette fontaine commémore les personnes exécutées pour sorcellerie à Édimbourg aux 16e et 17e siècles.

D’après une pancarte accrochée sur les lieux, cela a pu concerner des centaines de gens accusés de sorcellerie, qui furent étranglés puis brûlés au poteau, sur la place où l’on exécutait les criminels, où se trouve aujourd’hui l’esplanade du château d’Édimbourg.

La plupart des personnes condamnées étaient des femmes.

La fontaine quant à elle a été sculptée en 1894 par John Duncan (en anglais), l’artiste-clé du mouvement « Celtic Revival ». J’aurai l’occasion de vous en reparler !

Ce moment de recueillement pour les sorcières a pourtant bien failli être gâché par un artiste de rue déguisé en… je ne sais pas trop quoi, d’ailleurs : c’était un mélange entre une sorte de lapin géant et de Maximonstre. Cet individu était situé juste à côté du Witches Well, et avait carrément posé ses affaires devant. À un moment, j’ai bien failli toucher à son barda pour le déplacer – mais quelque chose m’en a empêchée, sans doute son masque abominable…

Bref, j’ai pris les photos que j’ai pu !

L’intérêt touristique d’un lieu lié aux sorcières n’a pas manqué à un restaurant local, The Witchery

Les ruines de l’abbaye de Holyrood

À Édimbourg toujours, j’ai été ravie de découvrir les ruines de l’abbaye de Holyrood, situées dans le parc du palais de Holyrood (Palace of Holyroodhouse), qui n’est autre que la résidence de la Reine d’Angleterre lorsqu’elle séjourne à Édimbourg.

Le palais lui-même vaut le coup d’œil, mais hélas les photos ne sont pas autorisées. Beaucoup de jolis objets, surtout à l’étage.

Mais la merveille selon moi, ce sont vraiment ces ruines incroyables.

Cette abbaye a été fondée en 1128, et a été utilisée comme église paroissiale jusqu’au 17e siècle. Plusieurs rois et personnalités royales y ont été enterrées au fil du temps. C’est au 18e siècle qu’elle a commencé à tomber en ruines – je trouve d’ailleurs assez étonnant que la famille royale ait laissé tomber en ruines un tel édifice religieux.

De très jolis détails sculptés
De très jolis détails sculptés qui m’ont rappelé certaines colonnes vues au Greyfriars Kirkyard.

Les quelques détails macabres que je n’ai pas manqué de repérer ajoutent sans nul doute au charme de l’endroit :

Nous y sommes allé·es un samedi matin, à l’ouverture, et par chance il n’y avait pas grand monde. J’ai donc pu prendre tout mon temps pour observer la myriade de détails qui s’y trouvent et bien m’imprégner de l’énergie des lieux.

D’autres détails élégants voire carrément cocasses :

Des licornes TRÈS TRÈS contentes.
Des licornes TRÈS TRÈS contentes

Calton Hill

Je termine ce billet consacré à Édimbourg insolite par le lieu le moins insolite de ma sélection : Calton Hill. En effet, la vue sur le Robert Burns Monument équivaut sans doute, pour Édimbourg, à la vue sur la Tour Eiffel pour Paris.

Calton Hill est un lieu remarquable, d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco. De plus, son intérêt au sein du patrimoine naturel écossais lui vaut d’être inscrite au Scottish Natural Heritage.

Monument national d'Écosse
Le Monument national d'Écosse.
Le Nelson Monument.
Le Nelson Monument.

Mais le véritable intérêt de Calton Hill selon moi est la vue imprenable qu’elle offre sur Édimbourg, sur les montagnes à l’horizon ainsi que sur Arthur’s Seat :

L’autre intérêt de Calton Hill, c’est qu’elle débouche sur le Old Calton Burial Ground, un vieux cimetière ! HIHIHI.

On y trouve notamment cette grande grille qui se dresse au-dessus d’un concession, mais je n’arrive pas à savoir s’il s’agit d’une sorte de cage à cercueil géante (mortsafe), ou bien d’une simple coïncidence…

En tout cas, je pense que j’y retournerai car je suis apparemment passée à côté de tout un tas de détails creepy que j’aurais pourtant adoré voir.

J’arrête là pour aujourd’hui ! J’ai bien conscience que les billets « voyages » ne sont pas ceux qui favorisent le plus la conversation, mais espère néanmoins que vous trouverez dans mes billets récents quelques idées pour vos futurs voyages en Écosse.

En tout cas, c’est bien chouette de prendre le temps de trier mes photos, moi qui ai la fâcheuse habitude d’en prendre des centaines mais de tout laisser dans un coin de mon ordi sans jamais rien en faire…

Pssst ! Si vous êtes friand·es de curiosités à Édimbourg, ne manquez pas mes autres billets Curiosités écossaises à Édimbourg et Édimbourg insolite : Burke et Hare, cages à cercueils et autres curiosités !

k

Déjà 45 commentaires

  1. Tes photos de Calton Hill m’ont replonge 10 ans en arrière. Cette colline a quelque chose de magique et résonne de souvenirs profonds en Moi.
    L’abbaye à ciel ouvert à l’air magnifique. J’adore ce genre d’endroits. Il y en avait une à Lisbonne aussi.
    Bon les vaults par contre Ça me fait froid dans le dos.
    C’est toujours sympa de voir des belles photos de voyage. Ça me donne envie de m’y remettre aussi un peu à dépoussiérer mes tiroirs !

    Répondre

    1. Merci pour ton petit mot, Ally !

      Tes photos de Calton Hill m’ont replonge 10 ans en arrière. Cette colline a quelque chose de magique et résonne de souvenirs profonds en Moi.

      Pour l’avoir vécu à travers la plume et les photos d’autres personnes, j’ai une petite idée de ce que tu ressens… Bien sûr, c’est toujours un peu risqué de parler d’un endroit auquel une autre personne est très attachée, parce que tu ne sais jamais d’avance le type de souvenirs que ça peut faire remonter chez les un·es et les autres. Je suis contente que les tiens aujourd’hui soient positifs !

      Ça me donne envie de m’y remettre aussi un peu à dépoussiérer mes tiroirs !

      Avec tes récents voyages, tu as de quoi faire en effet ! :-)

      Répondre

  2. Il faut vraiment que j’aille à Édimbourg !!

    Répondre

    1. Connaissant un peu tes goûts, je pense que tu adorerais !! J’ai encore 3 articles en stock, j’espère que tu y trouveras d’autres idées de choses à voir là-bas lorsque tu iras. :)

      Répondre

  3. il existe forcément quelqu’un, quelque part, qui partage les mêmes et qui vous lira avec intérêt.

    exactement ce que je me suis dit pour le Bizarreum et OUI tes articles sont supers intéressants et j’aime beaucoup car j’apprends plein de choses! <3 pour les vaults et l’abbaye !

    Répondre

    1. Oh ♥︎ Merci ! Tu sais, c’est complètement réciproque ! Depuis que j’ai découvert ta chaîne, je ne manque aucune vidéo. Ça fait vraiment du bien de voir qu’il y a encore quelques étincelles sombres en France, et que certain·es continuent à publier du contenu de qualité.

      Répondre

  4. ah génial merci ! je m’y rends justement très bientôt ! alors ce genre d’article est parfait !!!
    (donc pour répondre à ta question sur le blog OUI ! ça intéresse des personnes héhé)

    Répondre

    1. Yeah ! 🤘🏻 Merci, ça me fait vraiment du bien de lire ça ! J’ai encore quelques billets en stock à propos d’Edi ;)

      Répondre

      1. je suis en train de lire ça et de prendre des ptites notes :)

        Répondre

        1. Tu peux retrouver facilement tous mes billets sur Édimbourg grâce à cette URL magique. Je pense qu’il FAUT que tu ailles faire un tour au Greyfriars Kirkyard, le plus vieux cimetière de la ville, qui est gloomy as fuck :D

          Répondre

          1. ahhh top ! merci pour le lien et le cimetière est bien noté hé hé !
            les cimetières c’est environ toujours un des premiers trucs que je repère ! merci en tout cas ! ça va bien m’aiguiller tes articles ! c’est cool !

  5. Rhaaaa c’est le genre de visite que j’aurais adorer faire quand j’y suis aller y a 3 mois, mais trop peu de temps pour tout faire !!!!! La prochaine fois, je le fais :P

    Répondre

    1. Ah ça, comme je te comprends ! C’est ça qui est bien avec les villes comme Londres ou Édimbourg, elles ont un patrimoine, une histoire et une activité culturelle si riches qu’il y a toujours quelque chose à y faire. J’ai déjà hâte d’y retourner 🙈

      Répondre

  6. Superbe article, tu m’as donné envie de visiter la ville ! 😁

    Pour ta photo de la fontaine, généralement, si tu demande gentiment, les personnes enlèvent ce qui gêne ta prise de vue. 😉

    Perso j’aime ta façon de rédiger ton article. Pour preuve tu viens de gagner 1 follower. 😉

    Répondre

    1. Oh mais merci !! Ça me fait sincèrement super plaisir de lire ça.

      Répondre

  7. Toujours pleins de belles photos et du coup oui je partage les mêmes intérêts puisqu’on avait suivi une visite de ce genre, un brin sur mon insistance parce que je voulais suivre quelque chose avec quelqu’un du cru (les visites entre amis FR c’est bien, mais l’immersion en perd). Tes photos et mots m’évoque vraiment beaucoup de chose et j’en garde de très bons souvenirs (même si c’était un vrai test de réussir à comprendre le tout avec l’accent qui va bien).

    Répondre

    1. et du coup oui je partage les mêmes intérêts puisqu’on avait suivi une visite de ce genre, un brin sur mon insistance parce que je voulais suivre quelque chose avec quelqu’un du cru (les visites entre amis FR c’est bien, mais l’immersion en perd).

      Ahah oui, c’est certain ! D’ailleurs je lis pas mal de trucs sur l’expatriation en ce moment, et c’est le conseil numéro 1 que donnent les expats aux aspirant·es expart : « fréquentez des locaux, ne restez pas qu’entre Français ».

      Tes photos et mots m’évoque vraiment beaucoup de chose et j’en garde de très bons souvenirs (même si c’était un vrai test de réussir à comprendre le tout avec l’accent qui va bien).

      Merci, ça me fait vraiment plaisir. Moi aussi j’ai dû m’accrocher par moment pour tout comprendre… Mais j’aime tellement l’accent écossais que je suis aux anges même quand je ne comprends rien ! ahah

      Répondre

  8. Eirwen aka celle qui donne rendez-vous à des gens du net dans des caveaux louches :p
    Je suis contente que la visite des vaults t’ait plue, ne l’ayant jamais faite avant je me suis dit, soit c’est bien soit c’est un attrape-touriste 😅 Au final c’était vraiment cool, et j’ignorais que toutes ces rues que j’arpente depuis cinq ans étaient en fait des ponts !
    Donc merci pour m’avoir donné l’occasion de découvrir quelque chose de nouveau :)
    The Witchery est également un hôtel de luxe au look bien gothique, bon bien au dessus de mes moyen mais ça fait rêver ^^ D’après mon copain qui y a mangé une fois, c’est très bon – et la location est top.
    Tes jolies photos de l’abbaye me donnent super envie d’y faire un tour, jusqu’à présent j’ai évité car je ne veux pas donner de £££ à la monarchie xD Ma tête de bique aura raison de moi un jour.

    Répondre

    1. Eirwen aka celle qui donne rendez-vous à des gens du net dans des caveaux louches :p

      Ahah, j’ai ri ! Vive les caveaux louches !

      Je suis contente que la visite des vaults t’ait plue, ne l’ayant jamais faite avant je me suis dit, soit c’est bien soit c’est un attrape-touriste 😅 Au final c’était vraiment cool, et j’ignorais que toutes ces rues que j’arpente depuis cinq ans étaient en fait des ponts !

      Donc merci pour m’avoir donné l’occasion de découvrir quelque chose de nouveau :)

      Ouep, c’était super cool de découvrir tout ça ensemble ! :-)

      Je ne serais pas contre y retourner un jour avec la dimension « ghost tour », d’ailleurs. (Mais je ne vous obligerai pas à m’accompagner, hihi)

      The Witchery est également un hôtel de luxe au look bien gothique, bon bien au dessus de mes moyen mais ça fait rêver ^^ D’après mon copain qui y a mangé une fois, c’est très bon – et la location est top.

      Oh il faut que j’aille voir à quoi ressemble l’intérieur alors ! Moi qui pensais que c’était juste un attrape-touristes, comme tu dis… C’est p’têt’ bien, en fait ! Même si pour moi ça serait un peu l’angoisse de dormir à cet endroit, vu le monde et donc le bruit… Bon c’est sans doute très bien insonorisé, mais je sais pas, l’idée de mettre un pied dehors et d’être direct dans le jus de la foule (et des artistes de rue déguisés en bestioles cheloues), ça m’angoisserait.

      Tes jolies photos de l’abbaye me donnent super envie d’y faire un tour, jusqu’à présent j’ai évité car je ne veux pas donner de £££ à la monarchie xD Ma tête de bique aura raison de moi un jour.

      Ahah, je comprends ! J’avoue que ça m’a fait un peu mal au cucul aussi, mais bon, j’avais trop envie de voir les ruines. Par contre, j’ai décliné l’offre du guichetier de payer 10 pounds de plus pour aller voir une expo sur les trésors de la Couronne, faut pas déconner !

      Répondre

      1. Oh il faut que j’aille voir à quoi ressemble l’intérieur alors ! Moi qui pensais que c’était juste un attrape-touristes, comme tu dis… C’est p’têt’ bien, en fait !

        Vois plutôt ! 😍 Bon après le prix… 🙈

        des artistes de rue déguisés en bestioles cheloues

        Est-ce qu’on parle bien de l’espèce de panda bizarre près de l’entrée du château? Je pensais que c’était un truc promotionnel haha, enfin en tout cas c’est clair qu’il était bien relou, il essayait d’interagir avec tout le monde… 😕

        Répondre

  9. Coup de coeur aussi pour le Witches’ Well ! J’attends avec impatience ton article sur le Celtic Revival… Et quant à l’abbaye tombée en ruines, pourrait-il y avoir là quelque chose de lié aux tensions catholiques/protestants ? (supposition totale de ma part)

    Répondre

    1. Et quant à l’abbaye tombée en ruines, pourrait-il y avoir là quelque chose de lié aux tensions catholiques/protestants ? (supposition totale de ma part)

      Tout à fait, ça a complètement l’air d’être ça, mais je ne suis pas assez calée en histoire du Royaume-Uni pour te dire avec précision ce qui s’est passé. Apparemment le coup final vient de la population d’Édimbourg elle-même qui aurait achevé de tout saccager à la fin du 17e siècle.

      Répondre

  10. Passionnant !

    Répondre

    1. Contente que ça t’ait passionnée ! :)

      Répondre

  11. Que des belles choses <3 Je n’ai encore jamais mis les pieds à Edimbourg, mais elle est dans ma liste des villes à visiter dans ma vie :D

    Répondre

    1. Merci ! ^.^ Je pense que le jour J tu vas vraiment te régaler ! Il paraît qu’il faut vraiment éviter le mois d’août car c’est noir de monde à cause du Fringe (un festival local), qui dure 3 semaines.

      Répondre

      1. Merci pour l’info, c’est toujours bon à savoir ! Surtout que j’ai horreur des foules (à l’exception des concerts, bien entendu) :D

        Répondre

  12. Pimprenelle

    10 avril 2018

    Moi qui projette d’aller à passer quelques jours à Edimbourg à l’automne au cours d’un grand voyage dans les îles britanniques, je me régale de tes articles détaillés et si bien écrits, et de la multitude de photos en grand format. Sois assurée qu’avec ta plume et ton oeil, tu en inspires plus d’un-e !

    Répondre

    1. Oh, merci beaucoup Pimprenelle pour ce commentaire qui m’encourage à terminer ma série sur Édimbourg ! Je suis ravie si cela te donne des idées.

      Quelles îles comptes-tu visiter lors de ton voyage ?

      Répondre

      1. Pimprenelle

        11 avril 2018

        Mais toutes, si possible !
        C’est un voyage de septembre à décembre, pour nous permettre de prendre notre temps et de visiter des coins moins connus ou les lieux qui nous attirent plus spécifiquement… (mais la série de billets sur Londres me sera aussi bien utile !)
        Plus généralement, je te remercie pour ton blog, que je trouve extrêmement stimulant et qui non seulement recoupe beaucoup de mes intérêts et m’ouvre mille fenêtres sur d’autres. Longue vie !

        Répondre

        1. C’est un voyage de septembre à décembre, pour nous permettre de prendre notre temps et de visiter des coins moins connus ou les lieux qui nous attirent plus spécifiquement… (mais la série de billets sur Londres me sera aussi bien utile !)

          Ah le rêve ! 😍 À tout hasard, penses-tu/pensez-vous chroniquer ce voyage quelque part, ou au moins publier des photos de temps en temps ?

          Plus généralement, je te remercie pour ton blog, que je trouve extrêmement stimulant et qui non seulement recoupe beaucoup de mes intérêts et m’ouvre mille fenêtres sur d’autres. Longue vie !

          J’accepte tes vœux de longévité avec grand plaisir ! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre quand j’ai décidé de relancer La Lune Mauve après plusieurs années de silence. Ça me fait sincèrement chaud au cœur de savoir que tu y trouves ton bonheur ! ♥︎

          Répondre

  13. Mais le relou qui pose son barda à côté de Witches Well. En regardant tes photos je me disais : « C’est beau, mais c’est quoi cet horrible barre de tôle qu’ils ont installé juste à côté ? ». Je comprend ton exaspération.
    Les ruines de Holyrood ont aussi beaucoup résonné en moi. Et ces détails… le cercueil en pierre avec la forme de la tête… Le mi-cerf mi-lion super impressionnant et si élégant.
    Puis Calton Hill et sa vue. Et ce petit cimetière avec cette belle lumière !
    C’était quand tu y étais en février ? Oui je vois de la neige sur les montagnes en fond. Très inspirant !

    Répondre

    1. Mais le relou qui pose son barda à côté de Witches Well. En regardant tes photos je me disais : « C’est beau, mais c’est quoi cet horrible barre de tôle qu’ils ont installé juste à côté ? ». Je comprend ton exaspération.

      D’un côté, je comprends que les artistes de rue aient besoin d’entreposer leur matériel quelque part. De l’autre, c’est vraiment ballot de laisser ce vieux caddie devant une des belles curiosités historiques de la ville, un samedi après-midi où des tas de touristes comme moi viennent prendre des photos.

      En tout cas, d’après les autres photos du Witches’ Well que j’ai vues passer, les fleurs fraîches changent très souvent. Quelle(s) que soi(en)t la ou les personnes qui viennent déposer des fleurs régulièrement, elles ont toute ma sympathie.

      Les ruines de Holyrood ont aussi beaucoup résonné en moi. Et ces détails… le cercueil en pierre avec la forme de la tête… Le mi-cerf mi-lion super impressionnant et si élégant.
      Puis Calton Hill et sa vue. Et ce petit cimetière avec cette belle lumière !
      C’était quand tu y étais en février ? Oui je vois de la neige sur les montagnes en fond. Très inspirant !

      Oui mi-février, l’Écosse était sous la neige. C’était beau ! Merci pour ton petit mot, bichette ! Ça me fait plaisir que ça te plaise.

      Répondre

  14. Je ne peux le lire que maintenant (la fac de Montpellier est perturbée ces derniers temps et ça mets tout le monde sur les nerfs), mais ouf, que de belles choses ! Je ronronne de contentement en voyant toutes ces curiosités qu’il faut vraiment que je découvre (un jour)… Je mets direct tout ça sur ma liste de choses à faire avant que je décède (comme je compte bien mourir à 100 ans passés, ça me laisse de la marge).
    Les ruines sont absolument magnifiques !
    Cela me fait penser : quand tu retourneras en Angleterre, il faut absolument faire un tour des fausses ruines romantiques des XVIIIe et XIXe siècles, de véritables petits bijoux qui paraissent en place depuis des siècles alors qu’elles sont finalement assez « récentes » par rapport à des vraies, et c’est réellement superbe, l’âme romantique dans toute son excellence !
    Merci pour tes beaux billets sur l’Écosse.
    Belle journée
    Alexandrine

    Répondre

    1. Je mets direct tout ça sur ma liste de choses à faire avant que je décède (comme je compte bien mourir à 100 ans passés, ça me laisse de la marge).

      Ahah, j’aime ton état d’esprit ! Cette liste a-t-elle une forme physique, ou bien est-elle purement mentale ? Je dis souvent « c’est sur ma bucket list », mais en réalité je ne note rien… Peut-être que je devrais, pour avoir de véritables buts à atteindre, et pas juste des rêves flous à n’en plus finir ?

      Cela me fait penser : quand tu retourneras en Angleterre, il faut absolument faire un tour des fausses ruines romantiques des XVIIIe et XIXe siècles, de véritables petits bijoux qui paraissent en place depuis des siècles alors qu’elles sont finalement assez « récentes » par rapport à des vraies, et c’est réellement superbe, l’âme romantique dans toute son excellence !

      Oh ça m’intéresserait je pense ! Est-ce que tu sais dans quel coin ça se trouve, ou bien s’il y a un coin qui vaut particulièrement le coup par rapport aux autres ? C’est la première fois que j’entends parler de ces fausses ruines.

      Répondre

      1. C’est une liste purement mentale, parfois je note des trucs dans mes carnets, mais c’est surtout mental pour les choses à voir et à faire…

        En Angleterre, tu as Bath et Bristol, ainsi que des tas d’autres mais toutes ces ruines ne sont pas de style romantiques et gothiques. Je ferais mon prochain post là-dessus, j’ai retrouvé des articles de magazines très intéressants là-dessus, je parlerai aussi des sites français, ils sont méconnus mais il y en a pas mal… Le catalogue de l’expo « rêve de monuments » est très beau sur le sujet ! ^^

        Répondre

        1. Super, merci pour ces précisions ! Je me réjouis d’avance de lire ton billet !

          Répondre

  15. Oh, merci beaucoup pour ce voyage ! Je n’aurais pas imaginé que l’esprit « sorcier » imprègne autant Edimbourg. J’avais déjà très envie d’y aller, ça ne fait qu’accroître ma curiosité :).

    Répondre

    1. Si tu aimes les choses un peu bizarres, les villes avec beaucoup de personnalité, tu t’y sentiras comme un poisson dans l’eau ! Bon, par contre le centre historique est généralement noir de monde, ne pas s’y fier pour juger Édimbourg (bien que la beauté de l’architecture dans ce quartier fasse – un peu – passer la pilule).

      Répondre

  16. P.-S. Cette semaine sur France Culture, LSD La série documentaire diffuse quatre émissions dédiées aux sorcières. Je ne sais pas comment le thème va être traité, mais ça peut être intéressant.

    Répondre

    1. Super intéressant, merci pour l’info ! :)

      Répondre

  17. Je suis sous le charme de ta visite écossaise, et l’histoire de la fontaine m’a beaucoup touchée !

    Répondre

    1. J’en suis ravie ! Merci pour ton petit mot.

      Répondre

  18. Incroyables ces caveaux habités ! Et bien plus glauques que les promenades dans les cimetières récurrentes sur ce blog. À Holyrood (que j’ai également visité en dépit de l’absence de preuves photographiques liées à ce voyage…), j’ai adoré ta photo du cerf avec les pierres qui roussissent et les arbres d’hiver en arrière-plan. Un petit moment « Herne » parmi toute cette série. Quant à Witches’ Well, ce style particulier me ramène à l’un de mes livres de folklore écossais, avec des illustrations de la même époque, dont j’ai scanné quelques passages il y a quelques années (peut-être les nez et les lignes fluides ?). C’est bête de l’avoir loupé d’ailleurs, car je n’ai pas visité le château, mais je suis au moins allée jusqu’à l’esplanade. Peut-être parce que ça a été ma seule demi-journée de pluie et que j’étais moins attentive ? Comme quoi un billet qui ramène son lecteur en terres connues a également tout plein d’utilités !

    PS : Vu ton lectorat appliqué, peu de personnes doivent faire l’expérience du timer qui conditionne l’envoi de commentaires…!

    Répondre

    1. Incroyables ces caveaux habités ! Et bien plus glauques que les promenades dans les cimetières récurrentes sur ce blog.

      Ouais, c’est sûr que ma promenade a Loyasse n’avait rien de glauque, mais il faut varier les plaisirs n’est-ce pas ? :)

      Quant à Witches’ Well, ce style particulier me ramène à l’un de mes livres de folklore écossais, avec des illustrations de la même époque, dont j’ai scanné quelques passages il y a quelques années (peut-être les nez et les lignes fluides ?)

      Ah merci beaucoup pour ces scans et le lien, je vais aller découvrir tout ça !

      C’est bête de l’avoir loupé d’ailleurs, car je n’ai pas visité le château, mais je suis au moins allée jusqu’à l’esplanade. Peut-être parce que ça a été ma seule demi-journée de pluie et que j’étais moins attentive ? Comme quoi un billet qui ramène son lecteur en terres connues a également tout plein d’utilités !

      Je ne l’avais pas du tout vu lors de ma première visite, d’ailleurs étant donné sa position je pense qu’on n’est pas les seules à ne pas l’avoir vue. Je ne remercierais jamais assez les contributrices et contributeurs d’Atlas Obscura de partager ce genre de découvertes, je serais passée à côté de nombreuses curiosités, dont cette fontaine, sans ce site.

      PS : Vu ton lectorat appliqué, peu de personnes doivent faire l’expérience du timer qui conditionne l’envoi de commentaires…!

      Ah mince, encore un truc relou dont je n’avais pas conscience :-/

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Billets adjacents